LE CRI DE LA BERNACHE

23 juin 2022

L'ODEUR DE LA POUDRE

ed bernache

 

Dans la chanson l'odeur de l'essence de Orelsan tout est dit ou presque. Le flux agressif ininterrompu de ses paroles donne le ton juste du reflet de l'époque que nous vivons. Étant d'un naturel optimiste-pessimiste je préfère utiliser le terme l'odeur de la poudre pour chercher une lueur d'espoir dans la noirceur de ce qui nous attend. Au cours de mes pérégrinations j'ai déjà affronté des températures extrêmes comme dans le bush australien ou le désert marocain mais les 42 degrés chargés d'humidité du dernier pic de chaleur sur le bassin d'Arcachon et l'intensité des orages qui ont suivi m'inquiètent et m'interpellent quelque peu. Pourtant lors des dernières élections présidentielles et législatives on ne parlait que de pouvoir d'achat et d'immigration. En aucun moment le dérèglement climatique n'est entré dans le débat et nous fermons les yeux comme le petit singe de la sagesse. Résultat, notre mignon président «Manu premier» alias Emmanuel Macron se retrouve les deux pieds dans la merde en obtenant une majorité relative prise au piège entre deux oppositions farouchement hostiles à sa politique et qu'il va devoir mettre son arrogance au fond de sa poche avant d'aller cirer les pompes de ceux qui pourraient lui permettre de s'allier pour gouverner. Ceux qui se sont goinfrés lors du précédent mandat vont sûrement devoir serrer les fesses en faisant profil bas et avec l'entrée historique de 89 députés RN à l'assemblée, le mignon va beaucoup transpirer. Quelle honte de voir l'extrême droite à un tel niveau. L'odeur de la poudre n'est pas loin.
Sur le bassin d'Arcachon tout est tellement prévisible avec ces seigneurs old school, qu'il n'était pas difficile de deviner la victoire aux législatives de «Pleins phares» alias Sophie Panonacle député sortante lrem (voir billet précédent), tout comme l'élection de «Pimpin» alias Cédric Pain maire de Mios à la présidence du parc naturel marin. D'ailleurs l'ancien président «la Pantoufle» alias François Déluga maire du Teich a été grassement remercié par son Altesse sérénissime «Crème antirides» alias Yves Foulon maire d'Arcachon qu'il lui a offert un petit lotissement de 17 lots par sa société immobilière Caro. Si rien ne semble illégal dans cette transaction on voit juste que son Altesse sérénissime se torche le cul avec la déontologie et que cela ne choque pas grand monde.

C'est bizarre cette étrange coïncidence qui émerge parfois dans la presse locale ou l'on peut lire qu'à chaque fois qu'il y a un scandale d'urbanisme, ce sont des gros pontes de l'immobilier qui sont concernés. Alain Ferrasse Président régional des promoteurs immobiliers d'Aquitaine Poitou Charentes, Franck Schikowski président du groupe City finances et président des constructeurs et aménageurs de la fédération française du bâtiment pour la construction de leurs villas au Cap Ferret et aujourd'hui c'est au tour de Alain Chaumeil à Andernos de faire les gros titres. Il est bon de rappeler que ce monsieur est un marchand de biens qui a bâti son empire et sa fortune sous l'ère de «Phiphi 1er» alias Philippe Pérusat l'ancien maire de la ville, en ayant compris avant les autres tout le potentiel de business qu'il pourrait faire. Toutes ces personnes connaissent parfaitement les ficelles judiciaires permettant d'être reconnus coupable par la justice sans pour autant être responsable afin d'établir de longs recours dans les tribunaux à la recherche du meilleur consensus. C'est vrai qu'il est plus facile de faire démolir l'abri de jardin de quelques milliers d'euros d'un simple quidam que de somptueuses villas à plusieurs millions d'euros. Pourtant il est bien écrit que la justice doit être la même pour tout le monde et il ne reste plus qu'à attendre que les démolitions actées soient effectuées pour me contredire. Alors peut être que ces braves gens sont allés se consoler à la soirée blanche sur la plage Pereire à Arcachon organisée par son Altesse sérénissime... Ça y est, j'entends déjà les commentaires arriver à mes oreilles :
« -Vous ne faites que critiquer,vous êtes un triste sire, vous ne voulez que rien ne bouge,barrez vous et bla bla bla...gnan gnan gnan.»
Ben oui je trouve que ce genre de festivité n'a aucun sens si ce n'est que d'être une concentration de personnes bling bling et prout prout venus montrer leur fidèle corporation au maître du lieu et se retrouver ensemble pour pouvoir dire on y était. Il faut quand-même revenir à la genèse de la soirée blanche pour bien comprendre mon point de vue. C'est Eddy Barclay qui dans les années 70 décidait d'inviter ses amis proches pour une soirée déglinguée avec juste la contrainte d'être tout de blanc vêtu. Une fiesta no limit entre riches ou les fêtards invétérés du show business de tous les milieux artistiques pouvaient laisser libre l'exubérance de leurs délires. Au petit matin, il n'était pas rare de voir Carlos dans la piscine avachi dans une bouée sirotant le fond de sa coupe de champagne sous le regard hilare de Jack Nicholson et sous les notes de piano d'un Elton John finissant de sniffer sa ligne de coke. Nous sommes donc très loin de la soirée de 19 à 23 heures ou l'on emmène son rosé, son panier repas et le cendrier de plage, ou Marie Andrée un peu éméchée se trémousse sur les premiers rythmes du Dj devant les bouilles moqueuses de ses chérubins avant d'applaudir un feu d'artifice à 100 000 balles et rentrer à la Kasbah car il ne faut surtout pas déranger la bourgeoisie du front de mer après minuit. Désolé cette mascarade ne m'intéresse pas. Le dress code blanc a été institutionnalisé par les fêtes gasconnes et marketté dans les années 90 pour ne pas différencier les classes sociales ou seule la couleur du bandanas pouvait indiquer le lieu de la ville. Le but de ces fêtes et ferias est d'oublier le quotidien pour se mélanger avec les autres en partageant la joie de vivre de peñas en peñas jusqu'à ce que l'ivresse emporte l'âme au bout de la nuit. Pour ma part je n'ai jamais réussi à garder un tee-shirt blanc propre plus d'une heure et je préférerais mettre un jean ou un short. Avec les tapas je m'en fous partout! Un gros dégueulasse. L'avantage c'est que je n'étais pas le seul... Donc pour moi, ces soirées blanches sont un rassemblement de moutons bêlant à l'unisson pour dire que l'herbe était bien fraîche.

A ma grande surprise, je viens d'apprendre le retour du chef papou Mundiya Kepanga prochainement dans la cité impériale. Dommage, son Altesse sérénissime aurait pu l'invité pour la soirée blanche.

http://www.lecridelabernache.com/archives/2018/05/16/36409167.html

Après quatre années, Mundiya et Vévette alias Yvette Maupilé ancienne conseillère municipale d'Arcachon et fidèle servante de son ancien maître arrivent à la kommandantur. Le chef papou est furax car l'arbre qu'il avait planté a crevé et le béton a poussé tout autour. « Crème antirides les accueille chaleureusement dans son bureau.

« -Ah mes amis vous voici de retour en Arcachonie..Comme vous êtes beau et toi Vévette tu es resplendissante. L'air de la jungle te rajeunit à vue d’œil.

-Dis donc petit ver luisant je dois t'avertir que Vévette est devenue la reine du Kepanga et que mes quatre autres épouses la vénèrent.

Dans son boubou africain Vévette pète les flammes. Bronzée comme une merguez en été elle sautille de joie en revoyant son ancien patron.

-Vévette a reçu le don du dieu Cracoukas. Elle a réussi à créer de ses petites mains boudinées un champignon capable de te transformer en un lion en chaleur.Les femmes des tribus voisines viennent de loin pour acquérir cette poudre et l'offrir à leurs maris. Comme les arbres chez nous, la fécondité règne sur notre territoire. Ce qui n'est pas le cas chez toi petit ver luisant. Mon arbre n'est plus là ou je l'avais planté et les cages à ouistitis se sont développées. Tu n'as pas tenu parole et c'est un sacrilège qu'il se doit d'être réparé. J’ordonne sur le champ que tu prennes ces champignons qui fera de toi un planteur d'arbre honorable et que tu renifles l'odeur de la poudre à défaut de celle de l'essence.

 

 


01 juin 2022

LUCY IN THE SKY

Beatles-Lucy-in-the-sky-with-diamonds

 

Son Altesse sérénissime «Crème antirides» alias Yves Foulon le maire d'Arcachon a réuni un petit comité de barons de la Factory bassin d'Arcachon sur la nacelle du Sky dinner à 50 mètres au dessus de sa cité.

https://www.sudouest.fr/gironde/la-teste-de-buch/arcachon-des-diners-gastronomiques-dans-le-ciel-avec-de-grands-chefs-locaux-11001790.php

Tenue décontractée avec une chemise rose sur un jean Levis et un petit foulard bleu foncé autour du cou, le teint hâlé il brille de mille feux.

«-Mes amis, avant la saison estivale qui approche à grands pas, qui va remplir vos poches et vider celles des touristes, je tenais à vous féliciter pour votre implication à maintenir nos ambitions tout en augmentant le chiffre d'affaires de la Factory. Nous voici réunis au dessus de notre royaume et regardez comme il beau.

-Ouais mais moi je me les gèle et se bâfrer en altitude c'est pas mon truc. Je suis une bonne landaise qui aime avoir les pieds sur terre. Alors pour bien me conditionner j'ai décidé de m'asperger toute la soirée au Dom Pérignon... mais avant d'écouter vos salamalecs, il convient de féliciter mon chouchou «Olive» pour sa reconquête du poste de président des conchyliculteurs de la région et vice président au niveau national. Dit la «Queen gujanaise» alias «la Baleine» alias Marie Hélène des Esgaulx maire de Gujan Mestras.

https://www.ladepechedubassin.fr/2022/05/24/arcachon-olivier-laban-elu-vice-president-du-comite-national-de-la-conchyliculture-cnc/?fbclid=IwAR3vzHRxXRaXZuME30Ks6qsm9L2hBCMx9z2saERudFTYSQ5pFMRkRqq_5sE

Le «Ché labanos» alias Olivier Laban a le sourire fendu jusqu'aux oreilles et tire de profondes volutes de son cohiba. Il vient de quitter ses amis vignerons qui auront l'honneur de remplir la cave de ses officines et les dégustations ont été particulièrement chargées.

«-Des frites des frites des frites... et des moules à Bruxelles... Fiesta Fiesta Fiesta à Paris...

-Il convient aussi de fêter la retraite bien méritée de «la Pantoufle» alias François Déluga le maire du Teich reprend «Crème antirides», qui en démissionnant du parc naturel marin affiche un superbe greenwashing à la populace qui a permis à la Factory d'imposer son organigramme pour le bien être de la communauté, bien-sûr (rires)

https://www.sudouest.fr/gironde/le-teich/bassin-d-arcachon-francois-deluga-quitte-la-presidence-du-parc-naturel-marin-11038285.php

«La Pantoufle» tout guilleret s'adresse alors à «Pimpin» alias Cédric Pain le maire de Mios qui lorgne le bout de ses Sebago.

«-Alors Pimpin ça te dirait d'aller renifler l'iode et buller sous les pins les pieds dans l'eau? La place est chaude et la Factory bassin d'Arcachon a décidé de t'introniser officiellement nouveau petit marquis en t'offrant la place de président du parc naturel marin que je cède après de bons et loyaux services à la Factory.. Tu n'auras qu'à mettre la charcutière de ton village comme présidente, dire deux ou trois conneries sur l'écologie et puis.... voilà. De toute façon, pour ne plus être emmerdé, j'ai écarté les bouffeurs de pissenlit.

-Il est vrai que «la Pantoufle» a fait un travail remarquable. Il n'y a pas mieux comme brasseur de vent et pour enfumer la populace. Il te suffira de faire Oui-Oui à nos ordres pour que nous soyons plus réceptif à tes ambitions.dit «Crème antirides»


-Faire planter des zostères sur de la merde par des bénévoles, il fallait oser le faire dit «Ché labanos» le sourire aux lèvres.

La cloche retentit sur la nacelle et le chef étoilé prend la parole:

«-Pour débuter les festivités nous allons commencer par un tartare d'huîtres. Des Marquises d'Arguin labellisées Ifremer au subtil affinage irlandais qui avec un délicat mélange de salicorne et grands zostères du Teichan finement hachées vous transporteront vers la plage de la salie et le citron caviar vous poussera directement vers la sortie du Wharf.

«La Baleine» engouffre directement le mets en le mastiquant bruyamment puis elle rajoute trois rasades de champagne pour méditer quelques instant les yeux fermés.

«-Ah... il est bon le cuistot. J'ai réussi à ressentir une petite pointe d'effluve de la Smurfitt.

-C'est pas tout... Avec tout le vin blanc que j'ai ingurgité avant de venir, il va falloir que je change l'eau du bocal dit le «Ché Labanos»

-Euh..nous allons passer au pavé de bar et ses petits légumes croquants sur une sauce arc en ciel qui vous rappellera les flaques d'essence et d'antifouling sur la vase de nos amis plaisanciers.

«Pluto» alias Patrick Davet le maire de La Teste lève le doigt pour intervenir:

-Mes amis, je tiens personnellement à vous remercier. Grâce à tous vos précieux conseils pour la gestion d'une ville je viens de déclassifier la dernière parcelle forestière de ma ville près du cimetière pour y construire un grand lotissement. Projet que j'avais combattu en étant dans l'opposition et qui a facilité mon élection. Mes opposants parlent aujourd'hui de trahison, alors ma réponse est une maxime que vous connaissez par cœur.

-Il faut bien que je loge mes habitants et les jeunes ménages répond joyeusement l'assistance. Ha ha ha!!

https://www.sudouest.fr/gironde/la-teste-de-buch/bassin-d-arcachon-pourquoi-construire-pres-du-cimetiere-de-la-teste-ici-c-est-la-seule-foret-qui-reste-10952070.php

-J'aime bien cette sauce LGBT, elle se marie bien avec le champ dit«la Baleine»

La nacelle se met d'un coup à tanguer dangereusement car le «Ché Labanos» s'est levé précipitamment de sa chaise pour aller soulager sa vessie par dessus la rambarde.

«-Nom de dieu, y'a du monde en bas... tant pis.. ils vont recevoir ma bénédiction Ha! Ha! Ha!»

Paul le belge qui contrôle la sécurité voit qu'une alarme vient de se déclencher. Il vide sa canette de bière puis réfléchit. La grue du «Sky Dinner» était jadis le manège forain à grande sensation que son père a transformé en nacelle tout en gardant le même poste de commande par soucis d'économie. Hélas croyant appuyer sur le bouton d'arrêt il appuie sur le bouton rouge qui lance un programme. Tout la haut, les enceintes qui balançaient du lounge bar soft se mettent à cracher des watts.

«-Ah... vous en voulez encore?! Alors maintenant c'est la balançoire infernale qui va vous emmener toujours plus haut... toujours plus fort.»

La nacelle se dresse à la verticale et le refrain de cette chanson qui explose dans le ciel lance le départ.

«Lucy in the sky with diamonds...»

******

Bientôt les élections législatives vont pointer le bout de leur nez et dans la 8 ième circonscription du bassin d'Arcachon la député sortante «Pleins Phares» alias Sophie Panonacle peut tranquillement faire une pole dance à son mari pour le réconforter des humiliations qu'il subit en tant qu'opposant aux conseils municipaux d'Arcachon. Au cours de son mandat, elle a beaucoup communiquer pour ne pas faire grand chose. Elle a macroné quoi... On ne peut pas dire qu'elle n'a pas mouillé le maillot mais elle a surtout botté le cul à son altesse sérénissime lors des précédentes élections jusqu'à devenir un puissant répulsif au seigneur arcachonais. Et ça c'est bien. Alors après la déroute de Valérie Pécresse, le bonhomme n'est pas prêt de remettre le couvert et surtout pas pour prendre une deuxième tôle successive qui ruinerait définitivement sa carrière politique. Maintenant qu'il devenu le directeur général de la Factory bassin d'Arcachon il peut désormais attendre qu'une nouvelle opportunité se présente. Donc c'est la voie royale pour «Pleins phares» d'autant plus que les retraités aisés adhèrent pleinement au prolongement de l'âge de départ à la retraite qui assurera, pérennisera leur train de vie tout comme les ménages aisés et plus qui veulent continuer à profiter des avantages macronesques. On pourrait penser que sur ce territoire ou l'environnement est maltraité ou la biodiversité est sur le déclin qu'une voix écologiste aurait pu apporter un peu d'espoir et une contradiction dans le débat politique. Mais non, le nouveau parti NUPES à décidé de présenter une personne communiste. J’aurais préféré voir un(e) écologiste soutenu par un(e) communiste et non l'inverse. Le RN qui balance son fidèle soldat arcachonnais c'est regrettable mais respectable, mais une zemmourienne qui se voit au second tour c'est pitoyable et ridicule. Premier tour le 12 juin.

...lucy in the sky with diamonds ...

 

09 mai 2022

L'INCOMPETENCE à SON PAROXYSME

 

ed

Quelques décennies avant, la gloire des anciens seigneurs et barons du bassin d'Arcachon était de  banaliser l'incompétence de leurs actes à l'opinion publique pour mieux faire avaler les couleuvres et mieux régner. C'était une chose relativement facile à réaliser à cette époque car ce territoire baignait dans un esprit village et il n'intéressait pas encore grand monde. Pas d'internet, pas de médias, pas de réseaux sociaux ce qui a permis la mise en place d'une oligarchie qui s'est embourgeoisée et enrichie au fil du temps omettant toutes protections environnementales par un laxisme débridé pour un soi disant développement durable. Résultat: il est devant nos yeux et l'esprit bassin est parti rejoindre la tombe de mes ancêtres.

Aujourd'hui si l'oligarchie toujours en place continue à faire tourner la machine à cash, il devient de plus en plus difficile aux seigneurs de faire accepter leurs décisions et inepties car l'information circulant en temps réel court-circuite leurs ambitions en laissant découvrir leurs incompétences qui deviennent de plus en plus inacceptables. Devant cette évidence, heureusement que la dissidence amplifiée a crée l'émergence d'un contre pouvoir constitué d'associations citoyennes qui constituent un rempart pour limiter la dégradation écologique causée par les décisions des gouvernants. La CEBA (Coordination d'associations pour l'environnement du bassin d'Arcachon) avec à sa tête Jacques Storelli et Patrick du Fau de Lamothe fait un travail admirable pour la sauvegarde du bassin en attaquant devant les tribunaux, les élus qui ne veulent pas respecter les lois et leurs recours sont gagnants pratiquement à chaque fois. Dernier en date l'interdiction des «fat bike» sur les plages du littoral.

https://www.ladepechedubassin.fr/2022/04/19/les-fat-bikes-bientot-pries-de-quitter-la-plage/

Laissons de côté la polémique du pour ou du contre qui comme la plaisance sur le banc d’Arguin ou l'usage des jet-ski engendrent des débats stériles de bon sens mais basons nous essentiellement sur le respect d'application des lois. «Le dentiste» alias Philippe de Gonneville maire de Lège Cap Ferret biberonné aux ficelles par son prédécesseur «Don Saluste» alias Michel Sammarcelli qui lui même faisait ses classes de magouilles politiciennes avec le «grand Bob» alias Robert Cazalet élève de la grande école «Charles Pasqua» voulut détricoter la loi en créant un arrêté pour vouloir promouvoir un nouvel outil de consommation à offrir aux touristes. Sauf qu'avec cet arrêté les 80 % d'utilisateurs de ces engins qui les utilisent pour remplir leur story instagram ne se soucient guère des incidents graves qu'ils font subir à l'environnement et en conséquence ils enfreignent les lois en vigueur. La justice a donné raison à la CEBA sur toute la ligne et elle a donc entériné l'arrêté municipal. «Le dentiste» piqué au vif laisse sa vanité essayer d'avoir le dernier mot avec un nouvel arrêté sachant pertinemment qu'il sera perdant.

https://www.sudouest.fr/gironde/lege-cap-ferret/lege-cap-ferret-le-maire-defend-son-arrete-sur-les-fatbikes-10781030.php

La définition même de l'incompétence qui ne se soucie guère de l'argent publique gaspillé et en ce moment les exemples sur la presqu’île sont pléthores. On pourrait signaler l'ubuesque histoire des millions d'euros offert gracieusement par la COBAN pendant des années et l'impossible consensus que la mairie cherche à trouver pour abandonner cette rente illégale. Que dire de la mairie qui pendant des années, comme le petit singe de la sagesse, a fermé les yeux sur la redevance d'occupation temporaire du domaine publique pour que le puissant groupe Tastet puisse allonger la terrasse de ses deux restaurant en front de mer tout en augmentant drastiquement la redevance du petit circuit de voiture pour bambins à Claouey qui est une véritable institution. (de 750 euros à 2750 euros). Pour en finir avec Lège Cap Ferret, mon esprit tordu n'a pas pu s'empêcher de se questionner en découvrant la couverture du magazine de l'office de tourisme «Presqu’île».

 

presqu'ile

Dans les années 70-80 mon esprit libertaire se bidonnait de rire sur les affiches de Hara Kiri pendant que les puritains criaient au scandale. Aujourd'hui c'est l'inverse ou l'image est soigneusement calculée pour ne froisser personne. La photothèque de cette ville est foisonnante pour promouvoir les vacances alors pourquoi mettre en une le derrière d'une gamine qui joue dans l'eau avec un jouet chinois qui risque de mettre en émoi tous les diocèses de France et réveiller la libido de Francis Heaulme?! Quoi qu'il en soit je préfère rire sur «Jojo le chômeur» en mars 1975.

 

91HG+NPFdLL

J'arrête de matraquer «le dentiste» et ses boys car il serait injuste d'en rester là pour dénoncer l'incompétence sans oublier les autres édiles des villes voisines qui pour certains méritent la palme d'or nourrissant mes billets satiriques depuis 12 ans. Il ne faudrait surtout pas qu'Elise Lucet et son équipe de «cash investigation» débarque sur le bassin d'Arcachon car il y aurait le feu dans les mairies. Je pourrais ainsi continuer à vous balancer d'autres exemples mais si vous cherchez bien, ils vont vous sauter aux yeux. Sauf que quand l'incompétence de ces barons est masquée par la suffisance de leur égo surdimensionné en s'enfermant dans un déni récurrent il devient difficile de croire en leurs saintes paroles et encore moins quand les lois sont bafouées. Reconnaître ses erreurs et faire son mea culpa vous oblige à devenir plus compétent mais cela n'existe pas chez ces mangeurs de mandats électoraux. Pour vous vendre du vent et du béton ils sont champions du monde, pour la préservation de l'environnement ils sont pitoyables. La «Ségolène des esteys» alias Nathalie le Yondre maire d'Audenge veut bâtir un lotissement devant le château du domaine de Certes et la tronçonneuse tourne à plein régime dans sa ville pour dégager de nouvelles parcelles à bâtir.

130011233

Sûrement vexée par le triomphe l'année dernière de «Droopy» alias Jean Yves Rosazza le maire d'Andernos, alors qu'elle avait démoli l'ancienne pharmacie faisant partie du patrimoine pour y construire une résidence seniors, elle veut absolument obtenir le Graal suprême de «La truelle d'Or 2022» qui récompenserait ses services rendus à la Factory bassin d'Arcachon. Si vous ne voyez pas de l'incompétence, je vous invite à lire la page facebook Audenge citoyenne :

https://www.facebook.com/audengecitoyenne/

 

audenge citoyenne

Je pourrais continuer à vous tartiner d'incompétences de nos amis du sud bassin et vous gratiner de celles du nord bassin d'Arcachon mais je préfère en rester là... pour cette fois.

01 mai 2022

MANU ACTE II

DSC03483

Ça y est notre «Mignon» alias Emmanuel Macron est enfin soulagé. Il ne rentrera pas dans l'histoire comme un président sorti par des fachos. Cependant c'est petitement qu'il a fêté sa réélection au champs de Mars, même Brigitte avait misé sur la sobriété avec un complet bleu marine Louis Vuitton et son époux n'en menait pas large sur l'estrade devant un faible parterre de béni oui oui pas tellement enthousiaste. Même la tour Eiffel ne scintillait pas et les enfants qui accompagnaient le couple ne semblaient pas franchement ravis d'être présents. C'est sûr, ces derniers ont bien compris à qui ils avaient à faire et leur slogan "ni Macron ni Le Pen" n'est pas prêt de s'effacer de leur mémoire. Tout comme le président ukrainien Volodymyr Zelensky qui à peine en l'espace d'un mois a créé un néologisme et un verbe qui fait rire la planète entière et qui résume à lui seul le bilan présidentiel de ces cinq dernières années. «Macronete» ou «Macroner» en français veut dire «  se montrer inquiet d'une situation, mais ne rien faire» et les «Macronades» sont plus nombreuses que les casseroles de Nicolas Sarkozy arrivant même à susciter la haine à tous les laissés pour compte des classes sociales en bas de la pyramide. Sa crédibilité en a pris un coup et sa tâche pour gouverner devrait rapidement devenir encore plus compliquée. Il sera intéressant de voir les résultats des élections législatives pour peut être apercevoir l'espoir d'un changement mais quoiqu'il en soit, comme disait l'autre : « On n'est pas sorti de l'auberge »
Les résultats sur le bassin d'Arcachon ne sont pas surprenant et conformes à la situation. La bourgeoise Arcachonnaise a préféré miser sur une valeur sûre qui protégera leur standing plutôt que de renflouer la cagnotte de Valérie Pécresse, tout comme le bling bling ferretcapien pour maintenir le bon niveau du CAC40. Son altesse sérénissime « Crème antirides » alias Yves Foulon maire d'Arcachon se retrouve une nouvelle fois grillé pour les législatives et en tant que tête de liste LR de la région je pense même qu'il a fait la sourde oreille à l'appel aux dons de sa chef «Valoche». La politique est vraiment impitoyable. Les villes aux retraités aisés adhèrent facilement à la macronie pour passer l'âge de la retraite à 65 ans qui pérennisera le bien être de leurs vieux jours tout comme les bobos et les cadres supérieurs qui voient la belle plus value embellir leur investissement de leur niche issue des divisions parcellaires. Les villes comme Biganos ,Mios et Audenge ou les classes sociales moyennes ont trouvé refuge dans un immobilier presque accessible montrent bien comme sur l'ensemble du pays, que les frustrations poussent à choisir le Choléra pour remplacer la Peste. L'aube des jours heureux n'est pas prêt de se pointer alors je préfère laisser mon imagination divaguer dans des utopies joyeuses qui mettront des fleurs dans le no man's land d'une époque trop anxiogène. Sauf que pendant ce temps, le dérèglement climatique continue de s’accélérer dans une indifférence quasi générale, que la biodiversité se réduit à peau de chagrin mais tout le monde s'en fout. Nous sommes vraiment des gros cons. C'est affligeant et je me dois de rester optimiste pour mes enfants à défaut d'être coupable de cette situation. Je pense que je vais presque devenir misanthrope pour me protéger et juste garder les valeurs saines de la vie à offrir à ceux qui le méritent.

La vie est belle mais quelle époque de merde....

 

116515277

Depuis fort longtemps j'ai toujours aimé ce gars. Je me retrouvais dans son côté déglingos, poète maudit, mélancolie à fleur de peau et sa voix à la Tom Waits me transportait avec aisance dans son monde. Sur scène il était fascinant de voir la lumière dans ses failles me transporter de plein pied dans son univers. C'est fou comme j'aimais Arno. Alors bon vent à toi dans l'écume des plages d'Ostende.

 

22 avril 2022

LES YEUX PLUS GROS QUE LE VENTRE

breaking-bad_844e_2500x4000

En convalescence dans sa villa ferretcapienne, «Le dentiste» alias Philippe de Gonneville le maire de Lège-Cap ferret regarde tranquillement un épisode des «Feux de l'amour» sous son plaid en sirotant une tisane de camomille. «Le chimiste» alias Alain Bordeloup son adjoint à la culture déboule tout excité dans le salon. Il est tout speed, transpire à grosses gouttes, les yeux bien dilatés et les airpods dans ses oreilles diffusent du gros son électro.

« -Putain Phiphi, on va foutre le feu à la presqu’île, on va dépoussiérer le bal des pompiers. Fini les sardines, les merguez, la boule à facettes sur Claude François. Vive le «Firefighter village» le nouveau bal des pompiers 2.0. Le nouveau « Coachella » qui va illuminer le monde entier. Tu verras , la grosse Loana et Nabilla vont débouler fissa pour instagramer cet instant T. The place to be, je te le dis mon ami!!

-Ouh la, ouh la..mollo sur la fiesta. Il va falloir convaincre les ploucs qu'il risque d'y avoir du bruit.

-T'inquiète pas mon Phiphi, je suis le king de la chimie. Le Walter White du bassin. Je vais produire quelques kilos de Meth et mettre du cristal dans l'eau courante qui va rendre Love tous les voisins, heureux de remuer leurs bidoches sur des rythmes endiablés jusqu'au bout de la nuit. Ils en redemanderont encore.

-N'oublie pas les écolos. Tu es sur un site protégé. Ils vont couiner.

-No problème..ils seront tellement défoncés qu'ils boufferont la salicorne à pleines dents, qu'ils se rouleront dans la vase, qu'ils se mettront nus pour faire l'amour. Que du bonheur je te dis! Tu vas voir. En arrivant je t'ai mis discrétos un petit cristal dans ta tisane. Dans pas longtemps, tu vas te lever pour te déhancher dans ton salon sur du DJ Snake. Tu vas être chaud patate, le corps en feu.

-Je te rappelle que je viens d'être opéré du cœur.

-Pas de soucis j'ai de la weed pour la descente...et après on signera les papiers. Il manque un peu d'oseille pour que cette journée reste la plus folle ad vitam æternam.

-C'est bizarre, j'ai chaud tout d'un coup et mes jambes commencent à trembler. Puis...elle est vachement bien ta musique...

https://www.sudouest.fr/gironde/lege-cap-ferret/lege-cap-ferret-la-fete-des-pompiers-a-bertic-fait-du-bruit-avant-meme-de-commencer-10395074.php

 

Dans cette histoire de bal des pompiers new wave, il est assez marrant de voir l'amateurisme dépasser l'ambition de quelques personnes engluées sur un projet musical. Alain Bordeloup a quand même sous estimé la capacité de réaction de ses administrés avec une petite pointe de condescendance. Vouloir faire un festival ou organiser un concert d'électro-pop pour dynamiser l'espace culturel dans une saison estivale pour sa ville est une très bonne chose surtout après une longue période de pandémie et un conflit anxiogène aux portes de l'Europe. Encore faut il ne pas brûler toutes les étapes d'organisation en mettant la charrue avant les bœufs. En juin 2021 plusieurs lecteurs m'avaient informé de leurs inquiétudes sur la programmation d'un festival électro-pop durant trois jours sur la place Bertic à Claouey prévu en septembre 2022. Apparemment les organisateurs décidèrent de réduire la voilure en cherchant une meilleure solution pour faire aboutir leur projet et l'amicale des pompiers d'Arès-Lège Cap Ferret avec leur bal le 13 juillet était idéal pour servir de caution et donner de la légitimité. Il est bon de rappeler que le bal des pompiers le 14 juillet est une fête populaire permettant aux habitants et aux touristes de montrer leur reconnaissance à ce corps de métier et c'est aussi une tradition. Le concept « Firefighter village », un anglicisme un peu kitch à mon goût, a été crée en catimini, en dépit du bon sens et malgré l'originalité qui mériterait d'être approfondie, beaucoup de questions en suspens me laissent dubitatif. Mettre à l'honneur la corporation de 15 à 19 heures en plein cagnât et lancer les concerts payants jusqu'à minuit sur un site classé Natura 2000 est quelque peu prétentieux, tout comme signer des artistes sans avoir toutes les autorisations, c'est très osé. La programmation qui est d'une très bonne qualité aurait mérité une faisabilité plus réfléchie, d'autant plus que les 200 000 euros de budget(source Sud Ouest) sorti dont on ne sait ou, risque d'être diluer pour pas grand chose. Finalement la soirée se déroulera sur la plaine du Trinquet qui borde la départementale. C'est moins glamour mais elle aura le mérite d'exister... en souhaitant qu'il ne pleuve pas ce 13 juillet 2022.

https://www.sudouest.fr/gironde/lege-cap-ferret/lege-cap-ferret-la-fete-des-pompiers-se-fera-au-trinquet-10662146.php