LE CRI DE LA BERNACHE

16 janvier 2021

LA BONNE SOUPE AUX BONS AMIS

thalassa

Dans les années 80 il y avait deux grandes messes que je ne ratais jamais, « Thalassa » le vendredi soir et « les enfants du rock » le samedi soir avant de partir en bringue. Georges Pernoud agissait sur ma conscience comme un gourou bienveillant. Les reportages de « Thalassa » me permettaient de m'évader en me faisant découvrir les trésors du monde maritime sur tous les littoraux de la planète et de rencontrer des inconnus qui aimaient la mer. Une sacrée bouffée d'air frais et un éveil systématique pour le goût du voyage. Pendant quarante ans de diffusion, le bassin d'Arcachon y apparaissait parfois pour délivrer ses atouts mais pas que. Je me souviens d'un scandale en 2008 qui avait fait grand bruit dans le paysage audiovisuel français. En plein élection législative, l'émission devait être en direct sur le port d'Arcachon pour débattre sur le reportage proposé :« Bassin d'Arcachon, le dossier noir de la plaisance ». Le reporter Jean Marie Barrère disait :

« - Pour moi, c'était un sujet comme un autre. Des rapports de l'IFREMER montrent clairement les liens entre la pollution en hydrocarbures du bassin et la grande activité nautique du port d'Arcachon. Partant de là, je me suis notamment intéressé aux comportements des plaisanciers et aux peintures antifouling utilisées sur les coques des bateaux pour empêcher la fixation d'organismes vivants. Et donc à l'impact sur l'environnement des biocides qu'elles contiennent » (notez bien que nous sommes en 2008)

Le tournage effectué en septembre se retrouve diffusé en novembre juste avant les fêtes et les élections législatives. Le « ché Labanos » alias Olivier Laban, ancien président des ostréiculteurs naviguant dans les eaux des barons locaux devenu aujourd'hui vendeur d'huîtres-dégustateur, intrigué par le titre du reportage demanda son visionnage avant diffusion. Voici sa réaction :

« - Ce sujet est de la désinformation pure.( Pourtant enquête partant des rapports IFREMER) J'ai donc demandé au diffuseur de ne pas programmer, sans quoi je refusais d'intervenir sur le plateau et annulais la dégustation d'huîtres prévue.( qui sera quand même facturée à bon prix) Ras le bol de ces polémiques montées en épingle.(Ce n'est pas gentil pour le travail du reporter) C'est trop facile de zoomer sur des mégots ou des tâches d'huile dans l'eau en faisant passer les plaisanciers pour des salopards.( ah ah ! Ce n'est pas moi qui le dit) Tout ceci sans tenir compte des efforts que nous faisons depuis des années pour l'environnement.( Au contraire de la pollution, les efforts ne sont pas du tout visible) On n'a pas besoin de ça alors que, dans trois semaines, nous sommes censés réaliser 72% de notre chiffre d'affaires.( Voilà enfin la finalité de sa pensée..le pognon d'abord) »

Finalement Georges Pernoud avala sa casquette en proposant un direct différé sans intérêts pour ne pas froisser l'oligarchie en place et le reportage fut programmé à une date ultérieure, laissant le rédacteur en chef Jean Loiseau conclure :

« Non ce n'est pas l’Élysée, c'est le pape qui a interdit le reportage. »

https://www.telerama.fr/television/thalassa-en-eaux-troubles,36182.php

Quelques 12 années et des broutilles plus tard, « La pantoufle » alias François Déluga maire du Teich vient d'être réélu président du parc naturel marin du bassin d'Arcachon.J'ai déjà donné mon avis lors d'un précédent billet http://www.lecridelabernache.com/archives/2020/12/24/38722957.html mais il faut quand même revenir sur cette réélection ubuesque et déplorable pour la sauvegarde environnementale du bassin d'Arcachon. L'assemblée de cette honorable institution au titre désormais pompeux de Parc Naturel Marin est constituée essentiellement de membres totalement asservis à leur président pour que leurs propres intérêts et privilèges perdurent le plus longtemps possible et les membres contradicteurs tels que BAE (bassin arcachon écologie) et CEBA (Coordination environnement du bassin d'Arcachon) si utiles dans le débat ont été écartés pour être remplacés par l'association protection aménagement de Lège Cap Ferret qui crache sur la digue Bartherotte en proposant de mettre des boudins de sable pour lutter contre l'érosion dunaire, qui couine aux multiples effractions des permis de construire entraînant les rires gras des riches propriétaires et la Ligue de protection des oiseaux qui certes mérite amplement et sans équivoque le respect pour sauver des animaux mis en détresse par la disparition de leur espace naturel causée par l'urbanisation outrancière et l'artificialisation des sols décidés par quelques autres membres du conseil de gestion.

Le Parc Naturel Marin est le PMU du coin ou l'on se retrouve à l'apéro pour essayer de trouver la combinaison gagnante du quinté. Les ostréiculteurs auront un ou deux bateaux flambant neuf pour nettoyer leurs anciens parcs à huîtres qu'ils ont abandonné comme des malpropres et de nouvelles concessions à Arguin seront distribuées pour y poser leurs produits « huîtres » aux noms enchanteurs, les Pylatais auront leur plage réensablée avant l'été pour que les petits enfants de cette bourgeoisie puissent fourrer leur mains dans un sable immaculé et de beaux nichoirs seront offerts à la LPO. Qui dans cette assemblée osera critiquer les décisions politiques locales entraînant la frénésie de l'urbanisation et mettant en lumière l'obsolescence de la gestion des eaux pluviales et des eaux usées qui engendre la plus part des problèmes écologiques ? Qui osera apporter la contradiction ? Alors s'il vous plaît, surprenez moi, dites moi que je me trompe car depuis plus de dix ans je vous prouve que vous avez tort. Je ne suis pas un partisan de Vital Baude mais il aurait été logique d'offrir un nouveau regard, un nouveau souffle au Parc Naturel Marin car ses connaissances sur les problèmes environnementaux sont largement supérieures à celles d'un François Déluga qui ne voulait pas ce poste mais qui a cédé aux sirènes des intérêts politiques de l'oligarchie en place tout en mentant à ses administrés et à sa propre conscience. Il est toujours plus agréable de servir de la bonne soupe aux bons amis. Un paradis est toujours devant nos yeux mais nous sommes peu nombreux à le voir et si peu à le défendre.

Je suis certain que Monsieur Georges Pernoud doit être triste et déçu de voir le déclin du bassin d'Arcachon, lui qui toute sa vie nous guidait pour y voir la beauté et la fragilité. Je vous remercie du fond du cœur de m'avoir ouvert les yeux et fait un peu de ce que je suis aujourd'hui. Je m'incline et chapeau bas MONSIEUR. Bon vent Georges.

georges pernoud


03 janvier 2021

HAPPY BIRTHDAY

gateau

Juste un petit cadeau à regarder jusqu'au bout avant d'attaquer dans le lourd. Meilleurs Voeux à mes lecteurs, mes abonnés et à ceux que j'aime. Les autres... qu'ils aillent au diable.

Posté par paterzan à 21:10 - Permalien [#]
Tags : , ,
24 décembre 2020

UNE BAGUETTE MAGIQUE

beach-1846697_960_720

 

Au crépuscule qui se profile à l'horizon  de cette année de merde, crasseuse à souhait, j'attends sereinement l'aube de la nouvelle année en cherchant l’éclaircie dans l'obscurité des gros nuages encore présents jusqu'à ce que l'azur illuminera de nouveau le ciel. Je n'ai pas peur d'ailleurs je n'ai jamais eu peur et l'anxiété ambiante que je perçois dans le regard des gens qui traîne comme un voile dans le vent hivernal, je la laisse passer pour l'empêcher de s'imprimer dans mes pensées. Si les jours qui passent sont compliqués et que la situation dégage parfois des flots de tristesse et de mélancolie c'est dans les yeux de mes proches que je trouve refuge pour qu'ils transforment mes inquiétudes en une énergie nouvelle. L'injustice de cette pandémie qui fracasse la jeunesse de mes enfants m'est insupportable. Alors avec Isa ma femme nous faisons notre possible pour qu'ils puissent quand même voir une route à suivre dans ce sacrifice générationnel involontaire afin que l'espoir continue d'alimenter leurs rêves. Pour eux je serai prêt à laisser ma fainéantise légendaire pour gravir l'Everest si il le fallait, tout en souhaitant ne pas le faire...puis nous avons laissé en stand by nos projets de voyages décidant de ne pas en parler afin de ne pas rajouter de l'inutile à l'amertume. Je n'ai vraiment pas le droit de me plaindre car les malheureux sont beaucoup plus nombreux autour de moi mais je vais arrêter de sortir des banalités car sur le bassin d'Arcachon il se passe de drôles de choses qui pourraient être dérisoires au premier abord mais qui m'ont mis une puce à l'oreille. J'ai l'impression que l'oligarchie arcachonnaise vient de passer un cran au-dessus en décidant que l'Arcachonie devienne désormais une principauté poussée par l'égo et les ambitions de «Crème antirides» alias Yves Foulon maire d'Arcachon qui ayant obtenu la présidence et le portefeuille du SIBA (syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon) se fait appeler « Son Altesse sérénissime Yves 1er». Sûrement un peu jaloux de sa voisine la Queen gujanaise il achète TVBA la web tv locale à un prix soldé pour posséder  un outil de propagande dont l'utilité est hautement critiquable. Outre l'argent public dépensé,  je suis intrigué par ce prix ami de la part du vendeur monsieur Jacques Bellec, le Bolloré du bassin d'Arcachon, concessionnaire de Véhicules et patron de la bière Mira. Pourquoi cet opportuniste devenu un as du marketing qui avait commercialisé une bière du bassin d'Arcachon fabriquée en Alsace pour appâter les mécènes céderait il cette société qui certes perdait de l'argent tout en lui assurant des revenus non négligeables? Certaines mauvaises langues m'ont glissé à l'oreille qu'à l'avenir il faudra surveiller le renouvellement du parc automobiles de certaines mairies. Nous avons ri aux éclats en s'offensant qu'une telle pratique soit usitée sur ce territoire. Ha ha ha!!! Le clientélisme fonctionne depuis un demi siècle sur le bassin d'Arcachon et les régalades entre amis ont créé une consanguinité entre notables. Si hier ces agissements se faisaient dans une certaine discrétion, du moins pour les non initiés, aujourd'hui ils sont étalés publiquement au grand jour dans une indifférence presque quasi totale même si le son de la grogne commence à se faire entendre. C'est comme une petite école Balkanyenne ou l'idée du bien commun ne doit se partager qu'entre soi. Les exemples de leurs faits, de clientélisme, de conflit d'intérêt pullulent dans beaucoup de mes billets depuis 10 ans mais l'actualité récente vient d'en délivrer deux beaux spécimens. Depuis presque deux ans, au travers de tous les médias disponibles la Queen Gujanaise dit «La Baleine» alias Marie Hélène des Esgaulx la maire de Gujan Mestras s'opposait vigoureusement contre le syndicat mixte des ports du bassin d'Arcachon pour empêcher le transport et le dépôt des boues du dragage du port voisin La Teste sur les terres de sa ville n'hésitant pas à comparer le président du syndicat Jean Touzeau à un officier nazi. Mais la baguette magique est entrée en scène et Abracadabra...
La guerre déclarée entre les édiles s'est évaporée et la hache jetée aux oubliettes. Un consensus est soudainement apparu et tout va pour le mieux en Arcachonie, la vie est belle, tape m'en cinq mais pas de bisous pour respecter les gestes barrières. Quel bel enfumage !! Je vais essayer de décortiquer cette martingale. Si je comprend bien « Son Altesse » promet une station de décantation et de stockage des boues du bassin flambant neuve à la « Queen Gujanaise » pour que le port de « Pluto » alias Patrick Davet le maire de La Teste soit entièrement dragué, répondant ainsi à ses promesses électorales mais en contre partie il doit annuler le projet du Music Pole pour que le budget prévu de 20 millions d'euros retourne à la COBAS (communauté d'agglomération du bassin d'Arcachon sud) ce qui permettra à « la Baleine » en tant que présidente de retrouver de l'argent bien frais pour couvrir les dizaines de millions supplémentaires des travaux de son tronçon autoroutier qui manquent sans racler les fonds de tiroirs et apparaître comme une bonne gestionnaire aux yeux de ses administrés. Entre amis on arrive toujours à trouver une solution...Il faut quand même rappeler qu'il s'agit d'argent public. Ceci n'est juste que mon analyse mais j'espère que Jean Touzeau ne retira pas sa plainte pour diffamation contre la « Queen » car elle mérite un jugement et une condamnation pour ses propos odieux. Dans le cas contraire, nous aurons affaire en un enfumage parfait... indigne d'une démocratie.

Le deuxième exemple va argumenter mes propos au sujet de ce système de clientélisme et de ses ramifications qui alimente beaucoup de mains de notables asservis qui espèrent pouvoir continuer à se nourrir en faisant en sorte que rien ne change. « La Pantoufle » alias François Déluga maire du Teich avait jeté l'éponge comme un boxeur au bout du rouleau pour ne pas se représenter à la présidence du Parc Naturel Marin se disant usé et préférant uniquement se consacrer à sa ville. Basta..démerdez vous, tchao amigos. Mais quelques représentants du conseil de gestion un peu effrayés par la perspective de perdre leurs privilèges si dans le malheur un autre candidat voudrait faire avancer les choses plus vite sont allés le voir pour le supplier de revenir à la barre. La baguette magique est de nouveau entrée en scène et Abracadabra... Il accepte de se représenter.

Le PNM du bassin d'Arcachon est englué dans les commissions et cadenassé par l'oligarchie pour tout contrôlé. Des travaux et des choses ont bien été mises en place mais tellement dérisoires et pratiquement inefficaces par rapport à l'urgence de la situation et du changement climatique. C'est maintenant qu'il faut prendre les bonnes décisions et les appliquer sans tarder.

Alors ce soir, je vais m'arsouiller doucement au champagne en regardant la joie de ceux qui m'entourent jusqu'à ce que l'ivresse me mette de la buée dans les yeux et que le pétillement dans ma tête puisse peut être m'offrir une baguette magique.

Bonnes Fêtes et surtout..prenez soin de vous...

bag

12 décembre 2020

MARCO LE CHIMISTE

DSC02865 (2)

Au premier regard on pourrait penser avoir affaire à un sombre abruti de première classe, il en est conscient et il en joue. Il est gras comme une loche et sa bidoche déborde sur son pantalon de survêtement qu'il ne quitte jamais le week end au gram dam de sa femme Véro qui désormais à jeter l'éponge à l'idée de le faire changer. Il a une bouille de gascon aviné pourtant aujourd'hui il ne boit que de l'eau laissant à ses souvenirs le bas Armagnac de son village gersois qu'il chérissait plus que tout. Son cerveau est toujours en ébullition et ses petits yeux derrière des lunettes multicolores scannent la moindre poussière de ce qui l'entoure. Alors oui, il ne paye pas de mine mais il est redoutable en possédant une intelligence fulgurante qui arriverait à couper en deux Eric Zemmour et Pascal Praud réunis et je peux vous dire que le respect domine quand il siège aux conseils d'administration. J'adore refaire le monde avec lui et nous nous entretenons une passion commune pour le rugby qui dans le temps grâce aux invitations VIP de son employeur dans les salons de quelques grands stades nous obligeaient à savourer le luxe des gaudrioles des troisièmes mi temps. Marco, Marc c'est mon pote. C'est un chimiste de base qui est devenu responsable technique dans un grand laboratoire pharmaceutique qui fabrique des crèmes de visages pour des marques de luxe. Autant dire que ses décisions sont relativement lourdes dans le lancement d'un nouveau produit et c'est un article paru sur le site d'info 20 minutes qui a lancé notre discussion.

https://www.20minutes.fr/planete/2922311-20201202-bassin-arcachon-donc-ver-marin-decouvert-huitres-automne

Connaissant mon attachement à la protection de l'environnement, c'est le lien entre la mortalité des huîtres, le ver marin et les inondations du mois de mai qui lui a mis la puce à l'oreille pour décider de me rendre compte de son analyse. Il m'expliqua que dans son travail il y a une multitude de molécules qui entrent dans l'assemblage d'une crème. Chacune d'entre elles possède un seuil de toxicité bien identifié permettant de rester dans les normes européennes pour des raisons sanitaires. En gros, des normes pour rassurer le consommateur. Sauf que parfois, un seuil supérieur aux normes d'une molécule abrasive peut être réduit par l'assemblage d'autres molécules donnant le résultat d'un produit apaisant pour la peau... mais aussi, avec un seuil largement inférieur aux normes, une molécule abrasive peut devenir très toxique en étant associée avec plusieurs autres molécules. Pendant toute sa carrière professionnelle il a cherché les meilleures corrélations entre les molécules pour répondre au mieux à la demande du client tout en préservant la santé du consommateur. C'est pour ces raisons qu'il croit qu'il sera extrêmement difficile à l'Ifremer d'établir un lien entre la mortalité des huîtres et les inondations car les chercheurs malgré leurs compétences ne posséderont pas toutes les connaissances nécessaires sur les effets d'assemblage entre les molécules polluantes charriées par les pluies sur l’artificialisation des sols qui se sont mélangées dans le réseau des eaux usés pour se jeter dans le bassin d'Arcachon créant des combinaisons moléculaires tellement multiples qu'il faudrait des années de recherches afin d'obtenir un résultat fiable pour établir une corrélation crédible, ou alors il faudrait leurs donner un budget adéquat pour avancer plus rapidement dans les recherches. Avec l'argent publique ?...faut pas rêver. C'est du pain béni pour les politiques qui demandent à ces scientifiques de chercher une aiguille dans une botte de foin, c'est parfait pour gagner du temps et continuer à satisfaire leurs ambitions électorales. Pour Marco, point de doute à ses yeux. C'est bien l'homme le seul est unique responsable de ce déclin environnemental en fabricant sans cesse de nouvelles molécules toxiques qui formeront d’innombrables cocktails destructeurs pouvant exploser à tous moments avec un changement climatique comme nouveau détonateur. Si le ver marin tueur d’huîtres( déjà apparu sur le bassin d'Arcachon) prolifèrent dangereusement dans les parcs ostréicoles, c'est parce que ses prédateurs ont disparu et que la cause de cette disparition est rarement naturel même si son retour peut l'être. Le maintien de la biodiversité est le juste équilibre entre prédateur et proie. Le déséquilibre entraîne la chute de l'écosystème. Honnêtement, j'ai essayé au mieux de vous de synthétiser son analyse et le vieux plouc que je suis a du mettre en ébullition la totalité de mes neurones et cellules cérébrales pour finalement admettre que son discours tient largement la route. Les inondations du mois de mai 2020 ont certes été exceptionnelles mais il ne faut pas être madame soleil pour dire qu'il y a de grandes chances de revoir cet épisode pluvieux. Toutes les instances publiques ont reconnu l'obsolescence totale du réseau pluvial et huit mois plus tard le constat est que rien a changé sur ce territoire qui pourtant évolue à grande vitesse vers le déclin. Les gouvernements successifs ont supprimé l'étalement urbain pour privilégier les divisions parcellaires. Il n'en fallait pas plus pour que les spéculateurs de tous genres s'engouffrent dans la brèche afin de promettre un petit bout de paradis à leurs clients, en aspergeant d'argent les propriétaires afin qu'ils vendent leur bien pour ensuite le diviser en trois ou quatre nouveaux terrains constructibles pour y poser une maison à étage cernée de barrières supprimant presque entièrement tout jardin. Outre le ridicule de ces constructions dont certaines dénaturent complètement les quartiers et le paysage urbain, on augmente considérablement le ruissellement des eaux de pluie qui fuit par le goudron et le béton de ces nouvelles divisions avant de rejoindre le réseau des eaux usées ou glisser dans les ruisseaux pour se jeter dans le bassin d'Arcachon. Une énième bombe pour l'environnement. Je sais, je radote, je rabâche encore une fois. Je sais que les maires sont complètement largués par ces faits et qu'ils ne peuvent pas faire grand chose car la loi autorise cette absurdité. Encore une fois, il faut rappeler que nous sommes dans l'urgence climatique et que nous nous devons d'agir pour contenir nos égoïsmes afin d'offrir un avenir convenable pour les générations futures. Cette évidence qui saute aux yeux devrait pourtant tous nous inquiéter et inquiéter davantage les premiers concernés que sont les ostréiculteurs et le monde du nautisme. Non rien, nada, pas un bruit, on baisse la tête et on glisse sa queue entre les jambes pour attendre les jours meilleurs afin de poser son cul sur le sable chaud du banc d'Arguin. Même les nouveaux « vendeurs d'huîtres-dégustateurs » vous savez ceux qui vous vendraient du caviar sorti du cul d'une vache, qui braillent dés que l'on titille leur business. Cependant il faut rappeler que la lutte contre l'artificialisation des sols devrait devenir une loi si notre « Mignon » Président de la république suit la demande de la convention pour le climat mais avec des si on refait le monde. Déjà en 2015 pour les accords de Paris( dont on voit que presque rien n'a changé et même que quelques points ont empiré) on disait que c'était d'abord aux maires de lutter drastiquement contre l'artificialisation des sols. Donc pour mettre fin aux divisions parcellaires des terrains, il faudrait que l'ensemble des maires du bassin d'Arcachon fasse un consensus pour pouvoir refuser une division parcellaire au motif de la lutte contre l'artificialisation des sols. Cela paraît simple à mettre en place non ?! Il suffit de le vouloir. Oui je sais je m’emporte, l'euphorie me gagne, je danse sur du Boney M mais je redescend bien vite en regardant la tronche des loulous qui tiennent les manettes des villes de ce territoire. Alors le blues a envahi mon âme d'autant plus que nos jeunes frenchies qui se sont battus comme des lions ont perdu face à l'arrogance du quinze de la rose et les largesses douteuses de l'arbitre.

« -Putain Marco..t'as plombé ma journée... »

 

Posté par paterzan à 20:41 - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 décembre 2020

AU REVOIR SAUCE VGE

du

En cette fin d'année de merde qui s'achève j'aurais pu écrire un billet sur les déboires de « Marine Morano » alias Marie Larrue peut être nouvelle ou ancienne maire de Lanton après sa décision de faire appel de l'annulation de son élection et de son JP d'amour se convertissant au Kung Fu sur des mannequins à l'effigie de ses opposants ou j'aurais pu partir en live sur la décrépitude du « Béguey » petit coq gascon alias Bruno Lafon maire de Facture Biganos lors du dernier conseil communautaire de la COBAN presque aussi pitoyable que la défaite de Donald Trump mais je préfère laisser mon âme divaguer sur cette terrible nouvelle qui va faire couler tous les actifs des actionnaires des produits lubrifiants, vaseline et consorts. La journaliste Sud Ouest correspondante à Arcachon « Bernie » alias Bernadette Dubourg prend sa retraite.

https://www.sudouest.fr/2020/11/30/il-y-a-une-belle-vie-apres-le-journalisme-8133465-2733.php

Mais avant de nous quitter, j'imagine le dernier papier qu'elle aurait pu faire à ses lecteurs :

« En cette période ou je dois laisser ma vie professionnelle derrière moi pour aller fendre les flots du bassin d'Arcachon sur le pont acajou de mon « Beacher » je voudrais remercier chaleureusement la Queen « Marie Hélène » et le seigneur « Yves » en leur offrant une dernière fois un portrait tout à leur gloire résumant mes années de correspondante pour le vénérable journal Sud Ouest. En effet l'Arcachonnie ne serait pas aussi rayonnante sans leur engagement total tout en dévotion et humanisme pour le bien être de la communauté. A force de ténacité sans ménager sa peine, Marie Hélène a su gagner le cœur de ses administrés pour les emmener à construire eux même leur destin pour que Gujan Mestras devienne une ville ou il fait bon vivre, ou le moindre argent public est scrupuleusement dépensé pour cette philosophie stoïcienne. Ces derniers jours nous avons pu que constater toute l'étendue de sa générosité au sujet des trois somptueuses piscines offertes à son royaume. En s'associant avec Véolia une société amie de longue date, multinationale française reconnue dans le monde entier, qui malgré les contrefaçons lors de la construction causant quelques menus désagréments pour l'usager et entraînant des tarifs à peine plus élevés qu'ailleurs et en faisant face à ses responsabilités, sa « Majesté » a décidé de renouveler sa confiance à Equilia pour continuer à combler les déficits du PPP afin que le contribuable ne soit pas impacté par la dette anticipant le remboursement par les générations futures quand cette maudite crise Covid 19 sera finie et que l'économie renaissante permettra de financer ces joyaux sans la moindre hausse d’impôts donnant ainsi une belle gestion avant gardiste de son règne.

Monseigneur  « Yves »a su donner de l'excellence à sa ville Arcachon. Ce brillant avocat n'avait pas hésité à quitter les prétoires pour se jeter corps et âme dans la quête de sauver et de façonner cette ville pour la tirer des griffes des bétonneurs afin de devenir un maître de la gérontologie bourgeoise. C'est avec une grande intelligence qu'il s'est associé avec des promoteurs philanthropes capables de rendre l'illusion en réalité à ses administrés. Pleinement conscient des problèmes environnementaux il envisage de remettre l'écologie au cœur de sa cité en scrutant le moindre espace au milieu du béton pour y planter un arbre permettant de revigorer les touristes dans la chaleur estivale par une touche d'exotisme et une bouffée d'oxygène qui satisferont aussi tous les riverains. Je fus enchanté pendant ces longues années d'avoir servi cette « Avant gardiste » et ce « Visionnaire » mais il est temps aujourd'hui...de tirer ma révérence. »

Alors en guise de remerciements on aurait pu lire :

« Chère Bernadette, par les pouvoirs que je me suis attribué sur ce territoire par mon unique force de courage tellement bien relatée dans les mots de tes articles, je te nomme au rang de « Grande Prêtresse du savoir vivre ». Ainsi tu disposeras d'une carte de fidélité à vie te permettant d'utiliser les piscines à demi tarif car la conjoncture actuelle ne m'autorise pas à t'attribuer la gratuité pour donner de l'équité aux yeux de l'opinion publique. J'espère que ton successeur pourra être le digne héritier de ta loyauté pour que mon aura puisse continuer à rayonner au delà de mon royaume. »

Queen MHDE

« Ma Bernie, après le départ de Vévette voilà que c'est ton tour de m'abandonner alors que je suis confiné seul dans mon bureau au milieu de plantes vertes avec une coach déglinguée. (Voir billet précédent). C'est au cours de ma méditation sur l'art du greenwashing que je me suis inquiété en cherchant la personne qui pourrait enjoliver mes actions à mes concitoyens aussi bien que ta plume vaselinée. Qui d'autre que toi pourra décrire aussi poétiquement mon accoutumance au béton pour donner une légitimité à mes décisions ?! Mais je n’oublierais jamais ma promesse de te faire danser un cha cha cha sur la terrasse de mon futur Palace pour après, siroter une petite coupette de champ sur la terrasse, le même que tu adorais lors des cocktails, puis nous le referons le monde du bon vieux temps en regardant le sunset s'envelopper sur nos corps détendus . Donc, la ville d'Arcachon et son conseil municipal tiennent à de délivrer le Graal ultime du journalisme de proximité  « La Louche D'Or » pour tes bons et loyaux services rendus à la communauté.

Son altesse sérénissime Y.F

maxresdefault

 

Malgré tout « La Bernache » souhaite le meilleur pour cette retraite à Bernadette Dubourg journaliste correspondante du journal Sud ouest à Arcachon de 2005 à 2020 et TCHAO BERNIE...

 

 

116515277

Il y a des êtres qui brillent par leur fulgurance, leur génie et d'autres qui brillent dans l’obscurité pour les même qualités. Diego Maradona malgré sa main de dieu, ses matchs cocaïnés et sa liaison avec la Camorra restera pour toujours une icône dans le monde entier car il n'avait jamais oublié ses racines du bidonville La Boca de Buenos Aires. Christophe Dominici aura donné ses lettres de noblesse au monde du Rugby en écrivant les plus belles pages de l'équipe de France et il suffit de lire le mot des All Blacks pour comprendre l'étendue de son talent car il leurs avait fait mordre deux fois la poussière en coupe du monde :

« Petit par la taille mais un titan sur le terrain. Christophe Dominici, nous ne t'oublierons jamais. Repose en paix cher ami »

Dans les années 70 si je suis allé à la MJC d'Andernos( actuellement la médiathèque) pour taper la petite balle sur une table en bois, c'était grâce à ses exploits. Jacques Secrétin a réussi à mettre en lumière le tennis de table et le porter au sommet en devenant le sportif français le plus titré. Toujours resté dans l'ombre je décide donc de le mettre en lumière mais...Bon Vent Messieurs.

B9725343714Z