LE CRI DE LA BERNACHE

12 septembre 2018

AD VITAM AETERNAM

AnticStore-Medium-Ref-67272

 

À Arcachon City le diktat d'une gérontologie soumise alimente les ambitions les plus folles de l'édile en place depuis plusieurs décennies. Malgré des crises hémorroïdaires Sarkosiennes et Fillonnesques sur la langue l'empêchant de devenir ministre et la fessée électorale aux dernières législatives par une cat women novice le maire envisage désormais de pratiquer une Wauquiezectomie dans l'espoir d'acquérir le titre de sénateur afin de se faire biser les pieds par tous les autres seigneurs du bassin d'Arcachon. C'est en se passant de la crème antirides devant le miroir de la kommandantur que la transformation est apparue. La partie gauche de son visage ressemblait étrangement de plus en plus à celle d'Erdogan, redonnant un peu plus de fierté à son égo.

«-Dorénavant je vais t'appeler«double face» répond hilare«le baron», un vieux ténor du barreau de Bordeaux qui rédige les frais annexes à ses honoraires sur le bureau en fumant un gros Cohiba.
«- Puis,  comme c'est Arcachon qui rince et que c'est open bar comme tu m'as dit, je te rajoute quelques notes de restaurant de la Co(o)rniche qui traînaient au fond de mes poches, plus le vol business class de mon ami de Paris qui est venu te défendre. Je suppose que tes administrés ne sont pas à dix mille balles près pour sauver l'honneur de leur chouchou. De toute manière le Batman n'est pas encore né dans cette région et comme tous les cafards écolos et les pseudos rebelles de pacotilles se retrouvent tous sous tes talonnettes, tu vas pouvoir continuer à régaler la galerie. Même si elle gagne, ta rebelle libanaise ché guévarienne est désormais grillée comme une saucisse que même caissière au Shopi il ne l'embaucherait pas.... Dis donc ?! Heureusement que l'été s'achève car si tu continues à bronzer on ne saura plus qui est le turc. Ha ha ha !! »

 

C'est en arrivant au marché que le gros flyer du journal Sud ouest me sauta au yeux : Anny Bey jugée pour injures » Il fallait absolument décrypter l'article au plus vite pour essayer de comprendre le pourquoi de cette mise à mort médiatique . Dominique Richard écrit :Sous la plume de la conseillère municipale d'opposition divers droite d'Arcachon, il était question de gestion affolante des deniers publics, de clientélisme effréné, de système opaque, de menaces et de conflits d’intérêts.

(Jusque là je ne vois rien de nouveau. La dame le dit et le répète publiquement à chaque conseil municipal)

En un court paragraphe, le maire Yves Foulon,comparé à son sulfureux collègue de Levallois Perret, Patrick Balkany, était habillé pour l'hiver.

(rien de nouveau non plus il suffit d'assister à un conseil pour y voir une similitude avec Levallois Perret. Muselage du temps de parole de l'opposition, exclusion de la presse, débats houleux. Mais on est pas au niveau d'un Balkany, c'est plutôt deux division en dessous)

Après une capture d'écran réalisé par un huissier et rendue possible grâce au concours d'un faux ami d'Anny Bey, Yves Foulon a pu assigner en justice pour injures publiques son implacable procureur et lui réclamer 10000 euros de dommages et intérêts.

(Je dois dire que la manière pour obtenir les écrits est digne de la Stasi. On infiltre l'ennemi et clap, l'autorité publique prend la photo. Quel stratagème ! Mais c'est l’assignation pour injures publiques qui est le plus surprenant car rien n’empêchait le maire de porter plainte pour diffamations publiques avec les même motifs d'accusation lors des conseils municipaux. Sauf que pour une diffamation, l'accusé peut prouver sa bonne foi en apportant des preuves au tribunal et ouvrir ainsi la boite de pandores pouvant aussi débouter le plaignant. Avec l'injure, pas de possibilités d'apporter des preuves. Voilà ou est le vice. En résumé je pense que cette assignation est simplement une manière de tuer politiquement une opposante et peu importe la décision du tribunal.)

« Elle reste dans des vocables fumeux qui ne se rattachent à aucun fait précis. C'est de la pure calomnie. Elle fait une fixette sur Foulon. Cela lui permet de se parer des plumes du paon et de se donner de l'importance. Le combat politique autorise une certaine liberté de ton. Mais là, les bornes sont dépassées » tranche Maitre Benoit Ducos Ader , l'un des deux conseils du maire. Descendu de Paris maitre Jean yves Dupeux, dénonce des attaques ad hominem nullement étayées : »Cela n'alimente ni la réflexion, ni l'information des lecteurs. On est loin d’intérêt général au sens ou l'entend la cour européenne des droits de l'homme »

(J'ai connu Benoit Ducos Ader plus inspiré car faire une attaque ad personnal de l'accusé en préambule de la plaidorie pompeuse ad hominem de son collègue pour montrer la voie de la raison est une technique souvent utilisée pour influencer le président de la cour quand la défaite ce fait sentir. Il faut dire que Yves Foulon ne s'est même pas déplacer. Sûrement qu'un problème d'agenda viendra justifier son absence pour être excusable à ses administrés qui vont devoir quand même payer les honoraires de ces deux ténors.)

La question du jour tourne essentiellement autour du caractère public ou privé du texte posté sur le réseau social. Au regards de la centaine d'amis enregistrés sur son compte et du nombre de like soit près de 80, Yves Foulon estime qu'il a bénéficié d'une large diffusion et dépassé le cercle restreint des affinités amicales ou sociales. « il n'y avait rien sur mon mur. Ce message n'était accessible qu'à mes amis ou à ma famille, réplique Anny Bey. Je n'admets pas tout le monde.Il s'agit de publications personnelles. Jugement le 27 septembre.

(Tout est dit dans ce dernier paragraphe ou l'on ne comprend pas le pourquoi de cette plainte que même le ridicule n'arrive pas à donner une explication. Yves Foulon cherche t' il à masquer certaines vérités qui pourraient empêcher la montée de ses ambitions d'une carrière de sénateur? Une chose est certaine, c'est la fin politique de cette dame, qu'elle ait tort ou raison. Michel Sammarcelli le maire de Lège Cap Ferret doit sourire en douce, soulagé de pouvoir lancer son successeur sans entraves.)

Un poète arabe a écrit :

Il n'y a pas de bien à se lier d'amitiés avec une double face

Aux propos mielleux mais dont le cœur est plein de haine

Du bout de la langue, il te berce de belles paroles

Mais il se faufile comme se faufile le renard

Quand il te voit, il jure te faire confiance

Mais dans ton dos, c'est un scorpion.

La pire des personnes est la double face qui présente un visage à certains et un autre à d'autres.

 

 

COUP DE GUEULE

 

Fabián-Tomasi

Alors que l'argentin Fabian Tomasi, symbole de la lutte contre le glyphosate vient de mourir à 53 ans d'une belle saloperie qu'il n'avait pas vu venir en remplissant sans protection les réservoirs d'avion de fumigation de ce produit mortifère et jusqu'à son dernier souffle il n'avait cessé d'alerter sur ces pratiques agricoles génocidaires, alors que presque tout le monde est d'accord pour reconnaître le coté néfaste de ces lobbys chimistes, j' apprends qu'un apiculteur de la région a perdu toute sa récolte de miel à cause d'un taux de glyphosate deux fois supérieur à la norme autorisée car les sylviculteurs autour de ses ruches utilisent ce produit pour désherber les parcelles et garantir une bonne pousse des pins. Les bras m'en tombent !! C'est sûr après avoir balancé cette molécule dans l'environnement, les parcelles ressembleront au nord bassin d'Arcachon à marée basse et feront l'impasse d'un débroussaillage mécanique et même l'ONF utilise cette pratique un peu partout en France. Le monde ne tourne vraiment plus rond. Mais le plus inquiétant c'est que le président de ces messieurs des forets n'est autre que « El béguey » petit coq en gascon alias Bruno Lafon maire de Facture Biganos. Ce monsieur qui à longueur d'année vante ses actions pour le développement durable ne veut surtout pas froisser ses amis qui fournissent l'usine SMURFITT qui fabrique de la pâte à papier et qui nourrit 500 personnes en polluant l'atmosphère et les sols depuis des lustres en toute impunité. Cette multinationale multi milliardaire utilise même le réseau public d'eaux usées pour balancer ces rejets. « El Béguey » apparaît dans presque tous les organigrammes qui gèrent la communauté du bassin d'Arcachon et il n'est pas capable d' interdire à sa corporation l'utilisation du Glyphosate dans les parcelles qui indéniablement viendra se dissoudre dans le bassin d'Arcachon. Quelle honte !

Mea culpa, ce monsieur recommande seulement de ne pas utiliser ce produit et de préférer le débroussaillage mécanique. Je ne vous salue pas monsieur.

 

 

 

 


01 septembre 2018

BONJOUR TRISTESSE

EDITO

C'est dans les embouteillages de la rocade bordelaise que j'ai assisté à un grand moment de radio. Sur ma gauche une famille sur le retour des vacances semblait chercher un hypothétique itinéraire bis pendant que le vieux camion devant moi crachait des volutes noires de diesel. Nicolas Hulot ministre de la transition écologique venait de donner sa démission du gouvernement en direct sur France Inter. C'est vrai que la veille, avoir dû accepter la présence de Thierry Coste un lobbyiste des armes et de la chasse puis le voir obtenir l'allégeance de notre « mignon » jupitérien en lui donnant le droit de buter davantage d'oiseaux avec un permis de chasse low cost , fut le boa constrictor de trop à avaler. Il en avait gros sur la patate et son émotion transpirait au travers des ondes. C'est avec une grande dignité qu'il a vidé son sac, un mélange cash de vérités nageant dans le désespoir du «No way». Avec lucidité il a montré tous les mécanismes du cynisme des gouvernants préférant faire remonter la courbe de croissance avec les lobbys au détriment de l'urgence que constitue la dégradation de la biodiversité sur la planète. Rien de nouveau à mes oreilles car cela fait trente ans que je le dénonce et presque dix que je l'écris sur mon modeste blog. Comme il dit, seule une action collective et collégiale peut encore sauver ce qui peut être encore sauvable. Un espoir hélas qui devient malheureusement presque surréaliste. C'est la force destructive de la nature qui obligera l'homme à s'adapter à pleurer sur la désolation mais les responsables baisseront toujours les yeux pour chercher à donner à l'opinion, un nouveau cap à suivre. J'éprouve ce même sentiment de solitude face à l'évidence de la catastrophe environnementale à venir. Pour autant, tant que les événements donneront raison à mes pensées je continuerai la lutte pour ne pas devenir le coupable des responsables. Dans la rigolade de mes billets satiriques si on cherche on peut découvrir parfois ma tristesse entre les lignes et les sobriquets que je donne aux maires du bassin d'Arcachon ne sont qu'une métaphore de leur cynisme, de leur avidité au pouvoir et de la stupidité de leurs décisions d'une vision à court terme. Ne voyez pas en moi une aigreur nostalgique du bassin d'antan. Non, la nostalgie me nourrit , me donne de la force pour refuser qu'elle me détruise. Peut on croire encore à une action collective et collégiale pour sauver l'écosystème et la biodiversité du bassin d'Arcachon ? Soyons réaliste et arrêtons de nous mentir à nous même. Ils s'en foutent royalement ainsi que la plupart d'entre nous tant que la poule pond des oeufs en or. L'absurdité est qu'il existe bel et bien des solutions, réelles même pas utopiques, faciles à mettre en œuvre pour une vision protectrice et pérenne mais il faudra sûrement attendre le chaos écologique et les caprices de la météo pour peut être vouloir les mettre en place. Le désespoir de Nicolas Hulot est hélas un signe prémonitoire mais le cynisme d'Emmanuel Macron est bien réel. Cette démission fera le buzz le jour même puis pschitt le lendemain, remplacée par la pseudo blagounette des « gaulois réfractaires » que même remise dans son contexte n'arrive pas à me faire sourire. Par contre son « Make the planet great again » sorti de son contexte me fait bien doucement rigoler. Quel nouveau ministre va vouloir lui succéder sans passer pour être une vulgaire serpillère ? Bonjour tristesse. 

https://www.youtube.com/watch?v=YJZa90g9WSk

Il y a peu, Noam Chomsky intellectuel américain influant que j'adore a dressé les dix principes de concertation entre les riches et le pouvoir. Il parle des USA mais ailleurs et ici en France avec notre président, les similitudes se ressemblent étrangement :

1-Réduire la démocratie( déjà fait en pulvérisant l'opposition)

2-Modifier l'idéologie (déjà fait avec la mise en place de son programme électoral)

3-Redessiner l'économie(les premiers de cordée)

4-Déplacer le fardeau( cherchez bien vous allez trouver)

5-Attaquer la solidarité( pas besoin d'exemple tant ils sont nombreux)

6-Gérer les législateurs( tiens donc j'ai déjà vu cela quelque part)

7-Manipuler les élections( il n'est pas encore au niveau de Donald)

8-Maîtriser la populace ( aujourd'hui ce principe lui glisse un peu entre les doigts)

9-Modeler le consentement ( gaulois réfractaires, les fainéants, le pognon de dingue etc etc)

10-Marginaliser la population(salaud de pauvres)

 

Pour ceux qui n'ont rien compris je peux faire un dessin.. mais cette rocade, c'est un vrai enfer...

 

Posté par paterzan à 09:18 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 août 2018

BEUVERIE AU PICHET

Avoir soif à boire la mer

Il n'avait pas changé. Certes les années avaient façonné son visage et une légère bouée se dessinait dans son allure de dandy mais son regard de chien fou avec l'éclat de ses yeux bleus me projetait quand nous nous étions croisé trente ans plutôt. Je faisais la connaissance de Rémy dans une cave enfumée d'un café concert rock du Bordeaux endiablé des années 80-90. En cette fin de nuit il décida d'aller finir la nuit dans un club select près des Quinconces et l'heure tardive donna de l'indulgence au portier pour nous ouvrir la porte. La boîte était déserte et le Dj s'amusait à mettre du disco pourri sûrement pour annoncer la fermeture éminente. Seule une bourgeoise qui aurait pu être largement notre mère finissait lentement de descendre un verre de whisky sec au coin du comptoir. Elle avait de l'allure, même une certaine classe malgré un état d'ébriété largement avancé. On sentait bien que la dame savait tenir la distance et ce genre de personnage correspondait pleinement à Rémy. Question de standing et de feeling. Ils repartirent ensemble enlacés titubant sur le bitume me laissant sur le trottoir avec seule l'ivresse pour me réchauffer dans l'aube naissante.

Il était accompagné d'une grande poupée de l'âge de ma fille dont le rouge Chanel de ses lèvres collait parfaitement avec ses Louboutin. Avec mon tee shirt troué et mon short de plage mon manque de bling bling lui amena une terrible déception avant de me lancer un petit hello plein de dégoût.

« -Je te présente Tatiana, une lettone. Elle ne parle pas français... c'est mieux qu'une ukrainienne, plus cool. »

Sylviane avait hérité d'un empire dans le négoce des vins à la mort accidentelle de son mari. Redoutable en affaire elle parcourait les capitales pour son business. A chacun de ses retours Rémy devait être le parfait gigolo et répondre à tous ses désirs. Elle possédait un 300 mètres carré dans les beaux quartiers et lui laissait assez de cash pour compenser son absence. Alors Rémy venait me chercher avec la jaguar tout cuir pour faire la tournée des grands ducs. Nous jouions les seigneurs dans les endroits prisés de la ville et l'espace d'une soirée j'oubliais la boite de Bollino qui m'attendait dans mon petit studio rue du Mirail. Les pascal et les Delacroix enchantaient le personnel et se faire ouvrir la portière en étant complètement déglingué était notre cerise sur le gâteau. Un soir très tard, après avoir refait le monde je lui posais une question.

« -Tu ne crois pas que ta situation est un peu pathétique ?!

Rémy fut surpris, déçu et presque gêné.

-Ce que je suis en train de vivre n'est pas banal, j'en conviens. Je suis un gigolo mais un gigolo qui ne triche pas, qui ne mens pas. Voir le sourire épanouie de cette femme quand elle dort à mes cotés me réjouit pleinement. Je vis l'instant sans me poser de questions sur l'avenir. Je ne lui demande rien. Alors est ce que cette situation est pathétique...je n'en sais rien. »

Pathétique est un adjectif ou un nom bien étrange avec sa double définition. Soit ça peut être quelque chose d'émouvant, de bouleversant, de touchant, soit ça peut être une chose pitoyable, minable, lamentable. Le bassin d'Arcachon en serait le meilleur synonyme tant les paradoxes s’entremêlent Que penser en voyant « Crème anti rides » alias Yves Foulon maire d'Arcachon bronzé comme le cul d'un nudiste, danser la Macarena pour avoir le droit de défigurer une nouvelle fois sa ville en ayant obtenu gain de cause pour la construction du futur Pole océanique aquitain qui ressemblera à un énorme étron sur le petit port. Avec tout le béton qu 'il a injecté dans commune, les promoteurs et le groupe Pichet vont pouvoir lui offrir une villa à Saint Barth et si jamais le projet de son palace 5 étoiles sur le front de mer passe, il y aura le yacht en option.

En parlant du groupe Pichet, que penser qu'une de ses filiales veut faire un complexe touristique de 252 logements au Teich sur un site en zone humide et sensible. Oui je sais c'est un projet, leur com sur le développement durable est digne de celle de Macron mais c'est surtout sur les terres de « El Franscico » alias François déluga maire du Teich. Lui aussi il voudrait boire au pichet, comme les autres. Déjà que son projet de camping écologique Huttopia bat de l'aile sérieusement,il va être intéressant de voir sa réaction et son attitude d'autant plus qu'il est président du parc naturel marin. Alors si il signe le permis de construire, il doit démissionner de son poste car sa crédibilité sur la préservation du bassin d'Arcachon ne tient plus. Affaire à suivre.

https://www.sudouest.fr/2018/08/21/bassin-d-arcachon-un-projet-de-villages-vacances-de-252-hebergements-au-teich-5325154-2733.php

Que penser de « la Baleine » alias Marie Hélène des esgaulx maire de Gujan Mestras qui a des ampoules plein les mains qui l’empêchent d'ouvrir les bouteilles de vin blanc aux fêtes de la mer et aux sardinades à force de tronçonner des parcelles forestières afin d'y couler joyeusement du béton. Amis Gujanais il est temps de se réveiller.

Que penser du déclin de « Don Saluste » alias Michel Sammarcelli maire de Lège Cap Ferret que j'avais déjà annoncé dans de précédents billets. Les paillettes dorées de son costume semblent s'envoler en parcimonie dans un souffle de rébellion et c'est enfin une bonne nouvelle. Quatre de ses conseillers municipaux ont osé enfin démissionner et même si les béni oui oui se presseront au portillon pour les remplacer, l'exemple est désormais lancé pour permettre à certains de franchir le cap afin qu'ils puissent envisager une politique plus prévoyante,plus protectrice pour le long terme. La désertification si décriée par cet édile n'est que le résultat de ses propres décisions. Il va lui être difficile de prouver le contraire.

https://www.sudouest.fr/2018/08/20/lege-cap-ferret-quatre-adjoints-de-l-equipe-municipale-demissionnent-5322793-3246.php

Le nord bassin pense davantage à la protection de l'environnement. C'est vrai que le phénomène des marées et son désert de vase est moins glamour que les clichés cartes postales du sud bassin. Cependant il suffit de me relire pour s'apercevoir qu'au moindre écart, je ne fais aucun cadeau à ces maires. Le pathétique se retrouve hélas dans toutes les mairies. Si l'esprit bassin existe encore, je pense sincèrement que c'est au nord qu'il faut le chercher. J'encourage donc tous les sudistes à réfléchir sérieusement pour trouver le chemin à suivre.

Sylviane avait une tumeur au cerveau alors elle mit toute son énergie pour transformer Rémy en un puissant homme d'affaire pour prendre sa succession. Elle s'est éteinte dans ses bras 14 mois après leur rencontre. Rémy dirigea la société remarquablement pendant dix ans avant de revendre ses parts le laissant rentier pour la fin de ses jours. Il vit toujours dans le somptueux appartement mais roule désormais dans une BMW de luxe.

En me quittant, il me regarda droit dans les yeux en me montrant Tatiana :

« Est ce tu crois que cette situation est pathétique ?!

-Je ne sais pas... »

07 août 2018

A L'OMBRE DU CAGNARD

jumiegeslitsdarbres

 

En cette saison estivale bien avancée, le bassin d'Arcachon ne ronronne pas comme d'habitude. Il y a beaucoup moins de monde. Notre Zaza alias Isabelle Laban directrice du tourisme au SIBA (syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon) a beau rester optimiste en disant que la quantité ne fait pas le chiffre d'affaires, je pense que certains commerçants vont devoir beaucoup vendre en quinze jours pour rembourser la location saisonnière du fond de commerce. Bien sûr cette non fréquentation peut trouver toutes les explications imaginables mais prendre les gens pour des dindons en pétant plus haut que son cul est l'une des raisons à ne surtout pas sous-estimer et les effets du développement du tourisme de masse imposés depuis quelques années par l'oligarchie arcachonnaise pourrait se montrer très vite beaucoup plus contre productifs. Pas d'inquiétude, le retour sur investissement de nos impôts retomberont quand même dans les poches de quelques uns. Pour les autres il y aura distribution de mouchoirs. A méditer.

Pendant ce temps, Michou l'ami des stars, le Don Saluste de la presqu'île alias Michel Sammarcelli maire de Lège-Cap Ferret fait des caprices d'un petit enfant face au préfet de la région. Le patriarche veut absolument assurer la pérennité de sa proche communauté avant de céder son trône à un fidèle beni oui oui. Mais à quel jeu joue donc ce vieux briscard? On sait bien que les services de l'état éprouvent une profonde empathie pour les élus locaux du bassin d'Arcachon et que le bon sens d'un préfet n'était pas trop d'usage dans cette région. Sauf qu'aujourd'hui le nouveau préfet de la Gironde Didier Lallement a déjà eu un contentieux avec l'édile en s'opposant à son projet de palace au Cap Ferret, l'obligeant désormais à utiliser le bon sens pour contrer l'appétit de ce bon vieux maire. Don Saluste n'est pas du style à lâcher prise et supporte très mal la contradiction. Cette guéguerre hormonale peut devenir un alibi utile car avec la suppression(à juste titre) du SCOT (schéma de cohérence territoriale) on repasse au vieux RNU (règlement national d'urbanisme..)qui avec ses règles plus laxistes sur l'urbanisme pourrait lui permettre de balancer une dernière folie avant de tirer sa révérence. Alors ce ne serait plus:

« il est l'or Monseigneur» mais plutôt:

«il est l'heure de partir monsieur.»

https://www.sudouest.fr/2018/07/27/lege-cap-ferret-la-suspension-du-plu-ne-peut-que-nuire-au-territoire-estime-le-maire-5267357-3246.php

 

Heureusement qu'il y a moins de monde car la présence fécale dans les eaux de baignade des plages d'Arcachon 18 fois supérieur à la norme maximale n'a entraîné aucune fermeture des plages. Les vents ont soit disant tourné et les courants aussi rendant les contrôles suivants vierges de toute impureté. L'âme de  Garcimore devait flotter dans le ciel arcachonnais et le contrôleur des services de Michou attendait sagement de faire son prélèvement en sirotant un spritz à une terrasse devant la conche du Mimbeau une fois que l'iode  aura remplacer le musc humanoïde chargé en substances illicites des fêtes ferretcapiennes. Encore une fois, pas d'inquiétude avec «Crème antirides» alias Yves Foulon maire d'Arcachon ces seigneurs fourniront gratuitement de la cortisone aux vacanciers pour les gènes occasionnées aussi généreusement que la vaseline à leurs administrés. Simple principe de précaution... peut être même qu'ils demanderont à Maître Duclos Ader de plaider leur cause.

https://www.sudouest.fr/2018/08/06/arcachon-une-pollution-passagere-sur-la-plage-pereire-5288881-739.php

 

Si le nombre de touriste est en décroissance, les gros dégueulasses sont en augmentation. C'est dingue de voir tant d'incivilités au mètre carré. Je ne comprends pas ce non respect de la nature et ce je m'en foutisme qui touche toutes les classes sociales. Totalement désespérant. Le surréalisme atteint même son paroxysme quand à la nuit tombante, tassé dans la pénombre de mon jardin cherchant la bise de fraîcheur comme l'odeur d'une tarte aux pommes dans le four je trouve enfin le coupable de mon désagrément passager. L'été les petits trottoirs herbeux de ma rue deviennent les toilettes canines des vacanciers de passage et marcher pieds nus pour rejoindre la plage en évitant le bitume brûlant tourne au parcours de Koh Lanta. Mais depuis quelques jours chaque matin un majestueux étron trônait fièrement en plein milieu de mon portail d'entrée et ce soir, les yeux remplis d'innocence de ce griffon qui fixait mon regard en achevant sa besogne était beaucoup plus respectable, plus excusable que ceux de son maître qui tourna sa tête avant de continuer son chemin comme si de rien n'était une fois le devoir accompli. Alors je ramassais cette offrande dans un sac plastique pour suivre discrètement le bonhomme. C'est en refermant son portail en fer forgé d'une belle arcachonnaise que je déboulais aussi sec pour vider le sac presque sur ses pieds. La musique d'Ennio Morricone flottait dans l'air. J'arrivais même à entendre l'harmonica de Charles Bronson quand nos regards se mirent en duel. J'attendais le moindre indice pour lui envoyer mes cinq doigts dans sa tronche.

«- Excusez moi » me lâchait il piteusement.

Race-Barbu-Tchèques

Sur le parking de la plage du grand crohot en face du surf club, un espace boisé permet de piqueniquer à l'ombre des pins et couper à travers pour rattraper l'accès de la plage principale. En arrivant dans le creux de la butte, les kleenex éparpillés sur les aiguilles de pins comme des confettis sur une moquette un soir de fête, des serviettes hygiéniques usagées qui baillaient aux corneilles ci et là, une culotte de grand mère aux couleurs gastriques ne laissaient aucun doute sur l'origine des coupables malgré la présence de toilettes publiques à 50 mètres. C'est alors qu'un chien est apparu. Nous nous sommes regardés et.. j'ai baissé les yeux...

Pour finir sur une note positive il faut féliciter le Chili qui interdit officiellement l'usage du sac plastique et qui régule le tourisme de masse sur l'île de Pâques.
https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/tourisme-sous-surveillance-a-l-ile-de-paques_126412

 

Je vous encourage à acheter le dernier ouvrage du photographe Stéphane Scotto. « Bassin d'Arcachon, une autre planète » A travers ses photos aériennes du bassin d'Arcachon, au milieu de ses multitudes tableaux abstraits on découvre l'essence de la vie et la musique des mots d'Hervé Hélary nous rappelle sa grande fragilité tout en évitant de chercher une métastase sur une radiographie car notre rôle est avant tout de protéger la vie.

https://stephanescotto.com/photo/livres/livre-bassin-darcachon/

 

le-banc-d-arguin

 

Allez, un petit cadeau à vous mettre dans les oreilles pour se dégourdir les jambes. A mettre sur votre playlist pour l'apéro.

 

 

17 juillet 2018

VACANCES J'OUBLIE TOUT

 

EDITO

Le ciel avait sorti sa plus belle parure de mammatus  pour laisser éclater sa fureur par des effets pyrotechniques naturels libérant des arrosages massifs et venteux, il est juste de croire qu'il va falloir s'habituer à accepter des spectacles plus grandioses encore. En ce début de saison estivale je vais vous laisser tranquille pour que le rosé et les merguez occupent vos pensées en soirée entre amis. Je ne vais même pas vous parler du sauvetage du soldat Hulot organisé en grande pompe de com jupitérienne par le premier labrador Édouard Philippe sur le sauvetage de la biodiversité, si ce n'est que c'est bien mais que rien de neuf à El Paso, que rien n'est acté, que le temps passe vite, que l'on va signer des traités internationaux qui pollueront deux fois plus vite la planète mais surtout qui laissera le soin aux collectivités d'appliquer les mesures nécessaires afin de protéger la biodiversité. Bon arrêtez de rire, ce n'est pas marrant mais on aura le temps d'en reparler plus tard.

 

orage-cv-mama-pinasse

 

L'impatience de laisser sa couenne aux rayons de soleil est à son comble comme les tiroirs caisse des commerçants devant des touristes fraîchement débarqués. Alors profitez pleinement de cette effervescence festive pour laisser les soucis au placard. Vos adolescents vont vous pourrir la vie, vous taxer du pognon, vous batailler pour rentrer plus tard, vous dire que vous ne comprenez rien mais il faut rester zen. Que jeunesse se fasse. Cependant je compatis car j'ai deux beaux spécimens à la maison.  Quoiqu'on en dise, la victoire de la France à la coupe du monde a fait un bien fou. La saveur n'était pas comme la première fois en 1998 mais les émotions qui comme la grande marée font remonter une alchimie de bonheur permettent que le partage se transforme en un moment inoubliable. Oui, c'était vraiment chouette.

 

15489895

Je trouve cette photo belle. Les commentaires et tous les détournements qu'elle a suscité n'empêchent pas la sincérité de s'exprimer. J'ai eu la même attitude devant ma télévision mais en short de bain avec la bedaine pendante. L'esprit Bernache l'aurait intitulé: « Fête entre Ultras Riches.»

Mesdames c'est la fin des vociférations testostéronesques des amis de vos maris dont l'abus de houblon frais se propageait à côté de la cuvette de vos toilettes. Fini les apéros à rallonge, les déguisements et peintures sur le visage. Place désormais à votre bien être. Le chant du tourisme de masse troublera quelque peu votre quiétude mais la saison estivale sur le bassin d'Arcachon remplira la tirelire des élus locaux. Pratiquons le lâcher prise en serrant les fesses s'il vous plaît. Les conflits et les gué guerres électorales peuvent se mettre en stand by pour quelques semaines même si l'impérialisme de la Baleine alias Marie Hélène des Esgaulx maire de Gujan Mestras titillent l'ordre établi prouvant que le jouer collectif n'est pas trop sa tasse de thé quand elle n'a pas toutes les bonnes cartes en main. Toujours en opposition avec le Syndicat mixte des ports du bassin d'Arcachon(SMPBA), la dame brandit la lettre du préfet lui donnant raison sur la destination des boues de dragage du port de la Teste déversées sur sa commune prétextant le bien être de ses administrés. Sauf que le bien fondé de sa pensée entraînera un supplément de 1,2 millions d'euros aux collectivités pour trouver une solution. Argument qui ne lui fait même pas battre un cil. Mais chose étrange ou mauvais esprit de ma part, il y peu des ostréiculteurs ont bloqué les cales de mises à l'eau des ports de La Teste et Gujan Mestras pour réclamer plus de dialogue avec le SMPBA. Sans aucunes revendications ils occasionnent une gêne pour les plaisanciers alors que la plus part d'entre eux louent et sous louent leur quai. Du grand n'importe quoi. Thierry La fronde alias Thierry Lafon le président du comité régional de la conchyliculture(CRC) dénonce la tension et la défiance avec le SMPBA mais car il y a un mais, il se désolidarise du mouvement de blocage. Une situation et un fait totalement ubuesque.

https://www.sudouest.fr/2018/07/14/bassin-d-arcachon-des-ostreiculteurs-bloquent-les-cales-de-mise-a-l-eau-5233346-2733.php

Sauf qu'à ce jour nous apprenons que la Baleine et Thierry La fronde envisagent de trouver une solution pour donner une seconde vie aux coquilles d'huîtres vides. Ils veulent donc poursuivre leur étude avec notre pognon afin d'exploiter le projet qui en découdra pour investir toujours avec notre pognon une usine de recyclage dans sa localité qui apportera de l'emploi à ses administrés dans un esprit de développement durable. Elle est pas belle la vie ?!

https://www.sudouest.fr/2018/07/17/une-seconde-vie-pour-les-coquilles-d-huitres-5239547-2733.php

Que dire de l’entêtement du seigneur ferretcapien Don Saluste alias Michel Sammarcelli maire de Lège Cap Ferret à vouloir passer en force, contre l'avis de l'état, son Plan local d'urbanisme (PLU) avec l'aide de ses fidèles béni oui oui pour préparer sa succession. Le vieux lion de l'oligarchie arcachonnaise veut pratiquer encore une fois, la politique à papa pour que la machine à fric puisse continuer à tourner sur sa presqu'île. Encore un exemple qui prouve que ces seigneurs n'ont toujours pas compris le déclin de leur idéologie par l'obsolescence de leur politique qui génère de plus en plus de perte d'argent public.( études bidons, SCOT et PLU annulés, procès perdus etc...) Le clientélisme pourra t'il prendre conscience que le monde change ? Vaste question.

https://www.sudouest.fr/2018/07/13/cap-ferret-le-maire-passe-en-force-son-plan-local-d-urbanisme-5230586-3246.php

Pour finir je vais revenir sur une photo qui a fait le buzz dans le monde entier en créant l'indignation. On y voit une américaine Tess Thompson Talley devant son trophée de chasse, une vieille girafe noire. Je ne vais pas débattre sur la polémique de ce geste qui est une réflexion entre sa conscience et la raison.

 

hqdefault

Rien n'est illégal, l'Afrique du sud autorise la chasse aux vieux fauves et vieux animaux sauvages car la demande est présente. Avec les grosses sommes d'argent perçues le pays peut entretenir la faune et lutter contre le braconnage. Sur le bassin d'Arcachon la demande de permis de construire est forte et les demandes du tourisme sont de plus en plus exigeantes. Répondre au mieux à ces demandes amélioreront le bien être des habitants en créant de nouvelles structures, de nouvelles routes etc etc. Sauf que la biodiversité du bassin d'Arcachon s'éteint à feu doux mettant son écosystème en extrême danger. Le paradoxe est que nous sommes tous comme l'Afrique du sud à vouloir sauvegarder notre patrimoine et pourtant nous agissons presque tous comme Tess Thompson Talley.

 BONNES VACANCES A TOUS.

 

IMG_3379-ConvertImage