n007329

Michou l'ami des stars alias Michel Sammarcelli le maire de Lège cap ferret a du sûrement trop abusé de cocktails survitaminés lors des fiestas locales pour avoir pondu ces derniers jours, un scoop fracassant. Le monsieur veut ériger un portail écolo à l'entrée de sa presqu'île pour pouvoir financer la lutte contre l'érosion.

http://www.sudouest.fr/2014/08/28/l-idee-d-un-peage-ecolo-sur-la-presqu-ile-1653354-706.php

En effet cet hiver, les tempêtes successives ont grignoté férocement son petit coin de paradis en y déposant des montagnes de déchets. La facture pour remettre du glaçage sur le glamour marketing a du être assez lourde et il lui est inconcevable de mettre sa main à la poche pour puiser dans ses propres deniers. Son idée est simple. Balancer une info catastrophique de la situation à l'opinion publique pour justifier une telle décision. Le hic, car il y a un hic c'est que le monsieur et son prédécesseur n'ont jamais rien fait pendant des décennies pour enrayer ce problème majeur maintes et maintes fois décrié par les vrais ferretcapiens. Comme je l'ai souvent écrit dans mes billets, la seule préoccupation de ces messieurs était de faire fonctionner la machine à cash à plein régime pour que la monnaie qui arrosait ce beau monde puisse permettre  à certains de devenir  notables en les  plongeant régulièrement dans le coffre de l'oncle Picsou. Il suffisait ensuite de museler ou faire taire les lanceurs d'alerte et écolos de tout bord pour délivrer sans la moindre inquiétude, des permis de construire illégaux, des permis de construire légaux mais sans attestation de fins de travaux, des extensions à la bonne franquette, des abris de jardins avec des rideaux aux fenetres et toutes autres ficelles pouvant détourner les lois en rigueur.Oui, ils ont réussi à atteindre leur but. Le Cap Ferret est devenu « the place to be »

Le bémol pour eux est que Dame Nature n'a pas de maître et le rapport des météorologues pour les 30 années à venir à de quoi donner des sueurs froides à « Don Salluste ». (augmentation des tempêtes avec accentuation des violences, sécheresse et rien de bon pour l'avenir) Michou va devoir aller poser des cierges à notre dame des flots du ferret en priant jusqu'à la fin de son mandat.

En attendant cette nouvelle, l'indien de la pointe du Cap ferret  Benoit Bartherotte doit de friser la moustache. Entendre que son pire ennemi serait prêt à financer les travaux de consolidation de son bout de terre si convoité depuis des lustres doit être assez jubilatoire.

Oui, l'urgence est de mise. C'est une évidence mais monsieur Sammarcelli a une grande part de responsabilité. L'idée d'un péage est stupide mais d'autres possibilités  peuvent exister en laissant son égo de côté pour qu'avec ses détractreurs, de réelles solutions puissent voir le jour avant qu'il ne soit trop tard.

Ou alors, Michou pourrait créer un « Ice bucket challenge » spécial sauvegarde  du Cap ferret à 10000 euros en lançant le défi au député maire d'Arcachon Yves Foulon et à la sénatrice maire de Gujan Mestras Marie hélène des Esglaux.

Mais chut, il en est capable le bougre.

 

77083344_p