15 février 2019

DE L'ART OU DU COCHON

À la kommandantur d'Arcachon, devant la fenêtre de son bureau «Crème antirides» alias Yves Foulon maire d'Arcachon contemple sa cité d'un air songeur. Vévette alias Yvette Maupilé son adjointe  fait son entrée dans la pièce avec un plateau dans les mains : «-il est l'heure Monseigneur...l'heure de sa manucure. Ouh la la! mais arrêtez donc de penser si puissamment, ça va fumer. -vois tu ma bonne Vévette j'admire mon oeuvre..que dis je, mon chef d'oeuvre. Voir toutes les lignes et les courbures de toutes ces masses de béton... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 11:50 - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 février 2019

TICKET GAGNANT

Pour clore mon indignation sur la politique d'urbanisme du bassin d'Arcachon(voir billet précédent), je tiens à vous informer sur une technique d'optimisation de terrains constructibles mise en place par l' intelligentsia des promoteurs immobiliers avec le consentement des édiles trop heureux de renflouer les caisses sans avoir à se justifier puisse que désormais c'est légal. Si les gros lobbys immobiliers  ne cachent même plus leur affinité avec les maires du Sud bassin tout en récupérant quelques miettes sur le reste du... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 22:52 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
27 janvier 2019

LE LAPIN SORT DU CHAPEAU

    Quand la politique à papa sévit encore de nos jours, cela en deviendrait presque risible jusqu'à en devenir absurde. Celui ci je ne l'ai pas vu venir. Il est sorti du chapeau pour prendre la défense de l'oligarchie arcachonnaise contre ce méchant préfet qui jette des troncs d'arbres dans les roues des projets d'urbanisation des seigneurs du bassin d'Arcachon. Il a usé de sa fonction pour interroger le ministre de l'écologie François de Rugy dans une question écrite numéro 08342. Cette question écrite serait presque... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 23:58 - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 janvier 2019

COMME UNE ODEUR QUI FLOTTE

  Alors, elle n'est pas belle notre BB nationale ?! Les sources Abatilles ont réussi un bon coup pour l'export. Il faut dire que l’icône de cette époque a taché les draps de la plus part des adolescents dans le monde entier. Il faut quand même avouer qu'elle était sacrément belle et même au delà. Par contre Aujourd'hui si la dame aime passionnément toutes les sortes de bestioles vivantes, elle déteste aussi tout ce qui est noir ou arabe. La personne en bas, elle aussi se croit intemporelle. Elle aime passionnément... [Lire la suite]
11 janvier 2019

JEKYLL ET LES MISTERS HYDE

Sur le bassin d'Arcachon, il y a une personne qui est devenue un saint pour les défenseurs de l'environnement ou une dagyde néfaste pour l'oligarchie en place. Pourtant le bonhomme ne fait rien de plus que son travail, c'est à dire appliquer la loi et la faire comprendre aux élus qui essayent et continuent de faire passer leurs projets destructeurs au nom du bien de la communauté. Il y avait bien longtemps qu'un tel préfet n'avait osé défier l'oligarchie. C'est vraiment bien de savoir que ce monsieur ne lâchera rien et continuera à... [Lire la suite]
03 janvier 2019

WELCOME 2019

Neuf ans déjà...que le temps passe vite. En cette période de vœux je n'ai pas envie de faire un bilan mais je préfère encore croire que le possible peut exister. Il faut vite effacer cette année 2018 ou le pire a su se sublimer pour nous inventer un monde meilleur. Donc en 2019 on fait du neuf(oui je sais, la rime est facile). Soyons fous, soyons positif mais ne soyons pas dupes. Les voyants sont au rouge vif pour la santé de la planète et les gouvernants jouent avec le populisme pour répondre aux inquiétudes des dominants. Sur le... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 22:29 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 décembre 2018

PRENDRE LE TEMPS DE RÊVER

  Faut il avoir la cervelle cramée pour porter plainte contre un acte de générosité? J'avoue que j'ai du mal à comprendre comment la connerie humaine peut devenir une cause juste pour certains. Même si elle fait partie intégrante de notre âme, que parfois j'aime m'y vautrer dedans, j'évite qu'elle soit néfaste à mon entourage ou à la situation pour que sa lourdeur n'éclabousse  pas trop mon amour propre. C'est vrai, c'est bon d'être con par moment sauf qu'il faut s'arrêter à temps pour ne pas devenir un abruti. J'en viens... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 23:00 - Permalien [#]
04 décembre 2018

BUD SPENCER EST DE RETOUR

  Celle-ci, il ne l'a pas vu venir. Digne d'une beigne de Bud Spencer ou d'un direct de Mike Tyson. Désormais il va lui être difficile d'aller serrer les pognes de la populace, de claquer la bise aux mamies, de câliner le bambin sur un selfie. Brigitte qui hélas n'y est pour rien devra se mettre des bouchons de champagne dans les oreilles et demander à Vuitton une garde robe plus discrète. Les saloperies risquent de se répandre à gros seau sur son passage alors si elle n'arrive pas à fesser son mignon pour le remettre dans le... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 12:36 - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 novembre 2018

BASSIN D'ARCACHON: LE GARDIEN DU TEMPLE

Il suffit de juste dire son nom dans un dîner pour que le débat enflamme la table. Dans ce cas là j'ai toujours pris plaisir de ne pas intervenir pour écouter les argumentations et m'en amuser. En effet j'avais rencontré le bonhomme en 1986 quand je vivais au Cap Ferret et qu' il entamait les travaux pharaoniques d'une construction d'une digue pour y faire son paradis. A l'époque les terrains ne valaient pratiquement rien et ce n'était pas sa richesse qui me fascinait mais le coté folie dingue de ce projet. Son discours sur... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 12:27 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
10 novembre 2018

TURBULENCES DANS L'AIR

  La plage est déserte. La marée tire lentement sa révérence dans la quiétude automnale et les oies bernaches prennent leur aise sur les terres qui apparaissent. Les bateaux ont abandonné leur corps morts pour l'hiver venant et seul le cliquettement d'un hauban d'un voilier oublié par une petite bise noroît annonce les premières notes d'un requiem pour coucher de soleil. La déclinaison rapide de cet astre lumineux apporte une féerie apaisante à mon âme vagabonde. Assis sur un banc près d'un tamaris rescapé, je suis bien. Les... [Lire la suite]