IMG_20211105_183237

 

Au mois de mars je vous avais fait part d'une relation conflictuelle avec mon supérieur hiérarchique :«Depuis 25 ans que je sillonne les routes du grand Sud-ouest, j'ai appris à connaître les gens de ces territoires.Gascon moi même et comme dans les rencontres au cours de mes voyages, j'ai réussi à établir de solides relations de confiance avec les clients de mon employeur. Une confiance basée sur le respect, sur la parole donnée et sur l'honnêteté, au grand dam de mon supérieur hiérarchique qui depuis le début cherche à me faire virer. Un psycho-rigide qui ne supporte pas que je le contredise. Le petit chef que l'on croise souvent dans les entreprises, les mairies et les ministères. L'âne qui se prend pour un cheval de course mais qui peut parfois vous pourrir la vie. La direction et les ressources humaines ont mené leur enquête auprès de la clientèle et c'est grâce à l'avis unanime de mes clients que je suis toujours en poste à ce jour.»

http://www.lecridelabernache.com/archives/2021/03/19/38875075.html

Il y a une douzaine d'années, ce petit chef avait décidé de vouloir me faire plier à ses ordres et il jubilait de plaisir quand j'étais vraiment dans l'obligation de les accepter. Mais il fut un jour ou il eut dépassé les limites de la soumission. Je refusais catégoriquement ses ordres jugeant que mes conditions de travail se dégradaient fortement pour en devenir inacceptables. Devant tout son petit monde il se sentait fort et sa condescendance transpirait dans le bureau. Je réitérais mon refus de m'exécuter en lui lançant :

«-Tu es vraiment un petit con...»

La lettre recommandée arriva très vite à mon domicile. A ma grande surprise devant le DG et la DHR, ces derniers approuvèrent la justification de mon refus et passèrent de l'avertissement au blâme car le langage utilisé envers mon collègue de travail est contraire au règlement de l'entreprise.

«-J'accepte la sanction car le règlement est le règlement mais mon langage n'était pas inapproprié face à la situation et pour un blâme j'aurais dû remplacer l'adjectif petit par gros »

Marie Hélène des Esgaulx maire de Gujan Mestras vient d'être relaxée pour injure publique après avoir traité publiquement de SS allemand le maire de Lormont Jean Touzeau alors président du syndicat mixte des ports du bassin d'Arcachon. Non Marie Hélène des Esgaulx n'a pas été blanchie, elle a bénéficié d'un vice de forme dans la procédure judiciaire. Une sorte de mascarade ou le président du tribunal oublie de signer les notes d'audiences entraînant un dépassement du délais de prescription. Son avocat frétille comme un gardon «C'est prescrit, c'est prescrit!! (gnan gnan gnan!!) Ma cliente conteste formellement la qualification d'injure mais elle reconnaît une formulation très maladroite»(gnan gnan gnan). Effectivement comme moi, elle aurait du utiliser un langage plus approprié comme «petit nazillon» en lieu et place de «SS allemand»ce qui reste malgré tout une injure aux yeux de la loi et qui mérite d'être sanctionnée. Monsieur Touzeau pour une question d'honneur tout à fait légitime et bien décidé de laver cet affront vient de faire appel de cette décision de relaxe. Une affaire à suivre qui n’empêchera pas Marie Hélène des Esgaulx de dormir sur ses deux oreilles.

******

A Arcachon, ville «prout prout»de la vieille bourgeoisie bordelaise ou les rombières et les polos Lacoste pullulent au moindre mètre carré, le seigneur des lieux autoproclamé grand pontife «Crème antirides» alias Yves Foulon use une nouvelle fois d'une bonne vieille méthode Pasqualienne et Balkanienne du siècle dernier qui consiste à régaler en cadeaux ses administrés assurant ainsi un socle de fidélité à son électorat tout en flattant son ego. Dans son royaume la méritocratie se mesure au degré d’allégeance et de soumission que l'on accorde au seigneur. «God save Foulon». Après être devenu maître dans le greenwashing Son Altesse sérénissime vient de décider de surfer sur l'air du temps en offrant à toutes les femmes de sa ville qui le désirent, un bracelet anti violences conjugales qui porté au poignet fera un bel effet au coté d'un 24 carats. Avec cette action, il envisage sûrement de récupérer au plus vite la première place de «la ville préféré des retraités français» perdue l'an dernier au profit de son ennemi d'en face «Droopy» le seigneur d'Andernos. Quand l'opportunisme tourne au ridicule...

Si de nos jours les violences conjugales sur les femmes est un problème majeur, qu'il faut le combattre vigoureusement, il ne faut surtout pas le banaliser de cette façon. Si effectivement les violences ne sont pas que le fait du prolo aviné et qu'elles touchent toutes les classes sociales, il serait plus judicieux d'aider financièrement les associations qui luttent au quotidien et leurs offrir plus de structures d'accueil pour augmenter l'efficacité de leurs actions.

https://www.sudouest.fr/gironde/la-teste-de-buch/lutte-contre-les-violences-toutes-les-femmes-d-arcachon-pourront-avoir-un-bracelet-d-alerte-connecte-6813722.php

******

C'est sûrement un croisement entre Evelyne Dhéliat et Alain Gillot Pétré qui se charge au LSD pour être tombé raide amoureux de la dune du Pilat. A l'aube , au crépuscule, dans la tempête, dans le froid hivernal il capte des images presque subliminales qui font les marronniers des pages sud ouest. Au sommet du tas de sable le gars a déjà vu les Pyrénées en illusion d'optique, il espère le Kilimandjaro bientôt. Il a croisé des biches et des sangliers et peut être même un hippopotame mais son plus grand trip c'est d'avoir vu Elvis Presley dans une lumière céleste alors que ce n'était qu'un spectre de brocken. Ou alors peut être que c'était le spectre de Zemmour mangeur d'esprits ?! Si le Brocken est rare et fascinant, le Zemmour est aussi fascinant mais beaucoup plus inquiétant. J'avoue les bras m'en tombent de voir comment une idéologie archaïque construite de contre vérités arrive à perturber un système démocratique. Eric Zemmour tient sa revanche et il jubile en silence, trop heureux de semer le désordre dans la république. Sa frustration d'avoir raté l'ENA,lui a permis en devenant polémiste de décortiquer tous les rouages politiciens pour peaufiner une stratégie à la sauce Trump qui pourrait le mettre en lumière en faisant effacer sa misogynie, son homophobie et son racisme par une communication efficace et bien huilée d'une jeune conseillère aux dents longues. C'est consternant de voir que son ascension ne provoque pas tant de colère que cela. Jean Marie Le Pen vient de trouver son fils spirituel et on regarde le phénomène comme un spectre dans l'aube du petit matin. Heureusement Florian Clément sait que c'est bien le Brocken qu'il a imprimé sur la pellicule. Passionné de photographie et surtout un crack de la météo il mérite beaucoup mieux que ce sombre monsieur qui je l'espère ne restera qu'un épiphénomène dans la campagne présidentielle à venir. Je préfère donc mieux mettre à l'honneur Florian Clément et si vous voulez savoir les prévisions météorologiques du bassin d'Arcachon avec une précision diabolique fruit d'un travail sérieux, allez sur sa page facebook

https://www.facebook.com/M%C3%A9t%C3%A9o-du-Pays-de-Buch-661137617272940/?ref=page_internal