flage yf

A la kommandantur du seigneur d'Arcachon, des cris et des râles de souffrance s'échappent de l'appartement royal. «Crème-antirides» alias Yves Foulon le député maire est en train de se flageller abondamment le dos avec le martinet clouté que lui avait offert une fervente admiratrice. Nu devant l'imposant miroir, il essaye d'extirper toutes les dernières frustrations qu'il vient de subir comme une ultime purification:

«Sort de mon corps la loose. Saint Ferdinand donne moi la force pour retrouver la gnaque afin d'affronter les moqueries à venir.»

-Allons allons Monseigneur, il ne faut pas vous mettre dans un état pareil dit Vévette alias Yvette Maupilé sa première adjointe à la mairie qui entre dans la pièce avec un drap de bain et un gros pot de crème apaisante.

-Je vous avais pourtant prévenu qu'il ne fallait pas choisir ce canasson. Il était déjà bien grillé et les valoches bourrées d'oseilles de Ziad Takkiedine n'ont pas arranger sa côte chez les bookmakers.

-Tu vois ma Vévette, je m'y voyais déjà dans les fastes parisiennes à picorer des macarons, à taper le tchat avec Nadine, à oublier toutes les mesquineries des élus baltringues du bassin. Désormais la baleine(alias Marie Hélène des Esgaulx sénatrice maire de Gujan Mestras) ne va pas me rater même si son vieux poulain est aussi à la ramasse. Il n'y a que toi ma Vévette qui avait misé sur le bon cheval ?!

-C'est vrai Monseigneur je suis toujours dans les bons coups. Je les flaire les winners. C'est inné chez moi. Allez laissez moi vous passer de la crème sur vos bobos. J'ai aussi des mains expertes. Puis arrêtez de pleurnicher, les larmes creusent les sillons de vos rides.

- Mon Dieu...Il va m 'en falloir du courage. Trouve moi du poppers pour me motiver. Même le gros Pierrot (alias Pierre Dartout préfet de la région aquitaine) me cherche des noises avec mon PLU(plan local d'urbanisme) et les associations s'y mettent aussi. Ils veulent des pauvres et de la verdure. Manquerait plus qu'ils demandent des vaches.

-Et oui, vos moutons commencent à s'éparpiller, il va falloir enfiler de nouveau le bleu de chauffe pour les législatives.

-Non pitié, j'en ai marre d'aller rendre visite aux maisons de retraite, de serrer les paluches dans les marchés, ils me brisent mes petits doigts.

-Puis il va falloir refaire les lotos dans les EPAHD.

-Non Vévette...Pas les lotos."