78a0a01ce1c20fb3420050cd6327e308

 

Que la quiche est belle!! C'est tellement gros que cela en devient risible. Apparemment le seigneur«Michou l'ami des stars» alias Michel Sammarcelli maire de Lège cap ferret n'avait sûrement pas mis ses lunettes en signant le permis de construire. C'est vrai que dans le coin les redondances d'un curriculum vitae permettent de sauter des lignes pour obtenir un accord commun plus rapidement. Mais ne soyons pas mauvaise langue et ne tombons pas dans la facilité. Monsieur Alain Ferrasse qui est quand-même le président régional des  promoteurs immobiliers d'Aquitaine Poitou-Charente achète une maison dans le quartier du Mimbeau au CapFerret. Il prévoit de garder quelques murs pour y construire une villégiature plus confortable afin d'éviter les nouvelles réglementations qu'une démolition entraînerait( plus les pieds dans l'eau et réduction de la surface habitable). Jusqu'ici rien à dire. Comme le monsieur n'est pas du style à faire la queue au Resto du coeur ni de mettre le bleu le week-end pour pousser la brouette de ciment on peut penser que l'emploi d'un architecte permet de s'affranchir de ces basses besognes. Quand les travaux débutent on bâche entièrement le terrain en y apposant un vulgaire panneau de construire style maison«Mikit». Rien de tel pour attirer l'attention et donner la tentation d'y jeter un œil. Peut être pour cacher une main d’œuvre bon marché ?! Non les portugais du Ferret qui ont engraissé les anciens seigneurs du coin ont balancé leur truelle depuis longtemps. Ils se contentent aujourd'hui de récupérer des loyers commerciaux prouvant que l'intégration sociale est possible. Ou peut être voulait on empêcher le vent froid de nord-est de s'engouffrer sur le chantier pour que les bras du bulldozer ne grippent pas ?! Quoi qu'il en soit , l'ancienne maison fut vite démolie mais le maître d’œuvre, sûrement par conscience professionnelle, laissa quand-même juste un bout de mur pour répondre un chouia au cahier des charges. Sauf que l'association de la protection et aménagement de Lège cap-ferret constatait cette infraction flagrante se demandant si on ne prenait pas les gens pour des quiches. Michou, vexé de n'avoir rien vu, fait le constat et fait radiner le proprio illico pour qu'il s'explique. Là, c'est le summum. Des conneries on en entend toute la journée, mais l'excuse de Monsieur Alain Ferrasse mérite la palme d'or à elle seule :

« -Je suis rentré Lundi de vacances et j'étais loin ou il n'y a ni téléphone ni mail. Je découvre ce qui s'est passé, jure-t-il. Il semble que les entreprises aient bêtement démoli toute la maison. Je n'étais pas là et ils ont pris seuls la décision de tout raser. Il y a chez eux une logique technique qui n'est pas celle des procédures administratives. Et c'est embêtant… »

Sincèrement... il fallait oser le dire. Je vois mal monsieur, madame et les gosses assis au coin du feu en train de manger des grillons au fin fond de la forêt amazonienne. Puis des gosses sans le wifi c'est impossible. Ou peut être que dans le Resort, des travaux avaient malencontreusement coupé le réseau ?! Que sais je ?!

Pour conclure, il faut bien répéter que ces faits sont monnaie courante tout autour du bassin. Sans tomber dans le cliché « des riches et des pauvres » il faut sans cesse redire que les lois sont identiques pour tout le monde. Heureusement que des sentinelles veillent au grain pour que le lucratif soit freiné vis à vis de l'environnement. Monsieur Ferrasse a voulu jouer et il a perdu, à moins qu'un arrangement soit encore possible... Sans les bâches cette fois ci.

http://www.sudouest.fr/2016/11/22/une-villa-rasee-sans-permis-de-demolir-2575817-3246.php

 

tumblr_o92gq3osl01vrof52o1_500

 

Depuis dimanche soir à la kommandantur d'Arcachon Vévette alias Yvette Maupilé première adjointe au maire n’arrête pas de danser un Sirtaki endiablé sur son bureau. Elle est à fond, tellement heureuse. Son chouchou, son poulain, son gourou a gagné la primaire de la droite et il se retrouve candidat à la présidentielle. Peut être même qu'elle pourrait espérer une place de secrétaire d'état chargé du tourisme et qu'elle embaucherait son patron comme simple conseiller. Qui sait ?

Les résultats du deuxième tour de la primaire de droite était vraiment prévisible tant le laminage effectué par l'équipe de campagne de François Fillon fut terriblement efficace. Alain Juppé a voulu trop vite y croire en se voyant en haut de l'affiche. Il a joué trop pépère lors des débats télévisés et ses sorties de routes par un langage ringard ont entrainé le lancement d'un bashing. « J'ai la super pêche quand je vais au Prisunic » sonne très mal aux oreilles et les calomnies soigneusement orchestrées par son adversaire l'ont définitivement mis à mort.

Si on regarde les résultats sur le bassin d'Arcachon, on peut constater que les villes d'Arcachon, La Teste, Gujan mestras, Lège cap ferret ont toutes plébiscité Fillon. Rien d'étonnant, son discours autoritaire Thatchérien épargnant la bourgeoisie catholique et la finance a rassuré beaucoup d' habitants du sud. Ceux du nord un peu moins bling bling ont été plus modéré en votant Juppé, à l’exception d'Arès car le « Squale » (alias le maire Jean guy perrière) a de grosses ambitions législatives pour suppléer le député en place qui s'est piteusement rallié à François Fillon. Faute de grives on mange les merles. On peut conclure que sur le bassin d'Arcachon cette primaire à droite a fait grimper l'action de kleenex.

«  l'Amérique par la chatte, la France par le fillon »

Vu l'état de la gauche et le triste spectacle à venir, il est fort à parier que nous nous dirigerons vers un 21 avril bis. Si la dernière fois j'avais malgré tout été capable de mettre mon bulletin dans l'urne pour Chirac, cette fois ci ne comptez pas sur moi. Je voterais blanc.

9dfb12f3e18b741bbc39cf63bd52d151