IMG_20190111_164908

Sur le bassin d'Arcachon, il y a une personne qui est devenue un saint pour les défenseurs de l'environnement ou une dagyde néfaste pour l'oligarchie en place. Pourtant le bonhomme ne fait rien de plus que son travail, c'est à dire appliquer la loi et la faire comprendre aux élus qui essayent et continuent de faire passer leurs projets destructeurs au nom du bien de la communauté. Il y avait bien longtemps qu'un tel préfet n'avait osé défier l'oligarchie. C'est vraiment bien de savoir que ce monsieur ne lâchera rien et continuera à leurs mener la vie dure. Il est en poste pour quatre ans alors pour les défenseurs de l'environnement et la sauvegarde du bassin d'Arcachon chaque 23 mai nous célébrerons la saint Didier en son honneur. Il convient donc de féliciter chaleureusement monsieur Didier Lallement Préfet de la région Nouvelle Aquitaine.

https://www.sudouest.fr/2019/01/11/le-prefet-ampute-le-plan-5722989-2733.php

https://www.sudouest.fr/2019/01/10/bassin-d-arcachon-le-prefet-rabote-le-plan-local-d-urbanisme-de-la-teste-de-buch-5720401-2733.php

https://www.sudouest.fr/2019/01/07/projet-d-hotel-de-luxe-au-cap-ferret-le-prefet-a-evidemment-fait-appel-5711995-10414.php

https://www.sudouest.fr/2018/10/12/le-plu-est-suspendu-par-le-prefet-5472905-2934.php

Au Pyla dans la villa « Le nid douillet » nos castors juniors de la seigneuries doivent se réunir pour s’apprêter à introniser « le petit marquis » alias Philippe de Gonneville adjoint au maire de Lège Cap Ferret. « Don Saluste » ou « Michou » pour les intimes alias Michel Sammarcelli maire de Lège Cap Ferret écoute religieusement son poulain confortablement assis dans un fauteuil club, un plaid sur les genoux en sirotant une tisane « Bien être » accompagnée par deux Pépitos, ses gâteaux préférés. Le grand échalas devant lui n'en mène pas large car si il n'a plus rien à craindre de son mentor, il va falloir séduire le reste de la troupe qui devrait arriver d'une minute à l'autre.

« -Tout d'abord monseigneur ...comme jadis vous l'avez été avec notre honorable et regretté empereur Robert Cazalet permettez moi de vous dire toute mon affection, toute ma tendresse à vos coups de gueules à vos colères légitimes quand il fallait défendre les intérêts de notre commune. Pendant toutes ces années à vos cotés, j'ai appris à signer les bons permis de construire en fermant les yeux. J'ai appris toutes les ficelles électorales qui pourraient me permettre d'être votre digne successeur. J'ai appris à mépriser le bien pensant,le gaucho vert anarchique et le bobo écolo. Oui monseigneur... ce maudit préfet, « Le Boche »comme vous dites ne connaît absolument rien à nos coutumes et mœurs de notre si beau territoire et je m'efforcerais à mettre tout en œuvre afin que vous puissiez, vous aussi, voir les cinq étoiles d'un palace briller dans les nuits ferretcapiennes. »

« Michou » ronronne de plaisir. Le pépito se ramollit doucement puis plonge dans la tasse. C'est à ce moment là que « la baleine » alias Marie Hélène des Esgaulx maire de Gujan Mestras une bouteille de Dom Pérignon à la main et « Crème anti rides » ou « Foufou » alias Yves Foulon maire d'Arcachon déboulent dans le salon bras dessus dessous passablement éméchés.

« -Pas un..mais deux..5 étoiles...Pas un..mais deux..5 étoiles chante Foufou en levant les bras pendant que la baleine avale la dernière goutte de champagne en faisant sonner sa légion d'honneur contre le breuvage.

-Qui c'est qui a eu la breloque ? Hein ?! C'est qui ?..C'est bibi...

-Pas un ..mais deux.. 5 étoiles.. Putain.. deux palaces d'un coup !Que c'est bon mes amis ! Je vais pouvoir enfin accueillir le bling bling comme il se doit. Fini le Ibis, vive le clinquant !

-Tes amis véolia, Eiffage et Pichet pourront y faire leur séminaire, histoire de te renvoyer la balle. Répond amèrement Michou

-Bouh, il nous fait sa petite crise de jalousie notre ami Michou. Ne t'inquiétes pas, Niniche se pointe avec une surprise pour tout arranger. Tu l'auras toi aussi ton palace.

-Bon j'ouvre une autre boutanche. Ça me donne soif la légion d’honneur. Puis dis à ton gringalet de finir son speech. Il paraît que tu l'as bien élevé et qu'il est prêt à nous servir la soupe. Dit la baleine.

-Euh... j'en étais à cet enfoiré de préfet. Je disais qu'il ne connaissait rien aux gens d'ici et que quand je serais élu, je lui montrerai de quel bois je me chauffe. Je lui dirais que ici, c'est le clientélisme qui gère la communauté. Nous ne sommes pas consanguin mais pas loin. Depuis des lustres, nous avons mis un tonton, une cousine à des postes clés, qui eux même ont placé leurs enfants et amis de leur entourage dans notre grosse machine à pognon. Ainsi, nous formons une grande famille ou tout le monde essaye de prendre la meilleure part du gâteau pour y trouver la fève. Alors si il continue à nous les briser menu je lui fait le remake de « Délivrance ».

-Il a l'air pas mal ton petit bizu. Il me plaît bien. Tiens.. je lui offre une petite coupette.

« Niniche » alias Jean Jacques Eroles maire de La Teste de Buch entre à son tour dans l'arène accompagné d'un sorcier malien dans son habit traditionnel qui tient une vieille peluche de lapin dans sa main.

-Nom de dieu..c'est quoi cet engin ! Dit la baleine.

-Ah non, pas de migrant chez moi répond Foufou.

-Je vous présente Arkam le meilleur marabout de son pays. The king de l’envoûtement. Il balance des mauvais sort comme toi tu collectionnes les mandats. Il va nous faire une séance vaudou. En guise de poupée, je n'ai trouvé que mon vieux doudou que je gardais soigneusement en secret. J'en suis peiné mais c'est pour la bonne cause. »

La maison est plongé dans l'obscurité. Des bougies sont mises partout sur la table et tout le monde s'installe autour en fixant le sorcier. Arkam sort une petite fiole et avale cul sec son contenu. Il s'écroule par terre et des convulsions secoue son corps en libérant des râles terrifiants. Il se relève avec les yeux révulsés et le dialecte qui semble sortir de sa bouche résonne dans toute la pièce. Il sort quatre aiguilles rouillées qu'il tend à l'assistance. La baleine finit sa coupe de Dom Pérignon pour se resservir illico.

« -Non non, ce n'est pas pour moi. Il est chelou ton Akim, puis j'en ai pas besoin. Chez moi il n'y a que des baltringues qui ne supportent pas les paillettes et j'ai déjà tout tronçonné et bétonné. Allez y les gars faites vous plaisir. »

Niniche prend la première aiguille pour la planter méticuleusement entre les deux yeux. Il jubile. Michou enfonce doucement la deuxième au milieu du crane pendant que Arkam entame un chant incantatoire. Foufou prend la troisième et d'un regard lubrique :

« -Je vais lui mettre dans le cul. »

Un peu plus tard dans la soirée, nos lascars ont besoin de décompresser. Il faut larguer les amarres. Foufou et Niniche se déhanchent comme des bouts en train à la D night aux « Fontaines » sur « Dancing queen » du groupe Abba pendant que la baleine part se ravitailler en jaja dans le frigo en laissant momentanément son nouvel ami « Le petit marquis » vautré dans le canapé qui n'arrive plus trop à suivre la descente de la dame. Il gobe les mouches et se marre en regardant les deux danseurs. Michou retourne à son fauteuil pour finir sa grille de suduku. Il remonte son plaid sur le haut de ses jambes en baillant aux corneilles. La baleine ressort de la cuisine avec une nouvelle bouteille à la main :

« -Dis Niniche, je ne sais pas ce qu'il y avait dans sa fiole mais ton Akim a tapissé tous les murs sans atteindre l'évier. Il n'est pas beau à voir.

- Est ce que quelqu'un peut m'apporter la boite de pépitos s'il vous plaît ?!