happy

Neuf ans déjà...que le temps passe vite. En cette période de vœux je n'ai pas envie de faire un bilan mais je préfère encore croire que le possible peut exister. Il faut vite effacer cette année 2018 ou le pire a su se sublimer pour nous inventer un monde meilleur. Donc en 2019 on fait du neuf(oui je sais, la rime est facile). Soyons fous, soyons positif mais ne soyons pas dupes. Les voyants sont au rouge vif pour la santé de la planète et les gouvernants jouent avec le populisme pour répondre aux inquiétudes des dominants. Sur le bassin d'Arcachon certains élu(e)s continuent de croire en leur toute puissance en devenant de beaux fossoyeurs pour l'environnement. Il ne faut surtout pas arrêter la machine à cash alors quoi de mieux que de faire croire qu'ils gèrent la communauté en bon père de famille. J'en ai presque les larmes aux yeux tellement j'aimerai leurs dire toute ma gratitude.. mais avec de belles beignes dans la tronche.

Ceux du sud bassin sont gratinés à souhait. Ils ne font même plus l'effort de mentir. L'écologie, ils s'en torchent les fesses avec le sourire et derrière chaque arbre planté sur leur territoire, un projet immobilier pousse comme les fleurs au printemps. Comment peut-on permettre aujourd'hui la destruction de 40 % de la pinède de Conteau à La Teste de Buch pour 440 logements (140ha) alors que cette dernière est l'ultime rempart écologique, véritable poumon avec la ville voisine de Gujan Mestras?!

https://www.change.org/p/monsieur-jean-jacques-eroles-maire-de-la-teste-de-buch-preserver-la-foret-de-la-pinede-de-conteau-a-la-teste-de-buch-33260

Ceux du nord semblent être un peu plus raisonnables ou peut-être plus malins. La moindre«dent creuse» qui libère potentiellement de l'espace se transforme en mini lotissement de maison de ville mitoyenne, style cage à lapin. De l'immeuble à l'horizontal, quoi! Pas d'inquiétudes, avant les petits fours de la présentation des vœux à la population ils loueront que leur âme est plus verte que celle du commandant Cousteau et aussi pur qu'un moine zen pour loger les miséreux.

Cette nouvelle année sera la transition pour renouveler le mandat municipal alors les promesses seront comme les fusées d'un feu d'artifice qui s'achève. Nous aurons peut-être un bulletin dans nos mains qui pourrait résoudre bien des problèmes mais nous en reparlerons le moment venu. Les luttes ne s'arrêtent jamais et il est force de constater que les consciences ont considérablement bougé depuis neuf ans. Mais il ne faut pas se leurrer, l'esprit bassin n'existe plus sauf pour le marketing du SIBA(syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon qui pour sa propagande n'hésite pas à utiliser le talent de l'artiste Popette. Sublimer une station d'épuration, il fallait oser. C'est beaucoup plus facile avec l'argent du contribuable comme les 200.000 euros du réensablement de la pointe du Cap Ferret engloutis en à peine quatre jours).

 

popette

 

Il nous reste encore un territoire ou il fait bon vivre mais qui est dans l'Urgence libérant une grosse amertume à l'indigène que je suis. Pas besoin de cahier de doléances à présenter à ces messieurs dames, il suffit d'écouter les associations environnementales, les sentinelles et de relire «le cri de la bernache» pour y trouver les solutions. En attendant, prenez soin de vous et enjoy life.

 

 

 

 

tampon-bonne-annee-meilleurs-voeux