10 janvier 2012

J'DISPERSE,J'VENTILE...

  Pour ce début d’année j’ai déjà trouvé le lauréat pour la palme d’or du plus gros fumier. Amplement méritée, elle couronne un personnage qui depuis des lustres cultive le mépris envers les faibles avec arrogance. Né avec une cuillère d’argent dans la bouche, ce vendeur d’armes et épisodiquement de coucous pour milliardaire possède un des plus puissant média de l’information, le Figaro. Surnommé « l’empereur tricolore de la corruption » il n’hésitait pas à acheter les électeurs de Corbeil-Essonnes en distribuant des... [Lire la suite]