23 août 2018

BEUVERIE AU PICHET

Il n'avait pas changé. Certes les années avaient façonné son visage et une légère bouée se dessinait dans son allure de dandy mais son regard de chien fou avec l'éclat de ses yeux bleus me projetait quand nous nous étions croisé trente ans plutôt. Je faisais la connaissance de Rémy dans une cave enfumée d'un café concert rock du Bordeaux endiablé des années 80-90. En cette fin de nuit il décida d'aller finir la nuit dans un club select près des Quinconces et l'heure tardive donna de l'indulgence au portier pour nous ouvrir la porte.... [Lire la suite]

17 juillet 2018

VACANCES J'OUBLIE TOUT

  Le ciel avait sorti sa plus belle parure de mammatus  pour laisser éclater sa fureur par des effets pyrotechniques naturels libérant des arrosages massifs et venteux, il est juste de croire qu'il va falloir s'habituer à accepter des spectacles plus grandioses encore. En ce début de saison estivale je vais vous laisser tranquille pour que le rosé et les merguez occupent vos pensées en soirée entre amis. Je ne vais même pas vous parler du sauvetage du soldat Hulot organisé en grande pompe de com jupitérienne par le... [Lire la suite]
24 juin 2018

C'EST COOL...QUOI QUE ?!

Combien de fois vous ai je vanté mon addiction au hamac? Dans beaucoup de mes billets sa vertu a mis en exergue la qualité de fainéantise qu'elle apporte à mon psychisme et avec enfin l'arrivée des premiers rayons de soleil estival, ma béatitude atteint son paroxysme. L'ombre de la voile qui calme l'ardeur du soleil au zénith et qui laisse passer la bise marine encore fraîche pour me lécher la bedaine me permet d'observer l'oisiveté des moineaux et tourterelles qui bafifolent dans le jardin sous le regard altruiste de mon chat... [Lire la suite]
17 mars 2018

UN DERNIER POUR LA ROUTE

  À la nuit tombée dans le quartier cossu du Moulleau, deux individus bras dessus dessous titubent au milieu de la rue en braillant des chansons paillardes. Apercevant de la lumière dans une belle demeure sous les pins, ils pénètrent par le jardin puis ouvrent la porte d'entrée à grand fracas: «- Alors mes petits poussins, on se la coule douce à Miami?! » 'Foufou' alias Yves Foulon maire d'Arcachon rêvassant sur le mailing de son pote Loulou le Forain alias Jean louis Gounou relève sa tête pour apercevoir 'la Baleine'... [Lire la suite]
01 mars 2018

  De retour d'un périple de trois semaines en Amérique centrale, je retrouve mon beau petit bassin d'Arcachon avec 40 degrés de moins. Le choc est assez dur à encaisser mais c'est l'hiver, il peut faire froid, il peut avoir des gelées matinales et il peut même neiger. Sauf que quand il neige sur Paris, les avions ont du mal à décoller et l’aéroport Paris Charles de Gaulle devient la risée dans le monde entier. Chaque fois c'est la même chose, toujours ce problème récurrent qui revient comme un marronnier. On pourrait penser... [Lire la suite]
17 mars 2017

ET ALORS ?!

  Ce n'est pas de ma faute mais j'aime glander. Je suis même devenu maître de la paresse. Je peux rester des heures à une terrasse de café à chercher le moindre indice de bonheur qui traîne dans les alentours. Je fixe le regard d'un gamin qui couine car sa mère vient de lui refuser un cornet de glace. Il capte mon regard et me lance un œil méfiant. Il est furax le môme. Nous nous défions quelques secondes, je lui souris et une énorme banane illumine son visage. Voilà juste un instant de bonheur. Il faut dire qu'avec ces... [Lire la suite]
07 janvier 2017

WELCOME 2017

Nous y sommes. Welcome 2017. Nous laissons derrière nous une bien triste année alors pour celle qui débute essayons d'aller trouver la joie et la santé dans la morosité ambiante. Essayer de trouver le brin d'optimisme qui peut nous faire croire que tout est encore possible. Le cri de la Bernache vient de souffler sa septième bougie et va continuer à vous apporter son propre regard sur l'actualité locale et générale. En effet, des échéances électorales très importantes vont avoir lieu ces prochains mois et de gros problèmes de... [Lire la suite]
13 février 2016

AMALGAMES A l'AIR DU TEMPS

photo:Stéphane Scotto     Ce temps pourri me pousse à la mélancolie. D'habitude à cette époque je suis en famille sur un petit coin de la planète pour me ressourcer mais je vais devoir attendre la Toussaint pour y remédier. La pluie, les coups de vent et le froid sont de réels ennemis à mon psychisme et il ne se passe pas grand chose sur le bassin d'Arcachon. Le seigneur Arcachonnais Yves Foulon alias « Crème anti rides » a emmené les rombières républicaines de ses beaux quartiers en supportrices rendre visite... [Lire la suite]