18 février 2012

AU FOND A GAUCHE DU MAGASIN.

  J’aime flâner dans les rues des villes la tête en l’air à observer les gens, remarquer des petits riens qui me font sourire ou l’absurde et le réel se mélangent dans l’espoir de délivrer une seconde de bonheur à mon âme. C’est en voulant acheter le « siné mensuel » dans une presse des beaux quartiers que je suis entré sans le vouloir dans la quatrième dimension. J’aurais pourtant du me méfier car la vitrine regorgeait d’affiches du figaro magazine ou la tronche glamour du président Sarkosy vantait ses valeurs pour... [Lire la suite]