02 novembre 2015

UNE RENGAINE DANS LES OREILLES

  10 heures du matin. Dans la palombière on s'active à finir le grenier médocain car les entrecôtes viennent de sauter dans les assiettes. Raymond le propriétaire en profite pour ouvrir la bonne boutanche de rouge qui glisse à merveille sur ce met. Michou alias Michel Sammarcelli le maire de lège cap ferret et président du SIBA (syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon) essaye de retirer le grain de poivre de la panse du goret qui s'est caché dans sa dent creuse savourant discrètement cet instant de plénitude ou personne ne... [Lire la suite]

07 octobre 2015

COUPABLE OU RESPONSABLE

  La terrible catastrophe qui vient de ce produire sur la cote d'azur nous pousse à se remettre en question. Il va falloir une bonne fois pour toute accepter le changement climatique et trouver la meilleure solution pour s'y adapter. Si la douceur de l'automne vient remplacer ce joli été laissant les cèpes pointer leur bout de nez dans des parcelles forestières qui se réduisent à peau de chagrin, les aléas de l'hiver vont vite nous remettre à notre place. A chaque tragédie humaine on dénonce l'urbanisation à outrance pourtant... [Lire la suite]
13 septembre 2015

LANGUE DE BOIS A TOUTES LES SAUCES

Langue de bois nature La confrérie de la langue de bois vient d'introniser un nouveau membre lui décernant le titre de « grand maître » suite à un entretien avec le journal Sud Ouest du 11/09/2015. Jean Guy Perrière alias le Squale maire d'Arès et président du Sybarval. Cet homme si discret mais très efficace au sein de l'oligarchie arcachonnaise prouve qu'il pratique le maniement de la langue de bois aussi bien qu'un Jean François Copé du temps de sa splendeur. Tout d'abord le titre : « Le juge s'est institué... [Lire la suite]
19 juin 2015

PETIT VENT DE VACANCES

  En cette fin du mois de juin, il faut profiter pleinement de ces derniers instants ou les images du bassin d'Arcachon semblent encore nous appartenir. Les festivités estivales vont débuter pour effacer momentanément tous les problèmes existentialistes de ce coin de paradis.Les tiroirs caisses et les terrasses vont être astiquer, les chambres d’hôtes vont augmenter leur tarif tout comme les prix dans les supermarchés, les chevaux des hors bords vont fracasser les flots du plan d'eau et les oiseaux du banc d'Arguin vont devoir... [Lire la suite]
09 mai 2015

NE ME DITES PAS QUE VOUS NE SAVIEZ PAS...

En ce début du joli mois de mai , une bonne nouvelle vient de tomber dans la douceur printanière. Le SCOT ( schéma de cohérence territoriale) du bassin d'Arcachon devrait(en toute logique) être annulé par le tribunal administratif. Les seigneurs de l'oligarchie arcachonnaise  qui se livrent corps et âme lucrativement par toutes sortes de mandats pour l'enrichissement et le développement durable du bien être de leurs concitoyens viennent de voir que leur dur labeur depuis des décennies est tout simplement illégal. L'état... [Lire la suite]
29 août 2014

S'IL VOUS PLAIT, UNE PETITE PIECE POUR LE CAP FERRET.

Michou l'ami des stars alias Michel Sammarcelli le maire de Lège cap ferret a du sûrement trop abusé de cocktails survitaminés lors des fiestas locales pour avoir pondu ces derniers jours, un scoop fracassant. Le monsieur veut ériger un portail écolo à l'entrée de sa presqu'île pour pouvoir financer la lutte contre l'érosion. http://www.sudouest.fr/2014/08/28/l-idee-d-un-peage-ecolo-sur-la-presqu-ile-1653354-706.php En effet cet hiver, les tempêtes successives ont grignoté férocement son petit coin de paradis en y déposant des... [Lire la suite]
01 mai 2014

BELOTE ET REBELOTE

    Voilà c'est fait. Les cartes ont été distribuées tout autour du bassin d'Arcachon avec les élections de la présidence de la communauté des communes.(COBAS pour le sud , COBAN pour le nord bassin) On prend approximativement les même joueurs en leurs donnant à peu prêt les même cartes. Belote. Le journal Sud Ouest avait envoyé sa journaliste locale Bernadette Dubourg pour couvrir les couronnements. La sénatrice Marie Hélène des Esglaux fraîchement élue la recevait dans son bureau :     « - Ah... [Lire la suite]