11 septembre 2019

PARTONS A LA DÉRIVE

    Il y a cinq ans Paulo fêtait son demi siècle. Ce célibataire endurci, ce fêtard invétéré gras comme une loche avait invité presque la totalité de ses amis d'enfance pour une fiesta qui s'annonçait diabolique. Il n'y avait que la crème de la défonce et les seigneurs de la beuverie de la grande époque de notre jeunesse lointaine. Des retrouvailles parfois touchantes avec certains que les chemins de vie avaient égaré mais que la mémoire n'avait rien effacé. Ma santé avait obligé mon ivresse de trouver refuge dans le... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 15:46 - Permalien [#]
Tags : , ,

23 août 2019

PARFUMS DE SAISON

Après s'être fait griller la carcasse pendant deux mois en juin-juillet, c'est un joli temps bien printanier qui sévit en août sur le bassin d'Arcachon pour mon plus grand bonheur. Sauf que le vacancier du mois d'août déjà assez désagréable au naturel est en train de devenir furax. Trop peu de temps pour mater les formes sensuelles des jolies naïades ou les torses imberbes aux barres abdominales protubérantes qui fondent dans les eaux cristallines de l'océan Atlantique délaissant l'ardeur du sable chaud et trop de temps à entendre... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 21:03 - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
01 août 2019

COMME UN COUP DE GRISOU

Quand j'ai appris la nouvelle, un blues est venu emmitoufler mon esprit comme un coup de grisou . J'étais partagé entre la colère et une profonde tristesse. Alors j'ai pris le temps d'essayer de comprendre, de me remettre en question et de me repositionner face à mes convictions. Malheureusement le constat est devant mes pieds pour m'obliger à l'accepter. C'est grâce à cette dame que j'ai créé ce  blog il y a une bonne dizaine d'années, une matinée d'automne dans la petite chênaie du site des Quinconces à Andernos les bains.... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 00:05 - Permalien [#]
Tags : , ,
24 juillet 2019

LA VANITES DES ÊTRES

Si il y a bien une chose insupportable dans le rapport humain c'est quand la vanité d'une personne essaye de prendre le contre pied du ridicule pour essayer de sauver la raison de sa propre pensée. Il peut aussi y avoir un côté jubilatoire à voir la personne s'enfoncer dans les palabres de l'absurde mais quand les propos servent à alimenter une propagande, il est difficile d'apporter une contradiction avant que les réseaux sociaux les fassent rentrer dans la banalisation. Les dirigeants les plus puissants de la planète l'ont bien... [Lire la suite]
05 juillet 2019

NO VACANCY

  C'est les vacances, on n'oublie tout, on décompresse, on lâche prise. Pas de prise de tête juste un petit débriefing sur la prochaine saison 2020 de «Game of thrones» made in bassin d'Arcachon.     A Lège-Cap Ferret «Lolo Rastaquouère» ou «la girouette» alias Laurent Maupilé fils de «Vévette» alias Yvette Maupilé première adjointe du maire d'Arcachon et grande prêtresse de la baronnie arcachonnaise. Élu de l'opposition à la mairie après avoir été 23 ans dans la majorité sammarcellienne comme masseur... [Lire la suite]
25 juin 2019

Des arêtes dans les arrêtés

J'étais tranquille peinard dans mon hamac à attendre que mes paupières se chargent de sable quand mon satané smartphone m'annonce une notification de mail. Un certain emmybruault33 m'écrit: «-T'es content?!...Gros bâtard» Suivi d'un lien du journal sud ouest sur la publication des arrêtés qui déterminent les zones d'activité et d'interdiction du banc d'Arguin sur le bassin d'Arcachon. Ce n'est pas la première fois que je reçois ce type de message surtout sur un sujet sensible comme ce banc de sable. En prenant position pour une... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 12:55 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 juin 2019

L'EXPRESS ENTRE EN GARE

Dieu merci, nous ne sommes pas à Bali ou dans l'océan indien pour nager au milieu du plastique. Nous avons la même couleur turquoise qui illumine les eaux du banc d'Arguin mais nos valeurs environnementales sont beaucoup plus respectables que dans ces lointaines contrées. Nous sommes civilisés, cultivés et responsables. Les paysages sublimes du bassin d'Arcachon exigent le plus grand raffinement pour afficher notre différence et notre identité afin d'offrir un souvenir impérissable au tourisme croissant. Soucieux de votre bien être... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 14:13 - Permalien [#]
Tags : , ,
04 juin 2019

BANZAÎ OR NOT ?!

Faut il vraiment se réjouir de l'implantation du concept Darwin aux portes d'Arcachon? J'aurai tendance à dire un gros oui de satisfaction car la substance même du projet de Philippe Barre correspond pleinement à mes convictions. Darwin à Bordeaux a réussi à réhabiliter tout un quartier à l'abandon en créant une synergie positive autour de l'écologie et le vivre ensemble par des alternatives non conventionnelles qui aujourd'hui prouvent leur efficacité. Au fil de la gentrification du centre-ville, le site est devenu une sorte de... [Lire la suite]
19 mai 2019

ALORS, ON N' ATTEND PAS PATRICK ?!

Il faut le reconnaître, le procès des époux Balkany donne une addiction plus forte qu'une série sur Netflix, tant leur histoire est beaucoup plus intense que la fiction. Je me suis plongé entièrement dans leur vie et je suis stupéfait de voir comment l'impunité a t'elle pu couvrir de tels agissements pendant presque quatre décennies. C'est assez surréaliste et pitoyable pour les mœurs politiques. A eux deux ils ont écrit le manuel du parfait politicien en déclinant toutes les facettes du clientélisme pour régner en maître sur un... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 20:59 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 avril 2019

REQUIEM FOR A DREAM

  À la kommandantur, Vévette alias Yvette Maupilé première adjointe au maire s'époumone à chercher son maître «crème antirides» alias Yves Foulon maire d'Arcachon dans le moindre recoin du palais. «-Ouh ouh...monseigneur..ou êtes vous?! Arrêtez de faire votre Barbarin. Comme lui votre silence aggrave votre cas. Il faut réagir monseigneur.» Foufou s'extirpe de derrière le rideau de la grande fenêtre. Il est en nage et très nerveux en consultant les notifications qui défilent sur son smartphone. «-Nom de dieu, ces putains de... [Lire la suite]