14 avril 2018

WEEK END A ARCACHON

  LETTRE OUVERTE A YVES FOULON   Je ne mets pas en doute votre compassion  pour les victimes mais mettre de la vanité dans le débat ne fait que donner de l'obscurantisme aux faits reprochés. Une affaire de pédophilie n'est pas une histoire de conflits d'intérêts ou de clientélisme ou d'urbanisme et quelque soit le lieu ou elle se déroule la transparence est une obligation pour donner au plus vite, une justice au coupable et aux victimes. L'innocence des enfants se doit d'être sacré et Alexis Blad le journaliste de... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 18:17 - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 avril 2018

CHERCHEZ L'ERREUR

  Voilà c'est fait. Le comité régional conchylicole Arcachon Aquitaine vient de lancer ses deux nouveaux labels d'huîtres de très hautes gammes, la sélection et la tradition. Je vous avais déjà donné mon avis lors d'un précédent billet http://www.lecridelabernache.com/archives/2017/11/25/35898470.html et aujourd'hui on découvre une campagne publicitaire montrant bien la direction choisie par le comité. Rien qu'un gros coup de Com pour noyer la transparence du produit. Dans le superbe graphisme des affiches Marcel... [Lire la suite]
17 mars 2018

UN DERNIER POUR LA ROUTE

  À la nuit tombée dans le quartier cossu du Moulleau, deux individus bras dessus dessous titubent au milieu de la rue en braillant des chansons paillardes. Apercevant de la lumière dans une belle demeure sous les pins, ils pénètrent par le jardin puis ouvrent la porte d'entrée à grand fracas: «- Alors mes petits poussins, on se la coule douce à Miami?! » 'Foufou' alias Yves Foulon maire d'Arcachon rêvassant sur le mailing de son pote Loulou le Forain alias Jean louis Gounou relève sa tête pour apercevoir 'la Baleine'... [Lire la suite]
01 mars 2018

  De retour d'un périple de trois semaines en Amérique centrale, je retrouve mon beau petit bassin d'Arcachon avec 40 degrés de moins. Le choc est assez dur à encaisser mais c'est l'hiver, il peut faire froid, il peut avoir des gelées matinales et il peut même neiger. Sauf que quand il neige sur Paris, les avions ont du mal à décoller et l’aéroport Paris Charles de Gaulle devient la risée dans le monde entier. Chaque fois c'est la même chose, toujours ce problème récurrent qui revient comme un marronnier. On pourrait penser... [Lire la suite]
03 février 2018

C'EST COMME AU CINEMA

La pluie glisse sur la vitre du salon et le vert du jardin se morfond dans la grisaille alors, elle positionne délicatement ses écouteurs et appuie sur le play de son smartphone. Wannabe des Spice Girls explose dans son crâne et les notes semblent rebondir dans toute la pièce. En regardant la tasse fumante de sa tisane, sa tête ondule doucement à chercher le rythme de la musique puis des frissons apparaissent dans le bas du dos envoyant de petites décharges électriques dans les jambes. Comme un pèlerin à Lourdes elle grimpe sur la... [Lire la suite]
06 janvier 2018

HAPPY BIRTHDAY

Comme le temps passe vite! 8 années à exprimer des vœux au milieu de mes billets. Avant de souffler les bougies je tiens à remercier les lecteurs, les abonnés et les détracteurs qui modestement mais toujours plus nombreux me permettent de vouloir continuer à coucher mes pensées au travers des touches de mon clavier. Vous le savez, je suis né fainéant alors le cri de la bernache n'est pas réfractaire aux plumes vaillantes qui voudraient dans le même esprit alimenter les pages de ce blog. À bon entendeur salut. En attendant je... [Lire la suite]

12 décembre 2017

DU BOIS DANS LA CHEMINEE

J'avoue, Johnny Hallyday n'était pas ma came. J'avais beau le regardé chanter en tenue pop dans les émissions de Maritie et gilbert Carpentier mais mon attention était plutôt concentrée sur les notes des Rolling Stones qui s'échappaient de la chambre de mon grand frère. Mais pourtant, Johnny allait me donner un coup de pouce bien plus tard. Dans les années 90 au Cap Ferret, je vivais la saison d'été au camping les sables d'or dans mon fourgon Volkswagen puis je trouvais un petit meublé mal isolé pour le reste de l'année. Il était... [Lire la suite]
25 novembre 2017

L'HUITRE, L'AME PERDUE?!

  À la campagne je n'aime pas entendre le son du glas venir me lécher les oreilles. Souvenir d'enfance d'un jour ou l'on m'apprenait que le vieux Pierrot était parti pour un long voyage, que je ne le verrai plus jamais alors que je savait très bien qu'il était simplement mort. Celui qui m'avait appris à attraper les truites à la main, à observer les oiseaux et qui m'avait céder son bâton pour ramener les vaches à l'étable. Je me suis enfui en courant à travers champs jusqu'à perdre haleine avec la lourdeur de la tristesse... [Lire la suite]
17 novembre 2017

JE NE RIS PLUS

  Parmi mes voyages, l'Inde fut le plus percutant, le plus déstabilisant, le plus fascinant. J'en garde un souvenir mitigé car à l'époque ma jeunesse n'était pas tout à fait prête à engloutir autant de sentiments paradoxaux ou la mort et la vie cohabitent dans la plus grande des normalités, ou la puanteur arrive à être sublimer par l'odeur des épices, ou le vice et la charité ne sont plus perfectibles ou il faut laisser échapper l'essence de son âme pour devenir transparent afin d'apercevoir l'essentiel de son moi et... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 23:06 - Permalien [#]
Tags : , ,
04 novembre 2017

LE CRÉPUSCULE DU BLUES

  Le mois de novembre correspond bien au crépuscule du blues qui annonce la longue nuit à attendre l'aube du printemps. Changement d'heure, le beaujolais nouveau, halloween, les fêtes de fin d'année, l'hiver et l'humidité qui transperce les os..L'horreur. Heureusement les flammes d'une bûche dans le Godin agiront comme le meilleur antidépresseur , identique au souffle d'air des pales d'un ventilateur dans la moiteur des tropiques. Je profite donc de ces derniers instants de cet fin d'été indien tardif pour aller renifler les... [Lire la suite]