14 avril 2017

VOTEZ MAD

  Je n'en peux plus, j'étouffe, j'ai la tête en ébullition. Je ne veux plus les voir, ni les entendre et quand ils apparaissent dans l'écran plat je deviens Elvis Presley au temps de sa splendeur addictive quand il explosait tous les postes de télévisions de Graceland au fusil à pompe. Allez vite que l'on en finisse une fois pour toute. Pour la première fois de ma vie d'électeur je suis perdu comme un orphelin sur le bord d'une route. J'avais écrit et pressenti que cette campagne électorale pour les présidentielles allait être... [Lire la suite]

04 avril 2017

POISON D'AVRIL

Avant j'avais un jardin. Un jardin extraordinaire que même la chanson de Trenet s'y promenait dedans. Il suffisait d'aller au portail pour voir si le vert avait remplacé le bleu de la mer et que mon grand-père prenne ma petite main dans la sienne afin de partir explorer cet éden à la recherche de trésors. L'eau quittait le sable fin de la plage en s'enfuyant par les larges esteys qui fendaient les crassats imposants pour que les terres apparaissent comme par magie. Les mouettes commençaient leur festin de petites crevettes en ... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 10:13 - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mars 2017

FRIANDISES AMERES

Dans le bureau du SIBA (syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon) le président « Michou l'ami des stars » alias Michel Sammarcelli maire de Lège Cap Ferret s'acharne depuis plus de trois heures sur une grille de sudoku de niveau intermédiaire. Plus que deux grilles pour accéder au niveau expert. Sa concentration est tellement extrême que de la buée se forme sur les vitres de la fenêtre. Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour se permettre d'y arriver. Panneau « ne pas déranger » sur la poignée de la... [Lire la suite]
17 mars 2017

ET ALORS ?!

  Ce n'est pas de ma faute mais j'aime glander. Je suis même devenu maître de la paresse. Je peux rester des heures à une terrasse de café à chercher le moindre indice de bonheur qui traîne dans les alentours. Je fixe le regard d'un gamin qui couine car sa mère vient de lui refuser un cornet de glace. Il capte mon regard et me lance un œil méfiant. Il est furax le môme. Nous nous défions quelques secondes, je lui souris et une énorme banane illumine son visage. Voilà juste un instant de bonheur. Il faut dire qu'avec ces... [Lire la suite]
05 mars 2017

DES LETTRES DANS LE VENT

  Cher François, je t'écris cette lettre même si je sais que tu ne la liras jamais pour te dire que maintenant cela suffit, qu'il est temps de dire au revoir. Tu es grillé comme une merguez en été et l'odeur de graillou qui colle à ton costume est incompatible avec la senteur des urnes. Tu dis que tu as le cuir épais mais quand il est troué c'est irréparable. Crier au complot politico-médiatique est l'arme des faibles certes efficace dans les temps anciens mais obsolète de nos jours. Rien ne pourra changer l'opinion... [Lire la suite]
18 février 2017

OUH! OUH! Y A QUELQU'UN?

  «- Papa t'es vénère?!Je regarde mon fils qui me fait face et je vois de l'inquiétude dans ses yeux. Il n'aime pas me voir comme ça et c'est fou comme il est beau.- Ouais grave...»Je dois avouer que je viens de prendre un grand coup derrière la tête et que je remue mes méninges pour les remettre en place. Je ne devrais pas tant m'impliquer dans la réflexion, je pourrais baisser les bras et me dire qu'ils ont gagné, qu'ils ont raison mais je ne peux pas l'accepter tant que l'on me prouvera le contraire. Voir leur... [Lire la suite]

09 février 2017

CHAUFFE MARCEL

Les tempêtes me mettent les nerfs à vifs et Leiv et Marcel ont mis tous mes sens en alerte. A quatre heures du matin dans mon salon, les bourrasques cognaient fort tout autour de la maison et il me tardait que le jour se lève. Pourtant j'y suis habitué mais rien à faire je déteste les tempêtes. C'est comme une valse à trois temps, qui démarre doucement et qui monte crescendo. Même Jacques Brel le chantait d’où l'expression «  chauffe Marcel, chauffe ». Je préférerais être sur un transat aux caraïbes ou sur une plage de... [Lire la suite]
29 janvier 2017

DES LARDONS DANS LE COUSCOUS

  Une fois n'est pas coutume, je vais quand même signaler une bonne action du SIBA (syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon.. En effet, les travaux de surveillance des pesticides et micropolluants viennent d'être actés publiquement. Attention, pas de scoop, même si le président Michel Sammarcelli alias «Don Saluste » maire de lège Cap Ferret veut se tirer la couverture en signalant son engagement depuis 50 ans pour garantir la qualité des eaux, il est bon de lui rappeler que les réseaux d'expertises REPAR (pour les... [Lire la suite]
24 janvier 2017

AMUSE BOUCHE

  Vous avez vu ?! Je vous avais prévenu. C'est du lourd. Nos amis américains ont vraiment du soucis à se faire. Donald Trump a été égal à lui même et le spectacle de son investiture a été à la hauteur du bonhomme. Les opposants et les sortants faisaient la soupe à la grimace et même le swag des Obama n'a pas réussi à gommer le grotesque de la situation. Je ne sais pas si il faut en rire ou en pleurer mais les moqueries pleuvent sur le net et la marche des femmes tout autour de la planète ne sont que le début d'une... [Lire la suite]
Posté par paterzan à 21:31 - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 janvier 2017

COMME UN AIR DE PARFUM

  Cette phrase je l'ai entendu dans un bistrot sur le front de mer d'Arcachon et je dois dire qu'elle m'a bien fait sourire. Son auteur ne ressemblait pas à la caricature mais le petit blanc en lisant le sud-ouest indiquait quand même son allergie à l'eau fournie par Veolia. C'est en découvrant l'article que je comprenais la subtilité de la tirade. Le préfet Pierre Dartout alias «Gros Pierrot» vient de refiler la patate chaude au député maire d'Arcachon Yves Foulon alias «Crème anti ride» en lui délivrant le permis de... [Lire la suite]