mhde destroy

 

 

photo sud ouest

Avec son curriculum vitae qui me caresse les oreilles, c'est le genre de personne que j'accueille les bras ouverts. Pensez donc, ce chargé de mission expert du milieu marin avec l'écologie accrochée aux tripes voulait imposer son idéologie à la queen mère gujanaise «La Baleine» alias Marie Hélène des Esgaulx maire de Gujan Mestras, un peu comme vouloir faire boire de l'eau à un alcoolique. C'est avec pleins de bons sentiments qu'il a proposé sa candidature et «La Baleine» n'a pas raté l'aubaine d'attraper dans ses filets une caution vivante de son greenwashing pour mieux enfumer sa populace. Il aura fallu à peine une année pour que Mathieu Entraygues comprenne qu'il s'était fait avoir jusqu'au trognon. S'il m'avait demandé mon avis avant de s'engager, il n'aurait pas perdu tout ce temps mais il a l’honnêteté de reconnaître qu'il s'est trompé. En effet la municipalité de Gujan Mestras est plutôt réputée pour le maniement de la tronçonneuse afin de faciliter l’accès aux bétonneuses et la fibre écologique de la queen se borne à planter un arbre sur l'artificialisation de son territoire. Il vient donc de quitter l'équipe de la majorité pour trouver une chaise dans l'opposition:

«- J'ai le sentiment de quitter une équipe qui fait du slogan 'Quand le bâtiment va, tout va' sa ligne de conduite. J'ai cru à une véritable envie de leur part de changer les vieilles méthodes, de dépasser l'ancienne politique mais c'est une erreur.» (source la dépêche du bassin)»

Je vous rassure «La Baleine» n'a pas versé sa petite larme à son départ et sa réaction qui se résume à quelques petites lignes montre bien son je- m'en -foutisme légendaire. Du pur jus made in Queen gujanaise:

«-Je respecte totalement sa décision, c'est un garçon intelligent, sincère et très intéressant.

( dans cette phrase, on peut y voir tout le reflet de sa personnalité. L'utilisation du mot garçon pour une personne de 41 ans est assez significatif. Si il y a respect, elle aurait dû employer: c'est une personne, ou c'est un monsieur intelligent, là elle signifie que c'est un bon drole, mignon, gentil mais qui ne comprend rien au business)

-Il estime que nous n'allons pas assez loin en matière d'environnement, il me l'a dit. Je ressentais qu'il voulait être plus libre de sa parole, même si je pense l'accorder à tous.

( traduction: le gamin m'a dit que je ne foutais rien pour l'environnement et je sentais chez ce môme qu'il allait m'embêter avec ses idées à la noix)

-On ne se quitte pas en mauvais termes et je pense qu'avec lui, nous avons entamé des dossiers importants. C'est dommage mais encore une fois, je respecte cette décision.

( Bon... je ne le vire pas, c'est lui qui s'en va. C'est un bon drole et je préfère qu'il soit sur une autre chaise au fond de la salle avant de lui accorder de nouveau la parole.)

https://www.facebook.com/depechedubassin/photos/a.235011313179028/4532528750093908/

En surfant sur internet pour en savoir un peu plus sur ce monsieur, je suis tombé sur un de ses billets publié sur le site des blogs de Médiapart :

« Belle placardée sur les murs de la ville, souriante aux passants dépassés, aux passants désintéressés, aux passants heureux de la voir là, elle. Un sentiment de justice , de renouveau, de fraîcheur même, de lutte pour notre patrie. Elle, étendue sur tous les murs de la ville, tout sourire. Le sourire de l'idée qui fait son chemin, inexorablement, imperceptiblement et sûrement.»

https://blogs.mediapart.fr/mathieu-entraygues/blog/190417/banal-limmonde

En fait c'est un billet assez intéressant de 2017 sur la banalisation de Front National dans la pensée populaire mais ces quelques lignes m'ont vraiment fait sourire en établissant un mème avec celle qu'il venait de quitter. Je ne crois pas en sa naïveté pensant même qu'il savait ou il allait, espérant que ses convictions puissent agir sur les autres colistiers afin d'obtenir du changement. Hélas avec des gens totalement asservie à la cause de la reine, l'effet Nicolas Hulot a refait surface entraînant la bonne décision de quitter le navire.

Pour combattre les barons de l'oligarchie arcachonnaise, la naïveté n'a pas sa place et la sincérité ne doit servir que la cause que l'on défend. Ne rien attendre de ces personnes obnibulées par leur propre nombril et leurs convictions obsolètes. En claquant la porte du conseil municipal de Gujan Mestras Mathieu Entraygues désavoue publiquement « la Baleine » sur son engagement pour l'écologie et même si cette dernière s'en fiche royalement, c'est déjà bien. J'espère que ce monsieur trouvera une chaussure à son pied pour mener à bien tout son savoir faire.

Pour finir, je vous offre une pépite que je ne connaissais pas. Laissez vous porter par cette incroyable histoire qui a obtenu l'oscar du meilleur documentaire en 2003 et découvrez tout le talent de Sixto Rodriguez. Une régalade...