44153542

Si il y a bien une chose insupportable dans le rapport humain c'est quand la vanité d'une personne essaye de prendre le contre pied du ridicule pour essayer de sauver la raison de sa propre pensée. Il peut aussi y avoir un côté jubilatoire à voir la personne s'enfoncer dans les palabres de l'absurde mais quand les propos servent à alimenter une propagande, il est difficile d'apporter une contradiction avant que les réseaux sociaux les fassent rentrer dans la banalisation. Les dirigeants les plus puissants de la planète l'ont bien compris et l'art de Donald Trump a bien été assimilé pour savoir comment gagner une élection. Leur vanité voudrait nous faire avaler sans broncher des couleuvres remplies d'inepties. Il faut hélas en être conscient pour résister afin de ne pas devenir un mouton de Panurge. L'affaire François de Rugy en est un bel exemple. Sans débattre sur le fond de sa démission, la vanité exposée sur les trois clichés des repas à l'assemblée nationale a totalement fracassé sa défense. Il était bien conscient que la photo de son portrait à table dans les fastes de la république avec des homards chemisés et celle de sa femme posant tout sourire en arrière plan devant une bouteille de vin à 500 euros ne pouvaient que flatter uniquement leur ego. Après la diffusion de ces clichés le mal était fait entraînant sa perte. Comment ne pas y voir autre chose qu'un simple repas professionnel?! Il avait beau ramer pour défendre son honneur, la chute fut inéluctable. Les homards vont lui coller aux chaussures pendant un long moment et le semi blanchiment  pittoresque de l'enquête interne de l'assemblée amène juste un sourire au coin des lèvres.

Que dire de la vanité de ces députés de droite (LR), d'extrême droite(RN), de la majorité présidentielle qui osent traiter Greta Thunberg de « poupée apocalyptique », de « prix Nobel de la peur », diffusant qu'elle est manipulée par les lobbys verts alors que cette gamine de 16 ans ne fait que répéter mots pour mots les rapports des scientifiques. Sûrement pour des raisons personnelles d'exister dans le prisme politique ces gens qui sont les serviteurs des lobbys économiques, qui réduisent les budgets des recherches veulent nous faire croire que eux seuls détiennent la solution pour lutter contre le réchauffement climatique. Je suis sûr que ces même gens auraient pu injurier et cracher sur Simone Veil lors de son discours sur l'avortement dans l'hémicycle. C'est pitoyable. Heureusement Greta leurs a donné la réponse la plus juste:

«-Ce n'est pas grave. Après tout, nous ne sommes que des enfants, vous n'avez pas le devoir de nous écouter. Par contre, vous avez le devoir d'écouter les scientifiques, et c'est ce que nous vous demandons.»

C'est sur, Greta Thunberg ne va pas sauver le monde mais en devenant une icône elle fait passer le message pour entrer dans la lutte. Si Rosa Parks avait obéi pour laisser sa place à un blanc dans un bus en Alabama en 1955, Martin Luther King n'aurait peut-être jamais exister et les lois ségrégationnistes dans les bus seraient encore en place.

Sur le bassin d'Arcachon la vanité de certains élus dégouline le long des ports. Celle omniprésente du seigneur arcachonnais «Crème antirides» alias Yves Foulon maire d'Arcachon vient une nouvelle fois de tâcher son costume. Il vient d'être débouté par le tribunal en appel contre l'opposante libanaise chéguevarienne alias Anny Bey qui avait écrit sur sa page Facebook que le monsieur ressemblait à Patrick Balkany sur la gestion de sa ville en parlant de favoritisme et de trafic d'influence. Entre nous, cette évidence ne surprend plus grand monde mais la vanité allait prendre le dessus sur le bonhomme en voulant traîner la dame devant les tribunaux pour injures afin de laver cet affront. Estimant que l'âme arcachonnaise venait d'être souiller c'est l'argent du contribuable qui a été dépensé pour payer les frais judiciaires et les frais royaux de Maître Ducos Ader qui est quand même reparti la queue entre les jambes, sans oublier le dédommagement à la dame.

En reprenant le sens latin du mot, vous pouvez faire un quiz entre amis à l'apéro avant les merguez, à chercher des exemples parmi les faits et gestes des édiles du bassin d'Arcachon.

Vanitas: désigne le vide d'un être dont les prétentions dépassent si outrancièrement les capacités effectives qu'il en devient digne de risée.