69197536_af

 

À la kommandantur, Vévette alias Yvette Maupilé première adjointe au maire s'époumone à chercher son maître «crème antirides» alias Yves Foulon maire d'Arcachon dans le moindre recoin du palais.

«-Ouh ouh...monseigneur..ou êtes vous?! Arrêtez de faire votre Barbarin. Comme lui votre silence aggrave votre cas. Il faut réagir monseigneur.»

Foufou s'extirpe de derrière le rideau de la grande fenêtre. Il est en nage et très nerveux en consultant les notifications qui défilent sur son smartphone.

«-Nom de dieu, ces putains de journalistes ne vont pas me lâcher la grappe. J'ai même crû que tu étais Elise Lucet. Je deviens fou ma pauvre Vévette.

-Peut être mais va falloir aller faire un speech pour le départ de notre chère Bernie( alias Bernadette Dubourg correspondante au journal Sud Ouest). Tout le monde vous attend et «la baleine»(alias Marie Hélène des Esgaulx maire de Gujan Mestras) s'impatiente fermement. Elle a déjà attaqué le buffet en se goinfrant de dune blanche et la réserve de champagne commence à descendre sérieusement.

- tu comprends Vévette.. les mômes ce n'est pas ma came. Quand je fais le tour des écoles je n'ai que des remarques négatives. «Ouh il est tout petit.. ouh il est tout bronzé». Alors que quand je traîne dans les EHPAD la veille d'élection, je ne vois que du bonheur,que de l'amour dans les yeux de mes petits vieux. Un peu comme toi d'ailleurs... bfmtv me traque jour et nuit, Jean Pierre Pernaut me harcèle constamment même Cyril Hanouna veut son exclusivité. Alors puisque Bernie nous quitte, peut être pourra t'elle me pondre un article ou elle jugera qu'à l'époque des faits j'étais devenu amnésique après une dégustation d'huîtres triploïdes en fêtant la signature de contrats avec mes amis promoteurs. Qui de mieux que Bernie?!... »

Pendant ce temps dans le grand bureau de la villa Tijuka, voilà plus de trois heures que Droopy alias Jean Yves Rosazza maire d'Andernos les bains s'est enfermé à triple tour pour pratiquer un karaoké jamaïquain en poussant le volume à fond. Il a jeté sa cravate par la fenêtre pour déboutonner sa chemise et il n'arrête pas de sniffer des gros rails de méta Promobatmphétamine beaucoup plus puissante que la Pichimmob du sud bassin d'Arcachon.

http://www.lecridelabernache.com/archives/2018/10/06/36762822.html

Il est déjà bien raide défoncé mais il en veut davantage. Les pupilles sont totalement dilatées aussi grosses que celles d'un chat et il transpire à grosses gouttes. « Reggae night » de Jimmy Cliff résonne dans toute la pièce pendant que sa secrétaire essaye en vain de trouver la bonne clef pour ouvrir la porte.

«-Monseigneur il faut cesser ce vacarme. Fermez donc la fenêtre, on entend la musique jusqu'au centre ville. Je vous rappelle que vous avez un rendez-vous pour une demande de logement social.

-Dites à ces ploucs de s'inscrire sur la liste d'attente qui est plus longue que celle pour avoir une place au port. Je ne veux plus que l'on me dérange. Je suis avec mon ami Jimmy et nous discutons joyeusement sur une plage paradisiaque à l'ombre d'un palmier, sur la manière de rendre les gens heureux. Alors ouste, laissez moi tranquille.
Reggae night
We come together when the feeling's right
Reggae night
And we'll be jamming till the morning light,
Mmm, hmm, oh, oh»

Il attrape la charte pour la transition qu'il avait signé lors de la fête des possibles organisée par l'association Barval pour la relire à voix haute.

http://www.ecocitoyensdubassindarcachon.org/pages/anciens-articles/anciens-articles/articles-2018/le-maire-d-andernos-s-engage-pour-la-transition.html

«-Tu vois Jimmy comment il est facile de vendre du rêve à d'honnêtes gens.»

Il déchire une large bande dans la charte pour y faire une belle paille afin d'envoyer à ses narines, un rail aussi épais qu'une saucisse de Toulouse. Ses neurones explosent en un somptueux feu d'artifice qui le propulse dans un lagon ou des dauphins dansent autour de lui pendant que des langoustes lui grignotent les peaux mortes de ses pieds et que deux délicieuses jamaïcaines dénudées le ventilent avec une feuille de palmier. Jimmy le regarde avec bienveillance puis s'approche pour lui glisser à l'oreille.

« -Mon ami...il est grand temps de t'affirmer dans la cour des grands et de montrer aux autres tout le potentiel lucratif que tu peux apporter à l'oligarchie. Téléphone à tes amis et dis leurs: Droopy est dans la place.

-Bonne idée..t'es un génie Jimmy. Je vais appeler l'autre zozo en face et je vais lui déchirer sa race. »

A la kommandantur Foufou se remaquille  vite fait avant son discours. Son smartphone vibre et sonne sur la chanson de Charles Aznavour «je me voyais déjà»

«-Tiens, c'est Droopy?! C'est bizarre il n'appelle jamais...allô...quoi?!..mais c'est quoi cette musique de merde. C'est trop fort j'entends rien. Dis donc, tu n'as pas l'air d'être dans ton état normal. Des langoustes te chatouillent les pieds et des dauphins font des pirouettes dans l'eau. Je vois.. ne me dis pas que ça y est, toi aussi tu as plongé dans la pichimmob et que désormais tu es prêt à entrer au club.

-Tu viens de vexer mon ami Jimmy répond Droopy, et il n'est pas content. Il me dit que sa came va rendre le nord bassin d'Arcachon le plus gériatrique de la planète, que ta ville ne sera plus qu'un dépotoir à vielles veuves bourgeoises reliftées à bloc cherchant à séduire le pauvre bétonneur que tu es en train de devenir... je vais devenir le king. Je viens de faire gober à mes administrés, la construction de 139 logements pour que mes petits nouveaux retraités puissent chanter haut et fort« Ici, on se sent bien» C'est l'autre jour avec Bob.. Bob Marley. On rigolait comme des pendus sur le fric qui reste à faire sur ce territoire quand ce con de Bob me balance :  « Qui dit chemin des lapins, dit cages à lapins » Bingo !! l'illumination est arrivée. 139 lots. Qui dit mieux ?!

http://www.ladepechedubassin.fr/2019/03/28/a-la-une/vers-un-nouveau-quartier-de-139-logements-a-andernos-les-bains/?fbclid=IwAR2mfKN5pRJhd3GwGRYACy_O8FTB7vwTTANjISnnWD5zORHxBkP2ubDeicI

-Bravo, je te félicite et dis à ton pote Jimmy de m'adresser un petit échantillon de son produit. Bienvenue au club. Je te laisse, je dois aller congratuler la Bernie pour son départ et voir son remplaçant pour m'assurer qu'il a été à la bonne école. Ne t'inquiètes pas, chez toi aussi tu peux trouver encore un bon scribouillard qui sait comment mettre la pommade pour servir désormais, notre cause commune. »

Dans la salle de réception, l'attente a été trop longue. Les dunes blanches furent englouties en quelques minutes, les coquilles d’huîtres vides s’empilaient sur toute la table, les cadavres de bouteilles de champagne étaient soigneusement dissimulées dans les jardinières et « la Baleine » avait la moustache peinte de chantilly vanillée beuglant à l'assistance que son verre était vide. Foufou entra dans la salle puis prit le micro :

« -Mesdames messieurs, tout d'abord laissez moi vous annoncer l'intronisation de notre collègue andernosien dans l'organigramme de notre entreprise que notre chère et adorable Bernie a su magnifier, sublimer, protéger pendant de longues années. C'est avec des personnes comme elle, que l'esprit bassin que nous proposons soit accepter par la majorité des électeurs afin que le bien être soit la valeur principale qui se dégage dans notre lutte pour la sauvegarde de l'environnement. Je te remercie de tout mon cœur Bernie mais aujourd'hui, l'heure est grave. Cette affaire de pédophilie qui salit notre belle ville d'Arcachon me touche profondément, personnellement. C'est pourquoi...en ce jour...j'ai pris une grande décision... Je vous annonce que je quitte définitivement la politique laissant dès demain, mon fauteuil de maire à ma brave Vévette. Je rentre dans les ordres dans un couvent dominicain afin d'étudier la psychologie de l'enfant pouvant donner les réponses à mes turpitudes mentales.

Un silence pesant prend possession de la salle. Les regards sont circonspects, hagards. Vévette s'évanouit dans les bras de Bernie et « la Baleine » rigole à gorge déployée.

-Mais non bande d'abrutis !! Poisson d'Avril !! je reste.. alors.. qui dit mieux... ?!

 ...............

Vous dire que je suis très en colère est un euphémisme. Quand va cesser cette mascarade ? Quand va cesser l'avidité destructrice des élus du bassin d'Arcachon ? Ne me parlez plus de protection de l'environnement, de sauvegarde, de développement durable pour le bassin d'Arcachon car je connais trop bien vos réponses. Nous sommes trop peu nombreux à s'offusquer et ce silence face à leur discours purement huilé électoralement me met carrément en rage. J'ai même envie de gerber...mais gerber sur leurs pieds. Il n'y a qu'une seule urgence à mettre en priorité, au delà de nos égoïsmes exacerbés par les formules publicitaires du mieux vivre, c'est protéger notre environnement pour justement vivre mieux. Ce n'est pas être écolo mais simplement citoyen. Votre urbanisation outrancière et vos décisions à cour terme amèneront indéniablement une dégradation accélérée du lieu de vie et je nomme tous les maires et conseillers municipaux du bassin d'Arcachon ouvertement responsable de cet état de fait. Vous pouvez fanfaronner en envoyant vos palabres et vous faire cirer les pompes par vos mange-merde mais jamais je ne manquerai une occasion de mettre en lumière votre lâcheté, de citer votre nom quand l'évidence de l'urgence entrera dans sa phase irréversible et manque de bol, on y est.. Cyril Dion de l'affaire du siècle a mis l'état français en justice pour son inaction, peut être faudrait il faire de même pour le bassin d'Arcachon. Je me pose sérieusement la question.

PS : J'ai lu un article ou une boutique de parfum et de cosmétiques vantant les vertus olfactives authentiques du bassin d'Arcachon venait d'ouvrir au centre ville d'Arcachon. En allant sur leur site, j'ai découvert qu'elle utilisait des Zostères dit Zostera noltii pour aider la peau à stimuler leurs propres protections. Pour rappel, les zostères du bassin d’Arcachon sont en très forte régression sur le site et que des études sont menées pour leur sauvegarde et leur réintroduction dans leur milieu naturel. J'ai donc envoyé un mail à cette entreprise pour demander quel procédé est utilisé pour recueillir la vertu de cette algue. A ce jour, j’attends encore leur réponse et ce n'est pas un poisson d'avril alors si quelqu'un à une réponse à cette question, je suis preneur.

116515277

Alors pour me calmer, je voudrais avoir une grosse pensée pour Agnès Varda qui vient de tirer sa révérence. Kerouac avait déjà ouvert mon esprit par ses mots mais le film « Sans toit ni loi » de Varda insuffla un vent de liberté encore plus fort à mon esprit me rendant même follement amoureux et aujourd'hui encore de Sandrine Bonnaire. « Cléo de 5 à 7 » me fit plonger dans son univers et le voyage fut lumineux jusqu à son dernier opus avec l'artiste JR « Visages Villages » dont je vous avais déjà parlé. Chapeau bas madame Agnès Varda et bon vent.

Le hasard voulu que le jour de sa mort j'ai regardé le film « Roma » sur netflix. Coïncidence la petite servante mexicaine se nomme Cleo. C'est un film en noir et blanc et en VO espagnol. Si vous êtes allergique ce sera plus difficile mais pourtant l'effort vaut le coup d'essayer. Les plans séquences, fixes et panoramiques peuvent rappeler le cinéma d'Agnès. L'image est belle et les contrastes bien léchés ce qui m’entraîne à poursuivre le film. Je suis sceptique, le film est lent d'une banale histoire d'une servante latinos au service d'une famille blanche dans le Mexique des années 70 en pleine révolution des étudiants. On ronronne sans abandonner le fil puis les pièces du puzzle se mettent inconsciemment en place. Le metteur en scène Alfonso Cuaron tisse méticuleusement sa toile pour vous faire arriver à presque sentir les odeurs de la ville et son effervescence m'enveloppe sans pour autant me convaincre réellement. Je suis entre deux eaux. Alfonso Cuaron dispatche alors des morceaux de vie parfois même très durs comme des coups de pinceaux sur une toile de maître. On encaisse en silence et on digère doucement jusqu'au générique de fin. Je suis resté comme un abruti, à réfléchir sur ce que je venais de voir et au bout de quelques longues minutes, l'image est apparue comme si la dernière pièce du puzzle venait de se mettre en place. Vous dire pourquoi j'ai aimé ce film, je ne sais pas vraiment sauf qu'aujourd'hui je peux vous dire que j'adore vraiment ce film.

 

roma_6136756