images

 

Deux ans après le lancement en grande pompe de la marque B'A (bassin d'Arcachon) qui aurait coûté quelques millions d'euros puisés sur le budget des années à venir et qui n'attire pas l'adhésion espérée tant le décalage entre le discours et la réalité a creusé un fossé abyssal, notre grande prêtresse du tourisme au SIBA(syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon) Zaza alias Isabelle Laban a ramassé l'argent qui pousse toujours au fond de la caisse pour créer une nouvelle vidéo promotionnelle. Peut-être voulait elle simplement faire plaisir à son patron Don Saluste alias Michel Sammarcelli maire de Lège-Cap Ferret qui sur son lit de convalescence reprendrait sûrement des forces en la voyant ou offrir une nouvelle destination de vacances exotiques à ses amis vidéastes car ce spot publicitaire est parfait pour expliquer le «green washing» aux nuls et aux enfants. Toujours dans l'air du temps notre Zaza!

https://www.tvba.fr/vie-locale/decouvrez-dernier-spot-tv-de-promotion-bassin-darcachon/

C'est trop beau n'est ce pas?! On a envie d'y courir pour sniffer le sable de la dune du Pilat puis plonger dans les eaux turquoises en regardant la pinasse qui file doucement sur l'eau tirée par un kite et voir au loin les sternes qui voltigent dans la bise marine au dessus d'un banc de sable encore vierge de toute présence humaine. Cette douceur de vivre vous attirera indéniablement vers un plateau d'huîtres bien charnues, non laiteuses au sublime goût de noisettes si particulier à ce territoire pour qu'entre deux verres de vin blanc millésimés vous puissiez ressentir toute la fibre écologique dans l'hospitalité de ses habitants jusqu'au son folklorique du bignou de «Lous Pignots»qui vous poussera à trouver l'extase dans les bras de l'être aimé.

«L'avenir de ce territoire est entre de bonnes mains» est le nouveau slogan. Reste à savoir dans quelles mains, car celles de ceux qui veulent nous le faire croire sont déjà bien noires, souillées par leurs ambitions obligeant la manucure à faire reluire les ongles pour cacher le dégueulasse de leurs actions qui pourrait surgir dans la sauvegarde écologique du bassin d'Arcachon comme l'initiative du maire d'Arcachon Yves Foulon qui offre gratuitement des tours de jet ski aux jeunes pour les sensibiliser à...?? l'écologie?! ..non surtout pas...à la culture voyons!!

Encore une fois je me répète, je n'ai rien contre ceux qui croient et qui s'engagent dans la marque B'A seulement il faut d'abord se baser sur la réalité de la situation en portant un jugement sur les actions des concepteurs. Vouloir en priorité préserver l'environnement met tout le monde d'accord mais le résultat des décisions politiques appliquées depuis plusieurs décennies devrait aussi mettre tout le monde d'accord. L'image que vous voulez vendre est en voie de disparition, très fortement dégradée alors vous la sublimez, vous la rendez virtuelle pour qu'elle devienne mercantile. C'est d'abord mentir aux consommateurs mais le plus grave c'est surtout se mentir à soi même.

Si on peut se réjouir de l'arrivée du printemps, la nature peut être inquiète du départ pour Paris du préfet de la nouvelle Aquitaine Didier Lallement. Les secrétaires des maires bien froissés par ce dernier vont avoir les doigts rougis à taper de nouveaux dossiers d'urbanisation de résidences pour seniors, de lotissements, de palaces, de parcelles à diviser, de forêts à raser pour essayer de flatter l'indulgence du futur successeur, au nom du développement durable bien sûr.
Alors, amoureux de la nature et de ce territoire je pense qu'une nouvelle fois nous l'avons dans le b'ab'a mais qu'il faut garder l'espoir que la ténacité et le courage d'avoir défier l'oligarchie arcachonnaise de Didier Lallement  lui a permis d'écrire ses consignes au feutre rouge sur chaque dossier... en sachant très bien qu'en politique il y a toujours des surprises.