Cash

Pour clore mon indignation sur la politique d'urbanisme du bassin d'Arcachon(voir billet précédent), je tiens à vous informer sur une technique d'optimisation de terrains constructibles mise en place par l' intelligentsia des promoteurs immobiliers avec le consentement des édiles trop heureux de renflouer les caisses sans avoir à se justifier puisse que désormais c'est légal.

DSC01352

Si les gros lobbys immobiliers  ne cachent même plus leur affinité avec les maires du Sud bassin tout en récupérant quelques miettes sur le reste du territoire, de plus petites sociétés aux dents longues et un appétit féroce squattent la moindre parcelle de terrain exploitable sur le Nord bassin pour la tronçonner en plusieurs lots .

DSC01354b

Profitant d'une clientèle vieillissante qui possède une vieille maison sur 800 ou 1000 mètres carrés, il n'est pas trop difficile de convaincre de céder une partie du terrain permettant d'acquérir facilement entre 225000 et 450000 euros (source Internet) qui mettra du beurre dans les épinards des enfants et petits enfants. Les promoteurs agissent comme un agent de la française des jeux qui proposerait un ticket de grattage gagnant à tous les propriétaires.

DSC01368

 

Il y a bien longtemps, j'avais lu un livre passionnant sur l'histoire des banlieues parisiennes. La construction d'immeubles sur les bidonvilles(surnommée «cages à lapins») était prévue pour loger la population d'ouvriers venue combler le manque de main d’œuvre nécessaire pour le développement du pays. En suivant, des parcelles autour ont été divisées en petit pavillon avec son  jardinet(surnommé «cage à singes») pour les ouvriers spécialisés et simples cadres. La spécificité de ces populations a créé l'histoire et donné une âme à ces villes de banlieues.

DSC01362b

Sur le bassin d'Arcachon c'est d'abord le plan d'eau qui a attiré la population pour y écrire son histoire et façonner son esprit. Le fil des générations a cousu une identité afin de garantir la sauvegarde de son environnement par la transmission dégageant une douceur de vivre à ses habitants. Pour ne pas radoter je vous encourage à lire ou relire mes anciens billets sur l'histoire de ce territoire.

DSC01366

Aujourd'hui le bassin d'Arcachon ressemble à un palais qui comme le Taj Mahal attire le visiteur en quête de selfies devant une façade majestueuse et enchanteresse cachant des pièces dans un état de délabrement très avancé. Tout autour, les quelques cages à lapins et les cages à singes regardent l'air satisfait les dorures de cette façade pour pouvoir écrire leur propre nouvelle histoire d'une ville qui deviendra une banlieue huppée de la métropole bordelaise.

DSC01365

 

Les arguments de mes contradicteurs sont comme disait Jacques Chirac:

« Ça m'en touche une sans faire bouger l'autre»

Depuis des décennies, j'en ai marre de toujours lire leur même propagande dans les gazettes, marre de toujours entendre leurs même mensonges, marre de toujours voir leur même déni face à l'évidence de ce qui se passe devant leurs yeux. Certains ont même oser me traiter de vieux con réac mais c'est vraiment mal me connaître. D'abord je ne suis pas vieux mais plutôt vintage. Con, c'est vrai je peux l'être lourdement mais réac, je dis non. Ni partisan du« c'était mieux avant» même si la nostalgie peut me rendre mélancolique et que le cerveau n'enregistre que les bons moments. Je sais trop bien que les mauvais moments d'hier étaient bien et plus pires que ceux d'aujourd'hui. Je ne suis qu'un bonobo( ni voir aucunes prétentions) vieillissant qui les mains posées sur les barreaux de ma cage, regarde au loin sa forêt natale sans y chercher les lumières du palais sentant l'amertume inonder le blanc de mes yeux et c'est avec la gorge nouée que je regarde autour de moi, mes congénères manger leur banane en silence.

DSC01361b

 

 

 Alors allons y gaiment mangeons la banane....