LuneMelies

Quel abruti que je suis! Pourquoi n'y avais je pas pensé avant? En voilà une solution pour sauver la planète. Il suffit d'aller squatter la lune pour que la terre redevienne une planète bleue. Jeff Bezos le patron d'Amazon, l'homme le plus riche du monde au 110 milliards de dollars veut coloniser la lune afin de sauver l'humanité. Enfin, d'abord ses enfants puis ses arrières petits enfants et ceux qui suivront. Car dans un futur proche les plus faibles seront de plus en plus nombreux à fuir la famine, les changements climatiques et les guerres pour venir se goinfrer là ou il y a du pognon. C'est irrémédiable comme il dit. Donc il suffira d'embarquer toute cette main d'œuvre pour bâtir la future base spatiale avec les mêmes conditions de travail qu'il fait subir à ses salariés reléguant l'esclavagisme moderne à des chimères aux yeux de ceux qui resteront et au moins là haut, ils  ne rajouteront pas une couche sur les plastiques au fond de la mer Méditerranée.

«-Au final, mon but à long terme est de faciliter la vie des ouvriers de l'espace, qui devront habiter sur des astéroïdes annexes.»

Pour occuper ces nouveaux logements, pas de soucis. Les rats voulant quitter le navire feront la demande tant ils sont légion. Le goinfre à pognon n'est pas une espèce menacée. Les autres n'auront plus qu'à lever la tête ou gratter un ticket de la française des jeux pour espérer gagner deux places pour la prochaine navette. Il ne restera plus qu'à envoyer Wall-E et la terre retrouvera sa splendeur d'antan.

C'est dingue tous ces milliardaires qui croient qu'avoir eu une idée de génie donne le droit de devenir philanthrope ou d'être le sauveur de l'humanité. Mais ça c'est pour la façade, car même tout puissant leur âme ne véhicule que du business au détriment de la chose essentielle que constitue la vie. Cet égoïsme est insupportable et aujourd'hui je vomis sur ces gens, sur leur pognon. Bill Gates crée des écoles, amène de l'eau dans les villages pour les photographes, pour la bonne conscience mais en obligeant ceux qu'il aide, à acheter  les produits aux firmes dont il est actionnaire. Oui je sais... il donne de l'argent... il aide et bla bla bla.. . Mais quand même ce petit retour sur investissement qui lui permet de rester chaque année sur le podium des plus grosses fortunes à de quoi mettre mal à l'aise. Qu'ils partent loin tous ces philanthropes de pacotille, qu'ils aillent dégueulasser  une autre planète pour savourer l'indécence de leur fortune mais qu'ils arrêtent d'être persuadé de vouloir nous sauver. Combien de temps encore faudrait il à ce que nous sommes, pour admettre l'urgence vitale de notre environnement et admettre que la seule solution ne tient plus qu'aux agissements de notre devoir de citoyen. Comment rester aveugle et de marbre à l'idéologie des puissants qui nous abreuve de communications rébarbatives engluée aux pensées dictatoriales des firmes et de leurs actionnaires? Notre «mignon» jupitérien Emmanuel Macron avait beau lancer un flamboyant«Make our planet great again» au yeux du monde mais ses sbires se sont empressés d'écraser comme une vulgaire merde, tous les projets de loi allant dans le bon sens. ( le glyphosate, les pesticides, le broyage des poussins et j'en passe puis le retouchage de la loi littoral alors que ce devrait être intouchable etc etc..) L'avaleur de boa constrictor Nicolas Hulot n'arrive plus trop à savoir comment digérer ces états de faits, ne sachant plus trop quoi faire pour se sortir des griffes du mignon car sa démission pourrait laisser le champ libre à l'aggravation du temps qui passe. Vaste dilemme!  Comment peut-on arriver à autoriser la pêche électrique qui ravage les fonds marins et détruit la pêche artisanale. Sommes nous si cons que cela?  L'association Bloom qui lutte contre cette absurdité, qui vient de recevoir le prix Golman l'équivalent du prix nobel de l'écologie éprouve la plus grande difficulté à récupérer une étude de l'IFREMER sur l'impact électrique sur les juvéniles.

https://www.bloomassociation.org/nos-actions/nos-themes/peche-electrique/

 

La liste serait longue à commenter et à débattre. Les teneurs de HAP ( hydrocarbures aromatiques polycycliques) sur le bassin d'Arcachon ont doublé en vingt ans mais les singes qui se bouchent les yeux, les oreilles et la bouche pouffent de rire. La famille Gaume qui veut récupérer 60 hectares de forêt pour y construire 61 lots immobiliers montre que l'avidité n'a pas de limite face à la philosophie du père fondateur de cet empire. Sûrement que le groupe Gaume envisage de réserver elle aussi quelques parcelles lunaires qui restent à vendre pour les proposer aux futurs acquéreurs.

Les solutions existent et elles marchent bien, basées sur le bon sens et la relation entre l'humain et la vie. Elles ne rapportent pas d'argent et n'intéressent pas tous ces couillons de la lune mais c'est ce qui me pousse à faire ma part car j'ai compris que rien n'est plus beau que la vie. Alors qu'ils aillent se faire foutre et qu'ils se barrent vite de cette planète. Je continue ma lutte.

mantras-serie-1-citations-74-638