IMG_20170630_181803

Après les grosses chaleurs à s'enduire de crème solaire, le retour de la pluie nous enfile la polaire. Même si les sols ont besoin d'eau, c'est le soleil qui fait marcher les bateaux. Dans une location les pieds dans l'eau on peut regarder les cormorans mais sous une tente au milieu des flaques, c'est moins marrant. Et puis il y a les enfants qui commencent à râler, à dire « Qu'est ce qu'on fait ? » Alors on va aller flâner dans les rues pour s’empêcher de penser et ouvrir l'appétit des commerçants pour vous faire dépenser en vous disant que le soleil reviendra, à la prochaine marée. Les bateliers arcachonnais ont l'esprit morose de ne pas remplir leurs caisses pour aller à Arguin et les sternes sur leur banc pourront dire enfin « On se repose ». Les festivités n'auront pas la même saveur, aussi fadasse que le nouveau béton imposé aux administrés par « Crème antirides » alias Yves Foulon le maire d'Arcachon accroc au PPP (partenariat public privé) pour cacher son manque de pognon. Mais rien n’empêchera les risettes de nos élus aux fêtes de la mer bénissant leur business à marée haute afin de ne pas garder la tête basse quand leur eau bénite se retire. Le SIBA (syndicat intercommunal du bassin d’Arcachon) mettra de la peinture fraîche sur les vieilles stations de pompage des eaux usées pour que la couleur fasse oublier les fuites des canalisations obsolètes qui les entourent. Mais la pluie amène les visiteurs aux cabanes pour déguster de sympathiques huîtres quatre saisons en omettant de dire qu'elles sont génétiques et qu'il faut les croquer à défaut de les gober. Pas d’inquiétudes, le soleil reviendra lécher les peaux blanches et les pailles retourneront dans les Mojitos pour se faire aspirer.

Pour ma part je dois vous dire que je m'en fiche un peu car je préfère justifier mon salaire pendant cette période pour aller chercher le soleil l'hiver dans de lointaines contrées. Chacun son truc. Quoi qu'il en soit, bonnes vacances à tout le monde profitez en pour lâcher prise, faites vous plaisir, soyez heureux mais sachez aussi que cet endroit enchanteur du bassin d'Arcachon est en grand danger écologiquement et qu'il faut avant tout le respecter. Merci.

 

Hats-off-to-you-sir-_7163990b4f3a977689286e8655533874-800x532

Avant que le soleil ne revienne, je me dois de tirer mon chapeau et de m'incliner sur la disparition de deux êtres diamétralement opposés mais qui avaient la droiture comme leitmotiv.

La lumière irradiait son visage et son feu sacré a livré victorieusement bataille à tous ses combats. Elle rentrera en majuscules dans les livres d'histoire et son aura restera un guide à ceux qui ont le courage de dire non.

Sa gouaille de bon vivant et la vulgarité fleurie qui sortait de sa bouche en faisaient un personnage atypique dans lequel des vérités se cachaient bien souvent dans sa mauvaise foi. En restant toujours fidèle à lui même, il a su transmettre pendant presque un demi siècle sa passion pure pour le sport.

Aujourd'hui et demain, il sera de plus en plus rare de retrouver des personnalités aussi fortes. Bon vent à vous deux.

 

000_arp1857238

 

 9741d

 

 

Et je voudrais finir par une vidéo qui me met en joie car elle représente enfin ce qu'est « l'esprit bassin » par rapport aux multitudes proposées pour le tourisme avec l'argent public.La flagornerie n'est pas dans mes gènes mais Joël est un vrai grand ami et nous partageons ensemble beaucoup de combats pour la sauvegarde du bassin d'Arcachon. Il est la continuité de la transmission de ses parents et poursuit sa quête à vouloir vivre d'un produit naturel né et élevé sur ce plan d'eau. Même « Elvis » son chien fidèle approuve sa manière d'être. Je vous laisse juge.