crumb1-751148

 

 

EDITO

Il faut quand même le reconnaître, notre nouveau président assure comme une bête en dépoussiérant le microcosme politique des décennies passées. Il est malin le bougre. Profitant de son état de grâce, son opération séduction amplifie son mouvement à l'international et à l'électorat français. Il fait le job pour que ses marionnettes deviennent de bons petits députés près à avaler les couleuvres afin d'obtenir une majorité suffisante à l'Assemblée au détriment des problèmes locaux qui sévissent dans les circonscriptions. Avoir attraper Nicolas Hulot dans sa besace est du grand art. Depuis Chirac personne n'avait réussi. Maintenant je vois mal comment notre nouveau ministre de l'écologie va pouvoir autoriser l'aéroport de Notre Dame des landes, s'opposer au nucléaire et autres débats chauds environnementaux en restant droit dans ses bottes.
Au G7 en Sicile Emmanuel Macron a montré son habileté pour assurer une certaine légitimité au regard des puissants anticipant la machine à broyer les phalanges de l'imprévisible Donald Trump, prenant une pose romanesque avec Justin Trudeau pour affoler les fantasmes sur la toile, lançant même la petite blagounette qui va bien au bon moment comme un clin d'oeil à ses prédécesseurs. Même Brigitte a fait le boulot semblant être radieuse de sa fonction et de montrer sa garde robe gentiment offerte par  LVMH. Le seul petit bémol à mes yeux, sûrement dû par l'embellie, serait d'avoir déclaré que le dialogue peux exister avec Donald Trump au sujet du changement climatique. Je préfère ,une fois n'est pas coutume, entendre le propos d'Angela Merkel disant la difficulté croissante à s'entendre avec les USA et prônant une Europe forte face aux décisions fantasques du blondinet oxydé du bureau ovale. 
Pour finir en fanfare son plan com séduction de début de mandat il a sorti le grand jeu avec le château de Versailles pour accueillir Vladimir Poutine évitant ainsi les contraintes d'une visite d'État à l'Elysée. Mise à part les poses pour les photographes, rien n'est sorti de cette entrevue avec un président russe vieillissant à la recherche d'un coup de poppers pour redorer son blason et un Emmanuel Macron joliment brasseur de vent. Même pas une fausse note à se mettre sous la dent. Heureusement que les tweets de Nadine Morano remettent la bêtise à l'ordre du jour et on pourrait même imaginer que le mot caché dans le mur des lamentations par Donald Trump soit:

«-Mélania i love you».

 

Écho de campagne dans la 8ième circonscription de la Gironde

Dans la salle de gym de la Kommandantur à Arcachon, le seigneur « Crème antirides » alias Yves Foulon le député maire sortant tourne autour d'un sac de boxe comme un mort de faim en tapotant le cuir avec ses petits poings gantés, torse nu en short au couleur Veolia. Les toxines de frustrations s'échappent de tout son corps pour dégouliner en flaque sur le parquet. Il est au bord du malaise vagal et l’inquiétude pointe son nez sur Vévette alias Yvette Maupilé adjointe au maire qui surveille son protégé au coin de la porte.

« -Pan pan ! tiens prend çà la marcheuse macronienne.(Sophie Panonacle LREM) Pan pan ! Tiens prend çà la libanaise ché guévarienne.( Anny Bey DVD) Pan pan ! Tiens prend çà la blondasse insoumise.(Cécile Coti FI) Pan pan pan ! Prenez çà bande de gonzesses novices qui veulent piquer ma place.

-Houla houla Monseigneur ! votre misogynie prend le dessus sur votre sagesse. Ce n'est pas bon pour votre campagne électorale. Répond Vévette en lui portant son peignoir.

-Ma bonne Vévette, tout fout le camp. Il faut mettre de la parité dans le business alors les gourmandes se pressent au portillon pour avoir la plus belle part du gâteau. J'ai du moi aussi me plier à cette nouvelle folie. Le vieux lion ferret capien Don saluste (alias Michel Sammarcelli maire de Lège Cap Ferret)voulait me refourguer son bras droit De Gonneville. Je ne suis quand même pas né de la dernière pluie. Le squale (alias Jean Guy Perrière maire d' Arès) est trop imprévisible et avec sa dernière envolée ultra nationaliste, il aurait été un boulet. Puis il me fallait une femme pour montrer cette fameuse parité. Alors j'ai du me résoudre à prendre l'autre bécasse de Lanton, Marine Morano (alias Marie Larrue maire de Lanton). Je crois que j'ai fait une belle boulette. Pour les projets inutiles elle est championne du monde et pour le reste, ce n'est pas brillant. ( http://www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/4463388/arles-le-parc-aquatique-splashworld-en-redressement-judiciaire.html), De plus je vais devoir me farcir le bisouquage du 3éme âge et serrer les pognes au marché.Tu sais bien que ces rituels abîment ma manucure et mon teint halé. Au fait, elle est ou la belette ?

- Votre SUPPLEANTE monseigneur. Votre suppléante se trouve dans votre bureau. Comme vous lui avez dit de répéter tout comme vous et de faire tout comme vous, elle a fait de la zumba et vient de terminer de sauter à la corde. Il était temps que ça s'arrête car ses sauts de cabri sur le sol résonnaient dans tout votre palais. Il serait bien maintenant de l'inviter en gentleman à partager un de mes Mojitos, histoire de faire du lien pour redorer votre image aux yeux de votre électorat.

- tu as raison ma bonne Vévette. Charge donc le rhum au maximum dans son godet. Peut être qu'au deuxième verre j'arriverai à la faire teindre en brune. Les blondes portent malheur en ce moment.