ciel-de-grues

 

Cet anticyclone hivernal sur le bassin d'Arcachon nous amène une sympathique douceur avec de belles lumières qui embellissent les sunsets. Sur la presqu'île du Cap Ferret des sentinelles s'inquiètent à juste titre sur les coupes sauvages des pins qui risquent de modifier considérablement la structure des sols. L'association de protection et aménagement de Lège Cap Ferret  qui a récemment dénoncé la démolition d'une maison dans autorisation veulent mettre en garde la population sur l'abattage des pins pour y installer une piscine. Encore une fois ce n'est pas une question de riches contre les pauvres mais une question de bon sens et de vérité. Il convient donc de revenir en arrière pour mieux comprendre le problème. Quand les premiers habitants sont arrivés, ils ont compris qu'il fallait absolument stabiliser ces sols sablonneux afin de pouvoir y vivre dessus. Le pin maritime s'est imposé naturellement pour cette configuration. Stabilisateur, rempart et productivité avec le gemmage en complément du travail de la pêche. Et oui...tout cela était avant. Aujourd'hui la presqu'île est devenu un lieu de villégiature pour une clientèle fortunée. It's the place To be. Quoi de plus normal que de vouloir profiter d'un beau cadre de vie en savourant la douceur de vivre après quelques brasses dans la piscine. Cependant il est urgent de savoir que ce lieu si magique est extrêmement menacé par cette évolution urbanistique. L'érosion taquine  le trait de côte déjà depuis longtemps et elle s'accentue avec le changement climatique. Quand on coupe un arbre ou que l'on creuse une piscine, on fragilise le sol offrant moins de résistance au grignotage. De plus, en  supprimant les pins on augmente la prise au vent ce qui accélérera la vitesse des bourrasques entraînant un effet de houle plus important qui accentuera le travail d'érosion et qui menacera les habitations. Je peux vous faire un dessin si vous voulez. Même si ces nouveaux propriétaires auront bien assurés leur villa c'est tous ensemble que nous devons prendre conscience et agir dans la bonne direction pour empêcher que ce petit paradis soit rayé de la carte. C'est pour cette raison que je soutiens cette association en signant leur pétition.

https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-de-l%C3%A8ge-cap-ferret-non-%C3%A0-l-abattage-des-pins-au-cap-ferret-sauvons-le-village-sous-les-arbres

Pendant ce temps-là, le député maire d'Arcachon«crème antirides» alias Yves Foulon est en mode reconquête afin de redorer son blason. Il se coltine tous les conseils de quartier de sa ville  écoutant les longues doléances des rombières pour mieux savoir comment leurs passer la pommade sur le dos en vue des prochaines élections législatives 2017.

Son ami «le squale» alias Jean Guy Perrière maire d'Arès cherche lui aussi une certaine légitimité en régalant gracieusement les plus vieux administrés par de jolis coffrets de foie gras pour que la solitude devant leur poste de télévision soit un peu plus festive. Il ne manquerai plus qu'il leurs offre un billet business class pour un voyage à l'au delà. Les cadeaux aux vieux, c'est un bulletin en mieux.

En parlant de législatives, il parait que le parti socialiste cherche un représentant pour se présenter à l'élection. Il faut bien dire que la «Ségo des esteys» Nathalie le Yondre maire de Audenge n'a plus trop envie d'y aller depuis qu'elle a compris comment enfiler les mandats. La dernière fois si elle avait vraiment voulu mouiller sa chemise elle aurait pu terrasser le sarkofile arcachonnais. Cette défaite lui a quand même permis d'obtenir une quinzaine de place au chaud. Non merci mais pas pour moi.

« Le roitelet de la leyre » alias Cédric Pain maire de Mios préfère jouer à l'architecte Numérobis en rêvant de recevoir Johnny Hallyday dans son futur Zénith « le Mirage expérience » Il ressemble à Garcimore faisant un tour de magie à Denise Fabre. Non ce sera sans lui.

« El Francisco » alias François Deluga maire du teich a déjà donner par deux fois. Ses charentaises sont bien molletonnées alors rechercher d'autres pantoufles, non merci.

« Tournicotti » alias Arnaud Leroy le parachuté socialiste andernosien préfère bouffer le croupion d'Emmanuel Macron en espérant que son opportunisme soit à la hauteur de son ambition. Ce sera sans lui.

Alors qui ? On pourrait peut être demander à Michèle alliot Marie de s'inscrire. Elle est de droite ? Ah pardon, mais la dame est tellement prête à tout pour revenir sur le devant de la scène que sa candidature à l'élection présidentielle en devient plus que pitoyable comme le bilan de ses exercices ministériels. La VRP de casseroles pour dictature sur le déclin, goinfreuse de mandats ferait mieux de réciter des psaumes sur le rocher de la vierge à Biarritz. Un peu de dignité voyons !!La non candidature de François Hollande aura été le seul moment de lucidité et de dignité de son mandat alors Mam devrait prendre exemple et se taire.

Un autre qui ferait mieux de tourner sa langue avant de parler c'est«Michou l'ami des stars»alias Michel Sammarcelli maire de Lège Cap Ferret. Le bonhomme se fillonise en voulant supprimer la prime de fin d'année aux employés municipaux qui prennent trop d'arrêt de travail pour aller aux cèpes et à la palombière en automne,pour aller aux seiches en mai et aux casserons à la fin de l'été.

«-50 balles en moins pour les feignasses. Est ce que je me plains moi? Non, jamais malade toujours d'attaque. Je ne prends plus de coke.. ça me faisait grincer le dentier. Mais depuis que ma Zaza me donne des amphéts, je vois la vie en rose.»

La vie en rose c'est ce que je souhaite à Gotlib qui rend orphelin sa coccinelle,Gai Luron et Pervers pépère. Ce génie de la bande dessinée qui a accompagné mon adolescence  laisse une oeuvre considérable, les dingodossiers, rubrique à brac, fluide glacial qu'il faut relire sans modération et que l'on peut laisser dans sa bibliothèque. Bon vent monsieur Marcel.

 

264784GAILURON

 

Pour finir,c'est par la couleur verte de l'espérance que je vais conclure ce billet. Au début de l'été un ami m'avait alerté d'un énorme scandale écologique qui était en train de se dérouler aux USA dans le Dakota Nord. Un lobbying pétrolier voulait faire passer une pipeline d'ouest en est à travers les états unis. Le tracé coupait une réserve indienne et en 

IMG_20161206_0001passant sous un lac et une rivière ce qui pourrait indéniablement pollué les réserves d'eau de ces tribus. Pour les donneurs d'ordre il ne devrait pas y avoir de résistance, c'est pour le bien de l’Amérique. Sauf que les indiens ont eu l'intelligence de s'unir et les tribus fachées depuis des lustres se sont de nouveau serrées les mains pour combattre cette injustice. L'emploi de la force a été utiliser pour les déloger mais la non violence décidée réussissait à faire changer l'opinion publique en leur faveur. Quelques stars prenant le risque de se faire blaklister ont alerté les médias . Des vétérans de guerre sont venus spontanément les aider et sûrement que la défaite d'Obama à l'élection a poussé son administration à signer l'annulation du projet. C'est une belle victoire mais la guerre est loin d'être finie.

Pour ma part, petit colibri, j'avais signé toutes les pétitions possible pour leur défense et je viens de recevoir ce mail qui me réchauffe le cœur. Je sais bien que c'est une lettre type mais cela me conforte dans ce que je pense de la définition du mot lutte.En voici la traduction :

Patrick

Hier, nous avons été avisés que le Corps des ingénieurs de l'armée des États-Unis n'accorderait pas la servitude pour traverser le lac Oahe pour le pipeline Dakota Access. Au lieu de cela, ils préparent une déclaration d'impact environnemental concernant les itinéraires de rechange pour le pipeline. Cette action confirme fermement ce que la tribu Sioux Rock de Standing a toujours dit - que nous avons tous la responsabilité de protéger nos eaux pour les générations futures.

C'est un moment historique. Pendant des siècles, la tribu des Sioux du royaume de Standing et des tribus à travers le pays ont fait face à une injustice fondamentale de la part du gouvernement fédéral qui a pris de temps en temps nos terres et a tenté de détruire notre mode de vie. Nos traités et nos droits humains ont été ignorés, nos intérêts en matière de protection des terres et des eaux ont été jugés sans importance et nos voix n'ont pas été entendues.

C'est cette histoire partagée qui a conduit les tribus à se réunir comme jamais auparavant pour chercher la protection de nos eaux contre la menace du pipeline Dakota Access. Avec la paix et la prière, les autochtones de centaines de tribus ont dit: notre avenir est trop important. Nous ne pouvons plus être ignorés. Le but était de protéger ces eaux sacrées, et de le faire au nom de nos enfants.

Et, avec la décision d'hier, il est clair que nos voix ont enfin été entendues.

La décision d'hier démontre que, malgré tous les défis auxquels les tribus sont confrontées et tous les terribles torts que le gouvernement fédéral a commis au cours des années, la justice pour les Indiens demeure possible. Mes remerciements à l'administration Obama, et en particulier au secrétaire adjoint Darcy, pour le respect de la loi et la bonne chose.

La décision rendue hier dépend en grande partie des milliers de personnes courageuses qui mettent leur vie en garde pour se tenir debout avec Standing Rock à l'appui d'un principe de base - que l'eau est la vie. À Standing Rock, nos jeunes ont joué un rôle important dans la diffusion de notre message et je suis tellement fier de ce qu'ils ont pu accomplir.

Mais Standing Rock ne pouvait pas être venu tout seul. Des centaines de tribus se sont rassemblées dans une manifestation d'unité tribale non vue depuis des centaines d'années. Et des milliers de peuples indigènes du monde entier ont prié avec nous et nous ont rendus plus forts. Je suis reconnaissant à chacun de vous. Et comme nous tournons la page avec la décision d'hier, je suis impatient de travailler avec beaucoup d'entre vous lorsque vous retournez dans vos communautés d'origine pour protéger vos terres et vos eaux et la souveraineté de vos tribus.

Mes remerciements à tous nos alliés, ici et partout dans le monde, qui ont chacun contribué à cet effort. Je tiens à faire une mention spéciale aux anciens combattants qui sont venus à Standing Rock ces derniers jours. Je suis sûr que la force de votre message à l'appui de Standing Rock et les droits des Protecteurs de l'Eau ont eu un impact puissant alors que l'Armée a pris sa décision. J'apprécie tout ce que vous avez fait.

Si aujourd'hui est une grande journée, il reste encore beaucoup à faire pour protéger les droits des tribus et garantir la justice pour les peuples autochtones partout dans le monde. À l'aide de la paix et de la prière comme guide, et avec les enseignements de nos aînés et avec l'inspiration de nos jeunes, je crois qu'il y a beaucoup à faire pour l'avenir. Cordialement,

Dave Archambault, II, Président

 

Entre temps, Donald Trump a nommé Scott Pruitt à la tête de l'agence de l'environnement et le bonhomme mange dans la mains des pétroliers et charbonneux en étant un fervent climato-sceptique. D'autres luttes vont sûrement éclore et cette nomination n'est pas trop de bon augure.

Cependant, je me prends à rêver en voyant François Hollande enterrer définitivement le projet de l'aéroport de Nantes Notre Dame des Landes. Ce serait une élégance de sa part et une promesse tenue.

http://www.lalibre.be/actu/planete/le-pipeline-ne-passera-pas-a-standing-rock-584576a9cd7003fc401101b6