farniente-2660791278-361496

 

Que c'est bon la farniente ! Rien faire, juste observer le temps qui passe dans un hamac suspendu à mon chêne qui filtre les rayons du soleil m'amenant juste la douce chaleur nécessaire pour siroter tranquille mon mojito bien glacé. Je ne vais pas vous faire l'éloge de la paresse car sur le bassin d'Arcachon la saison estivale bat son plein et on peut dire que le tourisme de masse désiré par nos élus est bien présent. En regardant le visage de certains commerçants on peut apercevoir les euros qui poussent dans leurs oreilles. Alors avant toute chose je voudrais mettre à l'honneur Jacques Storelli et son association l'ADPPM(association de défense et de promotion de Pyla sur mer). Ils sont les seuls à comprendre et analyser l'importance d'avoir un site remarquable sur leur commune. Ils sont aussi les seuls à étouffer les chants envoûtants des lobbyistes bétonneurs aux oreilles des élus locaux. La dune du Pilat doit rester un incontournable sans devenir une machine à cash. Pour cela, je leurs tire mon chapeau.

Ces jours ci nous avons pu voir comment avec une info bidon on peut construire un énorme buzz médiatique remontant jusqu'aux hautes autorités politiques pour créer une polémique aussi absurde que la bêtise des élus qui ont plongé dedans les pieds en avant. Je veux parler du burkini. S'il vous plaît, arrêtons d'être cons.Cessons de voir le mal partout. Le burkini permet à la femme musulmane de profiter de la baignade  et de jouer avec ses enfants tout en respectant sa foi. Il n'y a rien de choquant. En Asie beaucoup de peuples se baignent tout habillé pour se protéger du soleil. Au Japon  et en Chine ils ont même inventé le face kin902539-530x375i dans le même but. Quelque soit la raison chacun est libre du moment qu'il respecte l'autre. Pour ma part je trouve cela très laid et assez inconfortable mais je m'en fous ce n'est pas moi qui le porte. A l'océan j'aime laisser la foule sur le grill pour aller marcher le long de la plage. Au bout de quelques centaines de mètres les premiers nudistes apparaissent se lézardant au soleil. Un couple de retraité me regarde passer. Ils sont bronzés comme deux saucisses oubliées sur le barbecue. Je me demande comment on peut être aussi grillé et si c'est bien bon pour leur peau. Mais je m'en fous, ils font ce qu'ils veulent. Le monsieur se gratte généreusement les parties génitales en fixant l'horizon pendant que madame se retourne sur le ventre pour positionner une épingle à linge entre les fesses. C'est après réflexion que j'ai compris que la dame voulait aussi se dorer la raie du cul. Faut être sacrément tordu quand même, mais si c'est son truc alors je m'en fous. C'est alors que je retrouve ma smala, qu'un couple avec deux chiards déboule pour se coller à ma serviette. Si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi alors qu'il y a de la place autour, les gens s'agglutinent tous ensemble. C'est un grand mystère. Les gamins hurlent fort en envoyant du sable à l'entourage. Ils veulent aller se baigner et le font savoir. Le gars un peu bedonnant casquette des Lakers sur le crane ouvre le parasol puis déplie son siège pour s’asseoir en attrapant le journal l'équipe. D'un ton sec :

« -Chéri occupe toi des gosses »

La dame vient juste d'étendre sa serviette et s’apprêtait à prendre un magazine. Une jolie femme toute élancée d'une blancheur extrême portant un grand chapeau de paille et de larges lunettes de soleil. Elle s’exécute sans rien dire en emmenant les gosses se baigner. A son retour, à peine arrivée le gars lui demande la bouteille d'eau qui se trouvait dans la glacière à ses pieds. Elle s'exécute  en retirant ses lunettes et c'est là que je vis qu'elle avait le visage tuméfié. A cet instant j'étais beaucoup plus gêné et choqué par cette image, que voir une femme en burkini.

En parlant d'infos j'aimerais que le quotidien Sud ouest arrête de servir la soupe aux élus locaux en pondant des articles insignifiants aussi puissant qu'un billet dans Closer. En début de saison nous avons eu droit aux vacances en Espagne en Harley Davidson de Béguey (petit coq en gascon alias Bruno Lafon maire de facture). Il est revenu le teint halé avec des moucherons encore sur les dents en chantant « Born to be wild ». Puis ce fut le tour de la marche de la Baleine ( alias Marie hélène des esgaux sénatrice maire de Gujan Mestras) sur les chemins de Compostelle. Elle a eu tout le temps pour réfléchir à savoir quel mandat il faudra se séparer mais n'ayant pas eu la réponse elle est allée se consoler aux fêtes de la mer afin que le vin blanc et les huîtres associés à une paires de cymbales puissent l'aider à faire le bon choix. Droopy (alias Jean Yves Rosazza  maire d'Andernos) a même eu la faveur de Bernie (alias Bernadette Dubourg journaliste à sud ouest) l'Agathe Godart locale pour un article dégoulinant de pommade compassionnelle et intimiste. En voyant l'état de grâce s'estomper il a sûrement besoin de se rassurer en observant les rumeurs andernosiennes qui grondent sur l'horizon comme un orage en été. Que dire de l'article sur Don Saluste (alias Michel Sammarcelli maire de lège Cap Ferret) ou l'on apprend que le bonhomme est un addict de la big pomme et du pokémon go à 75 ans. Totalement ridicule :

Au SIBA (syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon) Michou l'ami des stars erre dans toutes les pièces en fixant son smartphone. Des gouttes de sueur s'échappent des tempes blanchies et son rythme cardiaque monte d'un cran. Il entre dans le bureau de Zaza (alias Isabelle Galinier responsable du tourisme et de la communication) et se précipite sur la terrasse de son bureau ou cette dernière savoure les rayons de soleil de sa pause déjeuner.

« -Ne bouge pas ma Zaza. Il y a un salamèche juste sous ta jupe. Et hop in the pocket le monstre ! Ce jeu me rend dingue, c'est comme quand je suis au Cap ferret et que je vois des lingots d'or dans une parcelle inhabitée. »

A la kommandatur d'Arcachon le seigneur « Crème antirides » (alias Yves Foulon député maire d'Arcachon)est en pleine crise Estrosienne. Il voit des barbus partout. Il faut dire que cette ville d'immigration de retraités n'est pas habituée à fréquenter le basané ou autre culture. Il faut donc sécuriser à outrance toute manifestation publique au cas ou et le monsieur ne lésine pas sur les moyens. Il a même embaucher un garde du corps devant son bureau. Moussa, une bestiole de deux mètres avec des bras en forme de jambon iberico qui vérifie la moindre allée et venue avec l'obligation d'être rasé de prés chaque matin.

« -Monseigneur, le club de bridge demande une sécurité renforcée pour leur tournoi annuel dit Vévette (alis Yvette Maupilé l'adjoint maire) en vérifiant le rasage de Moussa.

-Tu as raison ma bonne Vévette, le jeu est un vice pour ces barbares . Envoies y donc deux cars de CRS et Moussa. Les mamies aiment bien le black bien baraqué.Toi aussi à ce que je remarque... »

 

Heureusement que « la dépêche du bassin » sort un peu de cette communication propagandiste en s' intéressant davantage aux problèmes environnementaux. Dans le dernier numéro 1056 un article démontre que plusieurs études scientifiques s'alarment de la hausse de la contamination chimique dans le fond du bassin par des teneurs en cuivre particulièrement élevées. Lisez cet article ci joint et vous voyez bien que ce n'est pas moi qui le dit.

IMG_20160820_0002

 

Depuis plus de dix ans je rabâche sans cesse sur l'inutilité de l'usage des anti fouling. Avez vous vu dans quel état se trouve les plages nord bassin ? Au bord de l'eau on n'arrive même plus à voir ses pieds et des algues vertes stagnent en surface donnant presque l'impression de se baigner dans la Garonne. Chers élus continuez à vouloir attirer encore plus de monde. Vos noms seront associés à ce désastre et le summum de la mauvaise foi vient d'être atteint une nouvelle fois par Michou l'ami des stars (alias Michel Sammarcelli) et président du SIBA. Le bonhomme veut savoir quel est impact des médicaments et crèmes solaires sur notre environnement. De qui se moque t'on ? Il y a des lustres que l'on sait déjà que les molécules de ces produits se retrouvent indéniablement dans les rejets des eaux usées et il feint d'apprendre la nouvelle en voulant engager une étude payée par le contribuable qui dira tout ce que je viens de vous dire. Pire même, il voudrait que nous changions notre comportement pour améliorer cette situation pour nous rendre responsable de ce désastre alors que tout le réseau des eaux usées est obsolète et trop onéreux à adapter ce qui freinerait l'ambition de ces oligarques. Honte à vous.

Je vous invite à lire ou relire mes billets qui traitaient du sujet.

http://www.lecridelabernache.com/archives/2011/12/18/22996500.html

http://www.lecridelabernache.com/archives/2012/01/24/23329002.html

http://www.lecridelabernache.com/archives/2010/06/23/18406513.html

 

zoste-res