CiY7bWRWgAAl9KG

L'autre jour un abruti m'a mis dans la tête la chanson du petit bonhomme en mousse. Vous savez celle de Patrick Sébastien qui vous perfore les neurones pour s'installer durablement dans votre disque dur pour le reste de la journée.. Ti la li la li la li ..ti la li la li la li. Et en feuilletant le journal j'ai eu une inspiration. Une révélation. Je venais de découvrir le vrai petit bonhomme en mousse, en chair et en os, en voyant le député maire d'Arcachon Yves Foulon alias « crème antirides » se pavaner sur les planches d'une salle de spectacle pour apporter son soutien à son mentor Nicolas Sarkozy en vue de la prochaine élection présidentielle. C'est une évidence. Dans les paroles de la chanson il y a :

« Qui s'élance et rate le plongeoir...la petite, petite marionnette qui s'étale et qui s'entête »

Bingo, le petit bonhomme en mousse est démasqué et il a des envies de grandeur et de rêves. Alors il décide de glorifier la rédemption de son guide et maître à penser en réunissant les clients de son électorat dans la salle de spectacle de la ville voisine La Teste. Il vaut mieux une petite salle bourrée à craquer qu'un Olympia trois quart vide. Il réglera l'ardoise sûrement un peu plus tard.

« -Je vais être direct. Beaucoup se disent : mais qu'attend-il ? Pourquoi ne se déclare-t-il pas ? C'est les sondages ? (c'est vrai qu'il est au fond du trou) Les affaires ? (Ha ha ha) La réalité, on la connaît tous.(sauf Yves Foulon) Je vois Nicolas tous les mercredis (dans les pissotières de l'assemblée?!)et il va y aller. Il sera candidat dans quelques semaines. ( quelle surprise !!

Devant un public qui balance la tête de haut en bas à toutes ses phrases il est épaulé par des seconds voir troisièmes couteaux. Il faut bien avouer qu'il faut avoir vu la vierge pour croire encore à Sarkozy, car le bougre est grillé comme une belle saucisse. Chose bizarre, le squale alias Jean Guy Perrière maire d'Arès était présent. Je le soupçonne d'avoir une petite idée derrière la tête. Sarko il a en a rien à battre. Il n'est pas ni dieu ni maître mais plutôt tout pour ma gueule. A force de rester dans l'ombre de l'oligarchie arcachonnaise à voir les autres se goinfrer et l'âge avançant le monsieur a peut être envie de croquer un peu plus du gâteau avant de tirer sa révérence. Alors sur l'estrade le squale fracasse du Hollande à tout va et cogne sur le mouvement « Nuit debout »

« -C'est vrai que c'est mieux de discuter, boire et fumer je ne sais trop quoi plutôt que de travailler (Ben oui monsieur Perrière, c'est mieux de discuter boire et fumer pour essayer de changer le monde que de travailler pour ne rien faire.)

-« Aujourd'hui, on peut se demander s'il ne vaut pas mieux être délinquant qu'honnête » ( Oh le c..!! il a osé. Sarkozy est un bel exemple et à l'assemblée nationale un député vote les lois avec un bracelet électronique à la cheville)

Alors le député reprend la parole pour ajouter une petite louche d'huile sur le feu.

« -Nicolas Sarkozy va gagner. Il doit gagner. » Parce qu'actuellement, c'est « la chienlit » (Il s'emballe le petit bonhomme en mousse. Du calme tout doux. C'est vrai que c'est le bordel et que Hollande and co sont

btv1b9018186x

de la même trempe que leurs prédécesseurs)

Ti la li la li la li...Ti la li la li la li...

http://www.sudouest.fr/2016/05/31/nicolas-sarkozy-sera-sur-le-bassin-le-jeudi-23-juin-2381559-2733.php

 

Mais le petit bonhomme ne s'arrête pas là. Il est gonflé à bloc, pas parce que il peut éponger du liquide sur la table mais par la mégalomanie aiguë du bâtisseur. Le béton lui coule dans les veines. Après vouloir imposer le projet cubique du pôle océanique aquitain (dont beaucoup de procédures judiciaires en opposition sont en cours) il balance la construction de son palace sur le front de mer sans faire de demie mesure, pour l'emploi le développement durable et l'image de la ville. En plus il prévoit d’empiéter sur la plage pour privatiser le jardin du bouic bouic. Ben voyons, Cléopâtre n'aurait pas fait mieux. Pour être un palace il faut une histoire, une âme, un lieu et un restaurant gastronomique. Il est hors de question que cette clientèle aille manger un panini «  chez suzette » ou les plats sous vide de certaines officines. Mise à part aller glisser quelques euros dans les poches à Partouche elle devra faire des efforts d'imagination pour se lâcher un peu dans cette ville vieillissante. Certes, elle pourra méditer sur le balcon en regardant la queue de la baleine ou se pendre au lustre un soir d'hiver quand le vent soufflera sur les volets. Que l'on se rassure l'hotel disposera d'un bon client roi qui réglera toutes les factures des congressistes, des séminaristes, des artistes, et des politiques que la mairie aura invité pour amener l'animation nécessaire à ses administrés. Le client roi, c'est vous.. mais pas d'inquiétudes peut être même que Sarkozy viendra plus souvent.

 

Pour la deuxième année consécutive la Marine Morano alias Marie Larrue maire de Lanton célébrera la seiche avec la fête de la turlutte. Elle nous invite même à venir en famille. Tous les esprits dégueulasses vont encore sourire. L'année dernière j'avais écrit un billet ou tous les clubs échangistes s'étaient donné rendez vous mais cette année avec les gosses en plus, c'est sûrement tous les membres du clergé de la grande région aquitaine qui débouleront en soutane pour déguster le met sans se tacher.

Un bon ami, pour me taquiner, m'a signifiait la commémoration des 35 ans de l'existence du groupe folklorique bien célèbre sur le bassin d'Arcachon, Lous Pignots. Ceux qui me connaissent savent que depuis des années ce groupe de musiciens gâche ma séance de méditation en été tous les lundis soirs.(voir billets http://www.canalblog.com/cf/search.cfm?q=lous+pignots&bid=695580&searchBtn=Rechercher&x=5&y=7)

Pour cet anniversaire, nous devrions tous nous cotiser pour leurs offrir un somptueux voyage afin d'exporter leur musique traditionnelle pour créer l'harmonie entre les peuples. Ils pourront descendre les marches de l'avion avec leurs accordéons et leurs bignous pour entonner la mazurka du « Saut du lapin » en foulant le sol de l'aéroport de Mossoul.

Allez, bon anniversaire quand même...