auguste derriere

 

Oh mes amis, quelle déception !! Oui je suis terriblement déçu . Comment notre directrice de la communication et du tourisme du SIBA (syndicat intercommunal du bassin d'Arcachon) Isabelle Galinier alias « Zaza » n'a t 'elle pas vu cette opportunité d'ajouter un nouveau centre d’intérêt touristique capable d'attirer encore plus de touristes? Sûrement qu'elle devait être un peu amère d'être décorée que d'une modeste médaille de bronze du tourisme. D'ailleurs juste après la cérémonie dans le bureau du président :

« - Dis donc Michou (Michel Sammarcelli président du SIBA et maire de Lège-Cap Ferret) c'est quoi cette breloque en chocolat ? Tu te fous de moi. Je me décarcasse comme une malade pour te pondre des vidéos qui flattent ton ego et tu me remercie avec un bouquet à deux balles acheté à l'hypermarché.

-Tout doux ma belle. C'est « Domi la blondasse » (Dominique Christian sous préfète d'Arcachon) qui n'a pas voulu te refiler l'or direct. Le contribuable n'aurait pas bien compris. Puis tes cinéastes nous ont coûté un bras. Ce n'est pas à Mégève qu 'ils ont du partir, mais aux Maldives. Mais tu sais bien que ton Michou sait comment récompenser ceux qui obéissent. Alors maintenant, assure toi que ton ambition ne dépasse pas la dune du Pilat.

http://www.sudouest.fr/2016/04/19/arcachon-isabelle-galinier-recoit-la-medaille-du-tourisme-2335418-2733.php

Au sujet de la dune du Pilat, on vient encore de voir toute la puissance mesquine de l'oligarchie arcachonnaise en élisant Nathalie le Yondre à la tête du syndicat mixte de la gestion de la dune. La Ségolène des esteys, maire d'Audenge qui a bien compris comment goûter au mandat pour avoir une part de gâteau sera beaucoup plus souple pour avaler les couleuvres qu'un écologiste contestataire. Anéantir ainsi des années de travail qui ont donné une bonne gestion de la dune juste pour  avoir la main mise, je trouve cela minable et ces petits arrangements entre amis ne me rassurent pas du tout.

http://www.sudouest.fr/2016/04/25/une-alliance-contre-nature-2340209-4778.php

Tant qu'on y est, que dire de la réaction de la sénatrice maire de Gujan Mestras  Marie Hélène des Esgaulx qui vient de se faire taper sur les doigts pour oublier de construire des logements sociaux dans sa ville ? « La Baleine » championne incontestée du cumul de mandat crie haut et fort que l'objectif de l'état est irréaliste et inatteignable tout comme le député maire d'Arcachon Yves Foulon alias « Crème antirides »  et usera de tout son pouvoir parlementaire pour modifier cette loi à la vue d'une élection présidentielle assez favorable pour son parti. La dame sait aussi utiliser la langue de bois à merveille pour se tirer la couverture bien à elle :

« - Avec le SCOT(refusé à juste titre) l'état nous reproche de vouloir accueillir trop de population et avec cette loi, il nous demande de créer plus de logements. (Il faut oser, c'est du logement social dont on parle). On a pas de terrain et le peu de terrains qu'on a sont très chers. (Bravo madame, tout est dit.)

Comme disait mon grand père :  « A dix mètres ces gens là... »

http://www.sudouest.fr/2016/04/20/logement-sociaux-a-gujan-mestras-25-un-objectif-irrealiste-2336254-2733.php

Mais revenons à nos moutons. Je disais que Zaza avait raté l'opportunité de développer une nouvelle attraction touristique qui pourrait rivaliser avec les cabanes tchanquées, la dune du Pilat et même le Cap ferret tout en boostant la ville d'Arcachon. C'est la statue d'Héraclès qui trône dans le parc Mauresque de la ville d'hiver d'Arcachon. En effet, les attributs de cette sculpture sont la cible d'actes de vandalisme alors la mairie a décidé d'y poser une modeste prothèse amovible uniquement pour les cérémonies. Donc je vous propose mon idée :

Comme le député maire Yves Foulon alias « Crème antirides » est un grand ami de Christian Estrosi, il pourrait lui demander l'adresse de son fournisseur pour équiper le parc et ses alentours de caméras de surveillance à reconnaissance faciale au nom de la sécurité pour tous, de l'état d'urgence, du développement durable et blablabla. Pour le financement, il donnera le reste de son enveloppe parlementaire, demandera un petit effort à ses riches administrés, piochera un peu dans la caisse du SIBA, de la COBAS, de la COBAN,du conseil régional , pourra même obliger ses copains lobbyistes tels que Veolia, Groupe Pichet, Eiffage et tsoin tsoin  à mettre la main à la poche pour un mécénat. Ainsi Héraclès serait doté d' un attribut permanent qui pourrait amener bon nombre de touristes. En lui donnant un sexe généreux style Rocco Siffredi au repos et en créant une légende sur la fertilité qui ferait un buzz planétaire tel que : «  Après des années de longs combats pour avoir un enfant, Sophie s'est retrouvée enceinte de jumeaux après avoir touché le sexe d'Héraclès. » , la statue deviendrait une des attraction phare du bassin d'Arcachon. Bernadette Soubirou a soi disant vu la vierge et maintenant à Lourdes les curés portent tous des bagues en or. Au cimetière du père Lachaise à Paris si les tombes de Jim Morrison, Oscar Wilde, Marcel Proust ou Balzac sont les plus célèbres,

tombe-victor-noircelle du journaliste Victor Noir et  sa statue en bronze avec son érection post-mortem  attire beaucoup de visiteurs ainsi que le recueillement tactile des visiteuses.

Oui je sais, on va me traiter de gros dégueulasse mais s'il vous plaît arrêtons avec ce puritanisme pur et dur. Nous sommes au 21 ème siécle. Internet diffuse des images bien plus monstrueuses. Les gamins riront en passant devant, les filles ados piafferont de rire en rougissant. Certaines oseront même prendre un selfie pour alimenter les réseaux sociaux. Le bambin dira tout fort que celle de son papa est plus petite et sa maman sera peut être envieuse tout autant qu'un couple homo. D'autres Sophie et lesbiennes viendront tâter l'engin avec l'intime espoir de pouvoir enfanter afin de donner la vie pour distribuer de l'amour. Dans quelques années on pourrait même assister à cette scène :

21h30 un soir d'automne. Au poste de surveillance vidéos de la ville d'Arcachon, Raymond et Serge sont assoupis devant les écrans en écoutant un match de champions league à la radio :

« - Tiens regarde Serge, la vieille Monsaintgeon promène encore son clébard.

-Ta gueule, j'écoute RMC »

Madame de Monsaintgeon arpente d'un pas lent les allées du parc Mauresque. Sur les conseils de ses amies du club de bridge,  désormais elle a décidé de sortir le chien le soir à la place de son mari. Son caniche fraîchement toiletté tire sur la laisse tout heureux de se dégourdir davantage les pattes puis se fige pour déféquer au milieu de l'allée. La dame évite soigneusement la crotte estimant qu'elle paye assez d’impôts à la ville puis accélère son allure car la statue d'Héraclès apparaît sous le projecteur tout au bout du chemin.

« - La vieille n'a pas ramassé la merde du clebs, dit Raymond.

-Ce n'est pas dans ses mœurs puis ce n'est pas la peine de la verbaliser elle dira que son arthrose l'empêche de se baisser. C'est la mi temps, va chercher deux autres bierrotes, répond serge.

Les battements de son cœur passent au petit trot et de petits gouttes de sueurs lui envahissent le dos glissant jusqu'au bas des reins. Elle scrute le moindre détail du sexe avec délectation puis ferme ses yeux pour le saisir dans sa main. Elle se retrouve instantanément projetée dans sa jeunesse ou dans un club de Jazz de Saint Germain des Près, un soir après une nuit d'ivresse elle avait fini dans les bras de James, un saxophoniste noir américain. Pendant une semaine ils étaient restés les plus beaux amants du monde. L'effet est immédiat. De grosses bouffées d'endorphine inondent entièrement son corps et la maladie de Parkison naissante amplifie son plaisir jusqu'à lui mettre des larmes dans ses yeux.

« -Ben dis donc, elle a du être gourmande la mamie dit Raymond.

-Chut... le match a repris. »

Madame de Monsaintgeon lâche l'engin pour retrouver lentement ses esprits. Elle essuie ses yeux tout en reprenant son souffle. Elle regarde à droite, à gauche :

« - Oh non, ce con de chien s'est barré. J'espère que les deux autres idiots vont me le retrouver avec leurs caméras. »

Ainsi les vieilles bourgeoises et rombières défileront dans le parc Mauresque comme des travestis brésiliens dans le bois de boulogne  et leur fidèle compagnon à quatre pattes sera l'alibi pour l'honneur de leur vertu.

« Alors Zaza ?! Tu la veux cette médaille d'or ?

http://www.sudouest.fr/2016/04/19/la-virilite-d-heracles-mise-sous-prothese-2334776-2733.php

 

 

Décidément les légendes s'envolent comme les feuilles mortes en automne. Si Lemmy Kilmister m'avait déchiré le cœur, que j'étais passé un peu à côté de Bowie, que je n'étais pas fana de Michael Jackson,  Je gardais toujours un œil bienveillant sur Prince avec son look surréaliste et sa musique terriblement efficace. Ce perfectionniste arrivait à mettre le feu sur la scène et les tubes planétaires sortis de son génie retentiront encore longtemps dans le temps. Il suffit d'entendre les mots « Purple rain » pour que la boite à musique s'enclenche dans ma tête jusqu'aux cris de chat qui amènent le riff puissant de sa guitare. Chapeau bas et bon vent Monsieur Prince.

prince