jok

http://www.sudouest.fr/2014/09/12/l-ex-adjoint-joel-clave-quitte-le-conseil-municipal-1669098-2729.php

 

C'est avec un grand étonnement que j'ai appris la démission de Joël Clavé du conseil municipal d'Andernos les bains. Pendant plus de trente ans son maître Philippe Pérusat s'est efforcé de lui enseigner toutes les subtilités dans l'art de régner en politique pour qu'il soit son joker puis son dauphin pour les années à venir et l'élève a très bien retenu les leçons. Un sourire enjôleur, les bisous aux belles dames et aux mamies, bout entrain aux soirées endiablées, béni oui oui sachant discréditer tout ennemi par le mépris et l’humiliation en ayant la main douce pour caresser les principaux acteurs de l'oligarchie arcachonnaise.  Au fil des mandats électoraux, il apparaissait être le digne successeur de l'ancien maire mais pour être en haut de l'affiche, il faut d'abord avoir le courage de tuer son maître pour ne pas rester dans son ombre. Joël Clavé a du voir le sol se dérober sous ses pieds lors des dernières élections quand son maître mordait la poussière plongeant soudainement ses rêves dans l’abîme. Pour la première fois il allait se retrouver de l'autre coté de la barrière en étant dans l'opposition. Il est vrai qu'être à la place de Joël Confoulan l'ancien conseiller de l'opposition doit être très difficile à vivre. Si la démission de Philippe Pérusat est justifiée, la sienne peut paraître comme un signe de lâcheté. Le rat qui quitte le navire. Dans une démocratie il est essentiel d'avoir une opposition forte pour installer le débat dans les décisions. De plus, quand on est élu pour siéger, on doit avoir le devoir de l'assumer pour ceux qui ont cru en vous. Pendant 25 ans Joël Confoulan a combattu férocement l'Empire Pérusayen jusqu'à ce que l'arrogance du conseil en place atteigne son paroxysme. A chaque défaite, il reprenait sa place. Malgré tout, son long combat a permis de construire un tremplin pour l'actuel maire Jean Yves Rosazza . Malgré une cuisante dérouillée qui ne lui laissa aucun siège, il pouvait quitter l'arène politique la tête haute. Aujourd'hui, la mairie d' Andernos les bains va se retrouver sans réelle opposition et il faudra espérer que le nouveau maître du lieu gardera bien les pieds sur terre.

Cette démission coupe définitivement l'ascension tant espérée de Joël Clavé.

Aléa jacta est.

 

 

 

Nadine-Morano-lance-son-parti-le-Rassemblement-pour-le-peuple-de-France

C'est en regardant cette photo que j'ai enfin réussi à percer le mystère de la femme au chapeau.Le cliché est assez réussi. Joli chapeau, jolie femme sans plus, style cougar qui prend bien la pose en mettant tout son charme. Ce n'est pas une bourgeoise car elle n'est pas sophistiquée mais les perles aux oreilles indiquent une certaine réussite sociale. On pourrait croire que c'est Nadine Morano qui doit se rendre au grand prix de Diane ou un truc de ce style. Mais non, vous faites fausse route. C'est en réécoutant une vieille chanson que la vérité m'est apparue :

« Tata Yoyo qu'est-ce qu'y a sous ton grand chapeau

Tata Yoyo, dans ma tête y a des tas d'oiseaux

Tata Yoyo, on m'a dit qu'y a même un grelot

Mais, moi j'aime ça

quand ça fait ding ding di gue ding

Comme une samba.

Tata Yoyo se cache sous le pseudonyme de Nadine Morano . Cette adepte du Dieu Kracoucas dont la devise est « Le ridicule ne tue pas », grande danseuse de Macarena et de Lambada devient la risée dans l'opinion publique comme Christian Estrosi ou Patrick Balkany dans un autre style. A gauche aussi il y a un florilège de disciples .Thomas Thevenoud a même battu le record du monde de rapidité pour appliquer cette doctrine. On pourrait même arriver à croire que nos politiciens sont tous sous l'emprise de ce dieu énigmatique. Les frasques de Tata Yoyo font marrer la toile mais la dame veut se faire passer pour une incomprise. Pour vous bidonner allez voir Google qui détient de nombreuses pages d’où surgissent des pépites de stupidité. Dans les coulisses du pouvoir, elle a réussie à se faire une belle place à force de pugnacité et avec une grande capacité à obéir sans réfléchir. C'est une fois la haut qu'elle a voulu montrer la richesse de ses pensées et là, patatras. A chacune de ses conneries, elle rajoute une nouvelle couche et sa suceptibilité à fleur de peau en fait une
cible priviligiée pour les caricaturistes. Son dernier billet sur facebook en est une belle démonstration. Je vous le présente avec un décryptage « sauce Bernache » :

 Bardot en bikini et la dame voilée à la plage.

Le Figaro Magazine consacre sa une et un reportage à notre icône nationale : Brigitte Bardot. Cette image, d’une France fière de sa liberté des femmes m’a tout un coup frappée tant le contraste avec la scène qui s’est déroulée sous mes yeux, sur une plage de France, il y a quelques jours, est saisissante et interpelle. (Oui, je le concède, Brigitte Bardot dans sa belle jeunesse a fait péter les braguettes dans le monde entier et elle a été une icône pour son époque. Aujourd'hui, les pensées de cette dame nagent profondément dans le bleu marine jusqu'à mettre de la noirceur dans sa splendeur d'antan.)
J’ai pris moi-même cette photo, dans un lieu public, mais où personne n'est identifiable.(Sauf elle. Son père l'a reconnu par ses vêtements du jour.Désormais, elle ne peut plus voir son petit ami) Sous un chaud soleil, sur une plage de France, bondée de vacanciers en maillots de bain, un couple est arrivé. Un homme vêtu d’un short et d’un maillot manches courtes accompagné d’une femme vêtue, d’une tunique manches longues, d’un pantalon et d’un voile. En quelques minutes, l’homme se mit en maillot de bain exhibant un corps bien fait,(coquine, va !) pendant que la dame s’asseyait toute habillée, bien sagement sur le sable. Il se dirigea seul, vers la mer. Heureux de profiter d’un bon bain, il adressait à sa douce qui semblait soumise,( Ah bon, ? Qu'est ce qui vous permet de penser cela ?) seule, entourée de corps en tenue de plage, des signes de la main. Lui, a donc le droit de se déshabiller, de se baigner, elle non !(Peut être n'avait elle pas tout simplement envie de se baigner) Défiance envers la femme, défiance envers ses congénères masculins... ( ouh la, arrêtez de penser)Voir cela sur le territoire des droits de l’Homme est exaspérant ! ( Moi, ce qui m'exaspère c'est d'avoir vu un vieux couple de nudiste sur une plage publique dont le mari se secouait la nouille remplie de sable sous les yeux grand ouverts de mes enfants pendant que sa femme s'enduisait la bidoche de graisse à traire pour être encore plus carbonisé. Mais je n'ai pas pris de photo) Il n’y a rien qui porte atteinte à l’ordre public puisque la femme avait le visage découvert conformément à la loi. (Bon beh alors, il n'y a pas de problème) A la vue de cette scène, on ne peut s'empêcher de ressentir une atteinte à notre culture qui heurte en matière d'égalité homme-femme. (Faut arrêter le jaja) Lorsqu’on choisit de venir en France, Etat de droit, laïc, on se doit de respecter notre culture et la liberté des femmes. ( Manque de bol elle est née en France) Sinon, on va ailleurs !! Lorsqu’une Française se déplace dans un pays où la culture est différente, elle respecte et ne se présente pas en tenue de Bardot... (On respecte simplement les lois et la culture du pays) En France, les femmes ont gagné le droit de vote, la liberté de travailler sans l’autorisation de leur mari, la liberté d’ouvrir un compte en banque, de conduire une voiture, de porter des pantalons, l’IVG, la contraception, etc...
Même si le chemin est encore long à parcourir notamment en matière d’égalité salariale, je mesure le combat difficile qu’il reste à mener pour les autres femmes du monde, opprimées et soumises. Nous devons les y aider et dénoncer les abus de la domination masculine et être intraitable lorsqu’elle se vit en France ! (Enfin des paroles sensées mais rien ne dit que cette fille est soumise) Qu’on ne vienne pas me rétorquer encore une fois l’Islam...Je demande aux musulmans qui ont choisi de vivre en France et de s’y intégrer, aux Français de confession musulmane que nous respectons, de défendre avec moi, une simple réalité : La France n’est pas un Etat religieux, on peut y pratiquer sa religion en respectant avant tout le droit. (Sur ce cliché, personne n'a enfreint la loi) La France est un Etat laïc : Il convient de l’aimer, de respecter sa culture et le droit des femmes, l'égalité entre les hommes et les femmes ou il convient d’aller vivre ailleurs ! (« ou il convient d'aller vivre ailleurs ». Dommage c'est la phrase de trop ou le naturel qui revient au galop. Mettre Bardot aux relents FN en comparaison à une musulmane revient à créer un amalgame dans la pensée populiste quand il n'a pas lieu d'y être. Si Harlem Désir vous soutient c'est qu'il est devenu l'ombre de lui même en étant le caniche arabe de service qui se couche quand on lui demande. Comme vous, il devrait bien réfléchir avant de parler)

 

coup-de-gueule-de-nadine-morano-contre-une-femme-voilee-a-la-plage

 

Une fois n'est pas coutume, j'ai retrouvé une vieille vidéo perso qui remplacera Annie Cordy.