AfficheArcachonBainDeMer

smurfit_kappa_logo

 

Mes vacances ont été vite gâchées par ce que je viens d’apprendre. On autorise le rejet de la liqueur noire préalablement traitée, par le tout à l’égout du wharf de la salie qui ramènera indéniablement sa merde sur le bassin d’Arcachon. C’est profondément honteux et aussi scandaleux que le silence des médias et des élus.( même s’ils commencent à se remuer un peu la carcasse) Il faut dire que la saison touristique bat son plein, alors balancer que l’eau de baignade est diluée avec de la soude caustique serait du plus mauvais effet.

  Ne pas engager de polémiques inutiles. L’incident de l’usine Smurfit à Biganos démontre toute la puissance d’un lobby industriel face aux autorités de tous bords. Que cet incident soit mineur pour certains ou majeur pour d’autres, il n’est que le résultat des constatations dénoncées depuis plus de vingt ans. Il suffit de regarder l’état de rouille de la cuve qui a explosé . L’industriel se fout royalement de notre gueule en maintenant au minimum ses installations désuètes, en polluant allègrement le sites par ses rejets depuis 40 ans pour engranger un maximum de profit. Je n’ai rien inventé, les lobbys utilisent cette méthode depuis des lustres. Les élus locaux ont fermés les yeux depuis bien longtemps en croyant bien profiter des largesse de l’usine. C’est 450 emplois direct, des impôts locaux qui rentrent dans la caisse de la ville et quelques petites donations ci et là pour des manifestations culturelles. L’engluage est total (sans jeu de mots). Kappa nous demande en gros de nettoyer le résultat de sa grosse bêtise en menaçant de montrer l’agence pôle emploi à ses employés et fait comprendre une possible fermeture du site dans l’état actuel si les choses ne s’arrange pas rapidement dans la plus grande discrétion si possible.

Et nous, pauvres cons que nous sommes nous allons être obliger de payer la réparation et de lui dire merci pour qu’il nous renvoie sa merde en retour? Je n’arrive pas à accepter une idée pareille. C’est minable.

Je décerne à l’unanimité de moi-même, la palme d’or du plus gros fumier du moment à l’usine Smurfit Kappa de Biganos et à tous ceux qui signent les autorisations. 

Pour ceux qui veulent comprendre la réalité: http://www.facebook.com/lebassindarcachon

 

 

Pour me consoler je vais mettre mon casque sur les oreilles et me balancer un vieux Pink Floyd puis laisser mon âme divaguer dans l’ombre de mon prunier qui supporte toujours mon vieil hamac à l’heure de la sieste. Dans un des couplets , la chanson dit:

How I wish, how I wish you were here Comme je souhaiterais, comme je souhaiterais que tu sois ici

We're just two lost souls Nous ne sommes que deux âmes perdues

Swimming in a fish bowl Nageant dans un aquarium

Year after year Année après année

Running over the same old ground Courant sur la même terre usée

What have we found ? Qu'avons-nous trouvé ?

The same old fears Les mêmes vieilles peurs

Wish you were here Je souhaiterais que tu sois ici