Lloyd_Banks_The_Cold_Corner_2-300x300

 

Je ne peux pas passer au travers de cette tragédie sans y poser mon regard. Les débats et les polémiques vont faire rage remplissant les feuilles blanches et les pixels des médias. Quand la vérité dépasse la fiction, nous sommes complètement démunis de nos repères existentialistes. Nous sommes plongés entre l’effroi et la compassion pour les victimes pour essayer de trouver une protection. Les chaines info tournent en boucles en déversant une soupe insipide resservie à outrance, assaisonnée par des experts à cols blancs qui dans un langage incompréhensible essayent de donner le pourquoi et le comment de la chose dont le moindre quidam ne saisira le vrai sens. Combien d’entre vous, pouvez donner la vraie définition de Salafisme ou djihadiste?  Alors, je me pose des questions. Je me dis que ce pauvre gamin ( oui, pauvre gamin)  a finalement réussi sa vie en devenant un chevalier djiad. A coté de lui, le tueur norvégien Anders Behring Breivik avec ses 74 victimes passe pour un petit amateur. Mohamed Merad c’est du lourd. Il dessoude grave en mettant l’ignoble au service de ses convictions pour semer le trouble de nos propres convictions. Colt 45 calibre 11.43. Il bat tous les serial killer américains. Oui un français, un vrai français et non pas un français d’origine algérienne comme on dit ou alors il faudrait dire que Sarkozy est un français d’origine hongroise, que Valls est un français d’origine espagnol etc etc . Non, je ne veux pas faire l’apologie de ce jeune homme. Je lui crache dessus mais je m’interroge simplement car ce gamin n’est pas né criminel mais il est devenu criminel. L’urgence est de réfléchir pour essayer de trouver une explication à ce mécanisme qui gangrène l’humanité. Un enfant qui meure de faim toutes les 20 secondes, c’est aussi monstrueux que la tuerie de Toulouse. Que dire des gamins grecs qui s’injectent le sida dans les veines pour toucher une pension de 700 euros à cause de la finance qui spécule sur le chaos d’un peuple. Les femmes et enfants irakiens tués par les mensonges de Bush sont-ils sordides, abjects ou politiquement correct? Le gars de France télécom qui s’immole par le feu et le gars qui butent sa famille avant lui car le banquier vient  prendre leur maison sont des faits divers de la même teneur sauf que notre perception est tellement modifiée que notre cerveau n’est plus capable de trouver ou se cache l’abominable. Il est grand temps de se regarder dans la glace , de se regarder le fond des yeux pour essayer d’y voir l’étincelle. En lisant bien  les manuels d’histoire, je crois bien  que les plus gros traumatismes sont générés par des gros cons de blancs. Donc tournons la page et paix à leur âme.

 

Pour qui, comment quand et pourquoi ?
Contre qui ? Comment ? Contre quoi ?

C'en est assez de vos violences.
D'où venez-vous ?
Où allez-vous ?
Qui êtes-vous ?
Qui priez-vous ?
Je vous prie de faire silence.
Pour qui, comment, quand et pourquoi ?
S'il faut absolument qu'on soit
Contre quelqu'un ou quelque chose,
Je suis pour le soleil couchant
En haut des collines désertes.
Je suis pour les forêts profondes,
Car un enfant qui pleure,
Qu'il soit de n'importe où,
Est un enfant qui pleure,
Car un enfant qui meurt
Au bout de vos fusils
Est un enfant qui meurt.
Que c'est abominable d'avoir à choisir
Entre deux innocences !
Que c'est abominable d'avoir pour ennemis
Les rires de l'enfance !

 

BARBARA

 

 

 

 

On passe du coq à l’âne. L’autre jour j’ai découvert à la télévision, la nouvelle campagne de promotion touristique du bassin d’Arcachon. A la première vue, le spot en HD est bien glamour avec des images bien léchées. Un pied dans le sable, un ULM au dessus de la dune du Pilat , un BoBo qui remonte cette même dune, des gosses jouent sur le sable et un jeune couple bodybildé trampouille dans une eaux solarisée qui crée des petites vaguelettes, une famille sur une piste cyclable semble visiblement heureuse, la bourgeoise qui sourit sur la pinasse Dubourdieu ou les chrome et le bois exotique brille de mille feux pour finir sur des amis style « petits mouchoirs » qui dégustent des huitres à l’apéro. Et si on y regarde de plus près, il me semble même apercevoir Isabelle Galinier (responsable com du SIBA). Espérons que se soit bénévolement sinon ce serait un joli conflit d’intérêts.  Puis arrive le slogan:

« Les vraies vacances, c’est ici »

Mais c’est ou? Au Ferret, au Pilat ou à Arcachon? Et les autres villes ou il faut attendre la marée pour aller se tremper dans une eau de plus en plus brunâtre? Ils sont ou tous les bateaux de plaisance devant les cabanes tchanquées? Et les huîtres elles sont d’où, d’une écloserie, de Marennes ou d’Irlande. Et les poubelles flottantes et les égouts du Wharf? En gros, si tu as du pognon tu es le bienvenu. Pour les autres, renseignez vous bien.

 

 

 

A Andernos les bains une ville ou parfois il faut attendre la marée pour tremper sa carcasse, son maire Philippe Pérusat alias Phiphi 1er sort l’artillerie lourde pour essayer d’atomiser le standing de ces administrés.

IMG lire ce fichier

 A Matoucat, toutes personnes possédant un petit avion pourra désormais s’offrir une maison sur 3000mètres carré avec un petit garage pour son coucou en zone humide mais en supprimant toute biodiversité et en bafouant allègrement les lois existantes. Le seigneur accordera quelques petits lots pour les sociaux et faibles revenus sur l’ancienne décharge ou des tonnes de déchets de tous styles ont été enfouis depuis des décennies. Heureusement l’association apolitique « Ecocitoyens du bassin d’arcachon » avec à sa tête Josiane Giraudel essaye de lutter contre cette folie destructrice. Cette dame se donne corps et âme à défendre ce qui peut être sauvé. Elle y met son énergie, son argent. La bernache lui adresse tout son respect et incite ceux qui se sentent responsables de l’environnement , de donner un coup de main à cette association. Josiane saura vous ouvrir les yeux.

 http://www.ecocitoyensdubassindarcachon.org/