Snapshot_20100709En ce moment, il y a un film documentaire avec d’excellentes critiques qui a attiré mon attention. « TOUS AU LARZAC ». J’avais vaguement entendu parlé de cette affaire qui avait fait grand bruit dans les années 70-80 alors j’ai plongé dans internet pour rattraper ma lacune. Au fur et à mesure que je m’enfonçais dans cette histoire, je prenais un grand bol d’air pur dans mes neurones, réconfortant et solidifiant mes convictions. La lutte de ses hommes et femmes contre le pouvoir est belle. Avec intelligence, ténacité et solidarité en créant un serment, ils ont su déclencher un mouvement national pour leur noble cause, obtenant l’appui d’un futur candidat à l’élection présidentielle. A son élection, François Mitterrand tenait sa promesse non sans mal en enterrant définitivement cette affaire.
 

De nos  jours, il est tellement difficile de faire adhérer les gens à une cause telle qu’elle soit, que ce documentaire vient à point nommé. L’opulence pour quelques uns, le conformisme pour certains et la survie pour la plus part d’entre nous sont des facteurs qui empêchent de regarder les problèmes en bas de notre porte. Rien que sur le bassin d’Arcachon, sans ouvrir bien les yeux, vous découvrirez une multitude de causes à défendre. Si vous n’en trouvez pas, je vous invite à lire mon blog pour en trouver à la pelle. Sans chercher bien loin, j’ouvre « la dépêche du bassin » du 24 au 31 novembre 2011. A la une, Disparition de la flore: Non les bernaches ne nuisent pas au bassin.

Pendant trois ans, trois chercheurs à plein temps financés par l’Europe, les conseils généraux, régionaux et le SIBA (tiens tiens) ont planché sérieusement pour pondre un dossier de 195 pages qui innocente la bernache.

En 15 ans, j’ai observé la régression des herbiers mais pas une seule fois j’ai pensé que les bernaches étaient responsables. Non, cette idée ne m’a jamais traversé l’esprit. Comment peut on incriminer un oiseau migrateur qui depuis la nuit des temps revient sur le bassin d’Arcachon? Il aurait été plus judicieux de s’interroger d’abord sur les traces de pesticides et sur l’impact de l’explosion démographique, sur le Wharf ,les déchets toxiques enfouis et les rejets de l’usine Smurfitt. Depuis longtemps je suis contre l’utilisation d’anti fouling pour les coques de navires. J’ai toujours pensé que pour un si cours usage de plaisance, on pourrait remplacé l’Irgarol par un bon coup de Karcher en fin de saison. Pourquoi ne pas essayer?test_ifremer_de_l_irgarol

Accuser le réchauffement climatique sera une nouvelle perte de temps. Les coupables sont devant nos yeux et combien faudra-t-il d’ années supplémentaires à admettre cette vérité?

Il est très difficile de sensibiliser les gens car le système en place emprisonne le raisonnement par l’illusion du bien être. En juin dernier, je vous avais parlé de Gochoki cette villa basque que l’on veut détruire pour un immeuble haut standing.

http://paterzan.canalblog.com/archives/2011/06/26/21488944.html

Je soutiens ces gens qui s’opposent à sa destruction car leurs arguments sont légitimes. Mais à vouloir se battre sincèrement contre un système parfaitement huilé ne suffit pas.  Les recours déposés devant le tribunal administratif contre le projet immobilier ont échoué pour vice de forme car les recours envoyés à l’agent immobilier ont été en courrier simple au lieu d’être en recommandé comme la justice le prévoit. L’amateurisme des honnêtes gens est la force des puissants. Comment se fait il que l’administration n’a pas informé les plaignants de la marche à suivre pour un dépôt de plainte? C’est minable. Ceux qui ont désormais un permis de construire en bonne et due forme doivent bien rigoler. Pas moi.

Les causes de s’indigner ne manquent pas, elles sont légions. Aussi insignifiantes qu’elles puissent paraître, il est nécessaire de se poser des questions qui justifie le pouvoir de dire non. La contradiction est utile au débat pour faire avancer la vérité. Quand mes gosses me disent NON, je demande alors de m’expliquer pourquoi et parfois, une explication totalement improbable arrive à me faire changer d’avis.

 

Pour ceux qui veulent approfondir, j’ai un bon article sur Le monde entre Rony Brauman et BHL.

http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/11/24/l-operation-libyenne-etait-elle-une-guerre-juste-ou-juste-une-guerre_1608874_3232.html

 

Pour se dérider un peu , Delphine Mac Carty. Elle est trash, irrespectueuse parfois limite mais elle est belle.