city andernos

photo détourné de http://ducoteduteich2.wordpress.com/

 

C’est en regardant jouer ma fille et en lisant l’édito du magazine municipal n°65 d’Andernos les bains, que j’ ai eu une révélation. Ma fille joue à City ville ce nouveauif jeu d’application qui fait le buzz sur Facebook. On doit construire sa ville idéale pour le bien être de la communauté. Je me suis dit, c’est tout à fait lui. Notre maire Philippe Pérusat est un grand avant gardiste car depuis plus de trente ans il construit à lui tout seul sa ville idéale. Andernos City .Rien que pour le bien être de la communauté et comme dans le jeu, il faut que cela rapporte un peu d’argent quand même. C’est beau n’est-ce pas ?

Donc dans son dernier édito, notre adepte de Keynes commencent fort . L’allusion à DSK est bien inutile ou faut il y voir une interprétation quelconque? Il enchaîne en signalant qu’il a de la compassion pour les indignés espagnols, ne retenant que ce ne sont presque que des jeunes qui aspirent à avoir un travail ,un salaire, un toit. Le mouvement Indignados ne se résume pas qu’avec cette revendication. Jeunes et vieux dénoncent la corruption des élus démocratiques, les oligarchies mises en place depuis des décennies et demandent une justice sociale plus équitable.

http://paterzan.canalblog.com/archives/2011/05/29/21259544.html

Il termine son introduction par « Est-ce trop exiger? » La réponse coule de source mais il faudrait quand même qu’il quitte son monde virtuel pour voir la réalité du terrain. Il est quasiment impossible pour un jeune ou jeune couple de s’installer définitivement à Andernos les bains. Il suffit de demander autour de vous pour apercevoir la vérité de ce propos. Des plans d’actions sont menés pour sauver la villa Gochoki mais des appartements de 70 mètres carré à 368 000 euros sont déjà en vente.

http://www.agencedulittoral.com/fiche-detaillee.php?id=refArau

pour les logements sociaux il faudra attendre encore un peu pour définir sérieusement la date du prochain conseil municipal qui décidera la date ou la question sera à l’ordre du jour.

Le paragraphe suivant l’introduction donne les réponses que notre bon maire veut mettre en place pour arriver à sauver nos jeunes du marasme économique. Il nous balance une nouvelle fois son projet d’allongement de la jetée qui: dynamisera l’activité économique commerçante, artisanale et ostréicole . Pourquoi pas ? L’été les touristes qui débarqueront flâneront dans le centre ville… Ouais… On embauchera donc un serveur, une vendeuse de plus. Oui, d’accord… Mais ou vont-ils loger?

Les gens iront au port ostréicole acheter des huitres, se baladeront avec leur sachet toute la journée, pousseront la promenade jusqu’à la zone artisanale puis iront jeter leur dernière monnaie dans les machines à sous du Casino avant de retourner fissa prendre la dernière navette. C’est vraiment une idée de génie.

« La rénovation du port du bétey renforcera la filière nautique traditionnelle »

Je me pose des questions sur le sens de cette phrase. En agrandissant le port, ceux qui auront déjà un bateau seront susceptible d’obtenir une place. En regardant le fonctionnement de l’attribution des places depuis 30 ans, il faudra appartenir « aux intimes » de la mairie pour espérer obtenir le précieux sésame. En terme d’emploi, peut être un deuxième poste de capitaine du port. La qualité de l’eau de la plage du bétey passera du niveau B à D mais notre maire avant-gardiste a surement prévu pour les années à venir, l’accostage d’un paquebot croisière ou 3500 touristes débarqueront et iront se restaurer dans son ancienne villa , revendue à un gros groupe hôtelier qui génèrera l’emploi de 400 personnes.

Le paragraphe suivant nous indique des solutions pour répondre aux attentes de ses administrés en affirmant qu’avec tout l’argent ainsi récupéré, nous n’aurions plus rien à débourser.

La logique voudrait que notre argent servent avant tout à nos attentes. Il faudrait donc accepter ses solutions pour trouver de l’argent, ce qui revient à dire que les caisses de la ville sont déjà bien vides.

« Notre père fondateur » nous le précise même dans son épilogue: « Tendre vers Andernos les bains ville idéale »Que c’est beau, n’est-ce pas?

La dernière phrase confirme mes pensées en croyant bien que Philippe Pérusat vit dans son monde virtuel:

"Nous n’aurons guère de véritable raison de nous indigner car chacune et chacun trouvera sa place à Andernos les bains tenue ainsi à l’écart des tourments du monde." 

Un propos gravissime car pour évoluer, une société doit savoir grandir en essayant d’abord de maîtriser les tourments du monde.

 

 

sans-titre

 

 Le maire de Lège cap ferret Michel Sammarcelli doit être furax. Une plage de sa commune vient d’être interdite à la baignade. En lisant sud ouest


http://www.sudouest.fr/2011/07/30/drapeau-rouge-hisse-463730-2733.php


on apprend que la cause de cette interdiction viendrait surement de la présence de chiens baigneurs pendant le prélèvement. Il faudrait peut être songer à euthanasier tous les chiens de la commune.

Il ne faut pas s’inquiéter, tout va rentrer dans l’ordre. Les prochains prélèvements redeviendront normaux et les chiens pourront continuer leur petite baignade dans le bassin. L’origine de la bactérie est fécale mais je n’ai jamais encore vu un chien faire sa crotte en nageant.

 

 

Salut ma belle. Reposes toi enfin..


1087000209Amy-winehouse-3

 

Amy Winehouse était un diamant pur. Une Diva de la soul que la vie faisait souffrir. Incomprise, les tabloïds se sont engraissés à relatant ses frasques pour mieux creuser sa tombe. Elle disait:

« Oui, je dis juste ce que je pense. Et, comme je ne pense pas grand-chose, ils exagèrent. J’ai fait des télés bourrée, et alors ? Je m’amuse. Mon job, c’est la musique. Le reste, je m’en fous. »

 Pas grand monde ne savait qu’elle œuvrait discrètement dans le caritatif pour de nobles causes. Sida, cancer du sein, charité, lutte contre le changement climatique. Mais on préférait lire ses délires éthyliques plutôt que de voir la fragilité de cette fille. Un grand dommage et une grosse injustice.