270px_Youre_Under_Arrest_Logo

 

 

Snapshot_20100709Je ne voulais pas. Non, je ne voulais pas. Je ne voulais pas vous parler de DSK. Il est vrai que Dimanche dernier, je suis tombé sur le cul. Quel séisme! Mais je ne vais pasvous parler de DSK. Je ne vais pas faire un nouveau commentaire sur cette affaire. Il y en a bien assez sur la toile et le reste. Toute cette semaine j’ai regardé, lu écouté et ce soir, je suis dégouté. Oui dégouté. Stop. Ne cherchons plus. Nous avons l’oscar du meilleur thriller de l’année. Pouvoir, sexe, argent. La boîte à fantasmes tourne à plein régime. La bassesse humaine alimente les ondes et l’intellect bouillonne de théories puantes. Je suis sidéré d’entendre, de voir notre propre regard sur cette affaire. J’ai même entendu des anti corrida souhaiter la mort de DSK. C’est fou. Le choc des cultures nous saute en plein visage et la justice américaine nous le rend bien. Mais nous, nous pensons d’abord au complot avant le viol. C’est dingue. Quand BHL s’énerve pour défendre l’honneur de son ami, quand Jack Lang dit « qu’il n’y a pas quand même mort d’homme » , que Jean François Kahn souligne que c’est simplement un droit de cuissage, j’ai envie de rappeler à ces messieurs que le viol est un crime et qu’il ne faudrait pas l’oublier. Les chefs d’accusations sont terribles. Il faut quand même remettre les choses à leur place. Alors, innocent ou pas, complot ou pas laissons la justice américaine décider du verdict.  La même histoire en France, je pense que DSK aurait été libre. Notre justice a aussi ses travers. Arrêtons de vouloir donner des leçons au monde entier. Si la chute d’un puissant peut paraître jubilatoire, l’homme qui reste est en droit de se défendre. Une chose est sûre. Cet homme est déjà mort publiquement car même une innocence ne pourra pas retirer la suspicion des gens.
Désormais, la raison n’existe plus, laissons le temps nous dire une vérité que nous serions capable de croire ou pas.

 

 

Notre cher petit président Nicolas premier se décide enfin à essayer de tenir une de ses promesse électorale. Lutter contre le pouvoir d’achat? Non voyons. On vous a déjà dit que les caisses de l’état étaient vides. Ce monsieur tient absolument à réduire le nombre de morts sur les routes. C’est la seule de ses promesses qu’il se sent capable de réaliser. De plus, l’échéance arrive à son terme et il faut pêcher un maximum d’électeurs. Ses amis, Guéant et tutti quanti ratissent large pour récupérer les voix de la Marine. Les accidents ont augmenté ce trimestre voilà une belle occasion de faire d’une pierre deux coups. En durcissant la réglementation, la France qui se lève tôt, celle qui travaille va se faire saigner un peu plus en prenant des contraventions. La police va turbiner sévère pour mettre tout le monde au pli. Ainsi, le fric va rentrer à bloc (un radar rapporte environ 210000 euros par an), la mortalité va baisser donc la promesse sera tenu. Belle propagande n’est-ce pas? Sauf que ces décisions sont totalement panneau_annonce_radar_stpzinjustes et infondées. Sur les panneaux annonçant les radars automatiques on pouvait lire « Pour votre sécurité ». Donc si on les enlève, on retire la sécurité. Effectivement en période pré électorale la matraque va tellement bastonner que les chiffres vont baisser. Mais je veux mettre en garde monsieur Sarkosy en le désignant comme responsable et coupable des morts à venir  si jamais les chiffres remontent. Il est beaucoup plus facile de toucher le porte monnaie des plus faibles que d’essayer de trouver d’autres solutions car d’autres solutions existent. Il ne faut surtout pas taquiner le lobby automobile. Notre président pourra ainsi nous dire, les yeux dans les yeux, la main sur le cœur: J’ai réussi ma promesse. Quel grand président!

 

Ce qui est en train de se passer en Espagne me réjouit le cœur. Enfin, les gens commencent à prendre conscience de la dur réalité imposée par les puissants. L’indignation est publiquement montrée avec ces manifestations pacifiques de jeunes d’ouvriers de cadres et de pleins d’autres corps de métiers. Ensemble ils pratiquent une rébellion sociale en débattant pacifiquement sur des solutions démocratiques qui rendraient plus digne chaque citoyen. Les politiques espagnoles sont complètement désemparés par l’ampleur des manifestations malgré l’interdiction. Oui la grogne monte et je souhaite vraiment la voir venir monter dans notre pays. Il n’est pas normal de voir autant de gens souffrir par ceux qui s’enrichissent indécemment. Juste avant le premier tour de l’élection présidentielle 2012 il serait intéressant de voir des tentes sur les champs élysée, ou les sans papiers, les rmistes ,les sans domiciles ,les étudiants, les salariés de France télécom, continental et tous ceux qui dérouillent réclameraient à l’unisson une justice sociale pour tous. Ce serait vraiment formidable. Je soutiens les manifestants espagnols.
Viva Espana.
112962_manifestation_contre_le_chomage_et_la_corruption_a_madrid_le_17_mai_2011

 

Phrase parue dans Charlie hebdo: "Afghanistan, 58 soldats tués en 10 ans. France télécom, 60 suicidés en trois ans"