Je doute que tout autour de la planète, on pleure sa mort. Ceux des attentats ,ceux qui ont été touché de près par lui doivent ressentir un soulagement. Mais il reste quand même beaucoup de questions à venir. L’évènement a explosé la sphère médiatique et les commentaires, les analyses fusent non stop sur les télévisions. Un mot revient souvent dans les débats et il me choque. JUSTICE. Comment peut on employer un mot pareil? Vengeance à la rigueur mais pas justice. Il n’y a pas eu de procès. Cet homme, ce criminel aurait dû être jugé pour pouvoir dire que justice soit rendue. Les mouvements de liesse au États-Unis sont indécents comme le comportement de leurs dirigeants. Sans faire de l’antiaméricanisme, on est en droit de contester la manière d’agir de cette communauté. La mort de Ben Laden a été mené comme un film surréaliste. Un commando s’infiltre dans un résidence ultra sécurisé sans prévenir puis défouraille sur tout ce qui bouge. Il ont même eu le culot de surnommé la cible Geronimo.geronimo_1_ (C’est indigne car Geronimo était un héros qui avait combattu jusqu’à sa mort les mexicains et les américains pour essayer de sauver son peuple du colonialisme.) Une fois le but atteint, on enveloppe ce dernier dans un linceul puis on le balance à la mer comme un vulgaire déchet et on nous demande d’avaler cette version en applaudissant? Je ne peux pas cautionner cette manière d’agir. Ceux qui ont arrêté Göring, Hess, Keitel  avaient eux aussi la possibilité de les exécuter mais malgré les atrocités ils ont préférer la justice et le procès de Nuremberg eut lieu. On peut dire que c’était une autre époque mais on peut dire aussi que les américains agissent toujours de la même manière. Avons-nous rendu justice au milliers de civils morts à Hiroshima? Avons-nous puni Georges W Bush et Dick cheney pour avoir tuer des civils irakiens après avoir menti à l’ONU? Oui, certainement que Ben Laden est mort mais après lui un autre viendra. La manipulation des peuples est à mon sens, le plus pire des crimes contre l’humanité et même  les plus grandes démocratie se comportent comme les pires dictatures. C’est à nous simples citoyens du monde, de dévoiler les travers de nos dirigeants pour essayer de mettre de la lumière dans les yeux des aveugles.

La mort de Ben Laden est une affaire qui est loin d’être terminé et il va falloir beaucoup d’ingéniosité aux responsables américains pour donner de la crédulité à cette page d’histoire. Les négationnistes vont s’engouffrer dans les rumeurs pour que naisse la légende du bien et du mal donnant un alibi aux meneurs d’ordre. Le monde est ainsi fait.


Panique à Andernos les bains.

Oyez oyez braves gens, Je vous demande de vous calfeutrer chez vous. Une alerte aux délinquants sévit dans notre gentille bourgade. Un gang au nom de Lous Pignots sévit depuis des décennies en toute impunité. Les membres de ce gang chargés de drogues nostalgiques déversent aux touristes leur dose de untitledchants incantatoires entraînant des crises Parkisoniennes même chez les plus jeunes. Parfois ils se réunissent autour d’un feu avec leur costume si particulier et en transe ils hurlent jusqu’au bout de la nuit. Leur musique hypnotise nos jeunes qui sont obligés de cambrioler nos maisons pour se réfugier et braquer nos bons commerçants pour se vêtir et manger. La fin du monde est proche.

 

En lisant le dernier magazine municipal n°64 d’Andernos les bains, je suis tombé sur le billet de monsieur Philippe Baconnet page 24.baconnet 

Je dois dire que je suis très surpris. Ce monsieur regrette la montée de la violence urbaine, des drogues, de vols à l’arraché,des véhicules brulés, cambriolages, commerçants braqués etc etc  demandant d’installer en urgence de la vidéo surveillance, plus d’éclairage, plus de flics pour le bien de la communauté. Heureusement que les communautés ethniques ne sont pas représentées dans cette ville et que les gens du voyage ne sont pas arrivés sinon la terreur aurait été à son paroxysme. C’est un discours dans l’air du temps avec une odeur de front national. Un élu municipal du 93 serait en droit (même si je réprouve ce genre de discours) d’écrire de tels mots mais on ne peut pas dire qu’Andernos les bains ressemble à un downtown de Los Angelès. C’est de la provocation inutile, gratuite et stupide.
Il y a des cambriolages, comme avant ,car les résidences secondaires sont toujours de bonnes cibles. On trouve ci et la quelques filtres de joints mais les trottoirs ne sont pas quand même pas jonchés de seringues usagées. Bien sur qu’il faut de la vigilance mais il ne faut pas transformer de petits délits en crimes.

Le 17 novembre 2018  1 heure 26 à la gendarmerie d’ Andernos. Devant son écran de contrôle, le brigadier de garde réveille son chef:

« Chef, il ya le chat gris de madame Soubirous qui traverse la jetée et il y a le pittbull du père Michel qui est caché derrière la jardinière. Ca y’est bon dieu, il lui a sauté dessus. Ouh lala il est en train de déchiqueter la bestiole. C’est pas beau à voir.
Le chef ouvre les yeux et baîlle un bon coup en s’étirant.
_Bon travail brigadier, nous avons les preuves, allons arrêter le père Michel. »

Sinon, pas grand-chose dans ce magazine, si ce n’est un ton légèrement plus polissé  traduisant que le maire a quand même été un peu échaudé par les différents revers et défaites qu’il vient de prendre. Cependant il ne faut pas baisser la garde car ce dealer de projets foireux va continuer à argumenter en faisant croire à ses administrés que  sa came n’est que du sucre en poudre.

 

Pour finir, je vous encourage chaudement à lire le canard enchainé ou je pourrais décerner une nouvelle palme du plus gros fumier du moment à Arnaud Lagardère et 5 membres de son groupe qui ce sont partagés14 millions d’euros en ne distribuant que 720 euros à l’ouvrier ( Même pas 1000 euros comme avait dit Sarkozy).

 La justice française lave plus blanc que blanc. L’Angolagate en est le plus bel exemple. Edifiant. Consternant.    angola_gate